Accueil / Général-(EN-RECLASSEMENT) / Non classé / Vous avez dit Europe ? (1)

Vous avez dit Europe ? (1)

Dans quatre semaines, des ?lections europ?ennes pour une Europe pas vraiment ? la f?te. Premi?re partie?: la construction europ?enne.

Ce 9 mai 2009, il y a deux raisons pour parler de l?Union europ?enne?: d?une part, cette date a ?t? choisie pour la f?te de l?Europe et d?autre part, dans moins d?un mois, il y a de nouvelles ?lections europ?ennes, le 7 juin 2009.

?
?
Des ?lections pour un bloc d?un demi milliard d?habitants
?
Ces ?lections pour choisir d?mocratiquement des d?put?s repr?sentant tout le territoire et toute la population de la vaste Union europ?enne (environ un demi milliard d?habitants) ne sont pas nouvelles. Cela fait trente ann?es qu?elles existent.
?
C?est sans aucun doute des ?lections cruciales pour la suite ? donner ? la construction europ?enne. Ce sont les premi?res depuis l??chec du r?f?rendum fran?ais sur le Trait? constitutionnel europ?en du 29 mai 2005 mais aussi le premier bilan de l?int?gration des pays de l?Europe centrale et orientale issus de l?ex-bloc sovi?tique les 1er mai 2004 et 1er janvier 2007.
?
?
Rendre le 9 mai f?ri?
?
J?avais propos? il y a deux ans de rendre f?ri?e la journ?e de l?Europe ? la place des 8 mai et 11 novembre, non pas pour oublier les horreurs des deux guerres mondiales, mais pour tourner la page et se porter plus vers l?avenir que le pass? de fa?on d?autant plus simple humainement pour le 11 novembre qu?il n?y a d?sormais plus, h?las, de t?moin vivant (en France).
?
Il ne s?agit ?videmment pas de cr?er la pol?mique et un tel changement (surtout des habitudes, rappelons que c?est Fran?ois Mitterrand qui r?tablit le 8 mai comme jour f?ri? en 1982) doit se faire de fa?on consensuelle et n?am?liora pas, de toute fa?on, la multitude de « trous » et de « ponts » du mois de mai.
?
Mais ce 9 mai, qui symbolise l?Europe plus que cinquantenaire pourrait avant tout symboliser, pour tous les peuples europ?ens, l??tablissement d?une paix historiquement durable sur un continent min? pendant plus de deux mill?naires par les rivalit?s, les guerres et les pr?jug?s.
?
?
La paix civile et? la guerre ?conomique??
?
L??poque de la mondialisation a non seulement encourag? ce processus d?unification europ?enne (par n?cessit?) mais aussi rendu assez d?risoires les nombreux diff?rents qui s?paraient les nations europ?ennes face aux enjeux plus plan?taires que constituent la survenue tant attendue et d?sormais r?elle des pays dit ?mergents comme la Chine ou l?Inde ou encore faces ? des enjeux essentiels comme la protection environnementale.
?
?
Europessimisme des peuples? ou de leurs dirigeants??
?
Face ? ces quelques d?fis?: pr?server la paix, ?tablir une coh?sion europ?enne dans un monde d?stabilis? et multipolaire, les Europ?ens et plus particuli?rement les Fran?ais jouent un peu aux enfants g?t?s. Ils s?abstiennent ? forte proportion dans ces ?lections europ?ennes et quand des projets nouveaux leur sont offerts, ils les critiquent (ce qui est certes naturel car ces projets sont loin d??tre sans reproche) mais oublient les avantages plus nombreux que les inconv?nients de la construction europ?enne.
?
Certes, l?atonie des citoyens europ?ens vient aussi de l?absence de nouveau projet depuis Maastricht et surtout, d?absence de nouvel euro-enthousiasme dans la mesure o? les dirigeants politiques ne mettent plus la construction europ?enne dans leurs priorit?s sinc?res depuis le d?part du pouvoir de Fran?ois Mitterrand en France, d?Helmut Kohl en Allemagne ou de Romano Prodi en Italie.
?
?
Impulsion de la derni?re chance
?
Cela dit, si l?UMP se focalise aujourd?hui dans sa campagne actuelle sur l?unique action de Nicolas Sarkozy, c?est aussi parce que ce dernier, bien avant la Pr?sidence fran?aise, a eu le courage d?impulser le Trait? de Lisbonne pour relancer la r?forme des institutions europ?ennes apr?s l??chec du TCE, conform?ment ? ce qu?il avait dit lors dans sa campagne pr?sidentielle de 2007. En ce sens, Nicolas Sarkozy a rendu service ? l?Europe qui semble le lui avoir rendu.
?
?
? la recherche de l?introuvable plan B?
?
Le d?bat sur le r?f?rendum du 29 mai 2005 a ?t? ? cet ?gard fort significatif de cet europessimisme dont le mot est r?p?t? depuis une bonne vingtaine d?ann?es?: ceux qui voulaient une Europe plus sociale et plus protectrice rejetaient le Trait? constitutionnel europ?en (TCE) sous pr?texte qu?il n?allait pas assez loin, alors qu?il allait plus loin que le statu quo ant?rieur. Par cons?quent, ?videmment qu?il n?y avait aucun plan B possible. D?autant plus que ce projet de TCE avait ?t? n?goci? en faveur de la vision fran?aise et constituait donc un texte historiquement impossible ? renouveler plus en faveur de cette vision fran?aise par la suite.
?
?
Unique dans l?histoire du monde
?
Il faut dire que la construction europ?enne est une m?canique originale au monde qui n?a sans doute jamais exist? de toute l?histoire de l?humanit??: regrouper de fa?on libre (c?est sans doute l??l?ment essentiel qui manquait tant ? Napol?on Ier qu?? Hitler) des nations pour en cr?er une v?ritable souverainet? europ?enne sans supprimer les souverainet?s nationales la constituant. Un probl?me quasiment insoluble que les p?res de l?Europe, Jean Monnet en premier, ont judicieusement abord? par un volet ?conomique et pas politique.
?
Quand on parle de souverainet?, on pense ? l??tat. De quoi est d?fini un ?tat?? de trois ou quatre ?l?ments constitutifs.
?
1. Une monnaie. C?est l?avanc?e majeure et historique des trente derni?res ann?es. La mise en place de l?euro est d?autant r?ussie depuis dix ans que la monnaie unique a ?t? un ?l?ment clef pour pr?server beaucoup de pays de cons?quences financi?res dramatiques de la crise. M?me ceux qui ont combattu le Trait? de Maastricht en 1992 en conviennent. Et les Britanniques savent qu?un jour ou l?autre, ils devront s?y mettre. Le probl?me de l?euro r?side essentiellement dans l?ind?pendance de la banque centrale europ?enne qui aurait d? ?tre le reflet des volont?s politiques des pays de l?Eurozone.
?
2. Une arm?e. Ce fut l?un des plus gros ?checs de la construction europ?enne d?avant-Trait? de Rome. La France se divisa en deux au sujet de la Communaut? europ?enne de d?fense (CED) ? tel point que cela a favoris? l??lection de Ren? Coty ? la Pr?sidence de la R?publique (car n?ayant pas pris part au clivage sur la CED) ou entra?na beaucoup de dissidence dans les partis (comme dans le cas de Daniel Mayer). Aujourd?hui, la mise en place d?une d?fense europ?enne semble ?tre l?argument principal donn? par le gouvernement fran?ais pour r?int?grer le commandement militaire de l?OTAN (j?en reparlerai plus tard).
?
3. Un imp?t europ?en. Il y a d?j? un budget europ?en et chaque pays y contribuent en fonction de certaines r?gles assez complexes. Faut-il lever un imp?t europ?en ind?pendamment des imp?ts nationaux?? En termes de clart?, au m?me titre que le contribuable est capable de voir ce qu?il donne pour les collectivit?s locales, un imp?t sp?cifiquement europ?en serait coh?rent plut?t que des dotations des ?tats trop opaques pour le citoyen lambda. H?las, en pratique, on sait que ce nouvel imp?t ne fera pas r?duire d?autant les imp?ts nationaux qui contribuaient ? l?origine ? l?Union europ?enne.
?
4. Un gouvernement issu d?mocratiquement et identifiable. C?est l?enjeu essentiel des quinze derni?res ann?es. La question ?tait avant tout sur la capacit? d?cisionnelle d?une structure initialement con?ue pour six pays et maintenant pratiqu?e pour vingt-sept. Inutile de faire l?exp?rience par soi-m?me?: s?il est possible de d?cider pour une soir?e du choix d?un film au cin?ma entre six amis, entre vingt-sept, cela devient un peu plus irr?aliste. Les d?cisions prises ? l?unanimit? minent simplement le fonctionnement de l?Union europ?enne. Mais enlever l?unanimit?, cela retire aussi une partie de la souverainet? des nations.
?
?
Dans la deuxi?me partie de cet article, j??voquerai plus pr?cis?ment les institutions europ?ennes.
?
?
?
?
?
Pour aller plus loin?:
?
?
?

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCX) : réseau, logistique et des tas d’avions

Nous décortiquons toujours dans cet épisode le gros dossier du clan Rocha. C’est toute une ...