Accueil / A C T U A L I T É / Vol MH17, rapport d?enqu?te d?cevant

Vol MH17, rapport d?enqu?te d?cevant

UN RAPPORT D?ENQU?TE PR?LIMINAIRE D?CEVANT

Vol mh17Sans titre

La communaut? internationale attend, depuis la fin ao?t, ce rapport pr?liminaire des experts internationaux sur les causes de l??crasement de l?avion malaisien MH17. Pour comprendre la port?e de ce Rapport, il est important de faire quelques rappels.

Brefs rappels

Comme dans toute enqu?te, ce sont les responsables qui m?neront ? terme cette enqu?te, qui auront le r?le le plus important et qui devront r?pondre aux attentes d?ind?pendance et de transparence exprim?es par les membres du Conseil de s?curit? des Nations Unies dans la r?solution 2166, vot?e ? l?unanimit? de tous les membres, le 21 juillet dernier.

Dans cette r?solution figure, au point 6, une r?f?rence au r?le important que doivent jouer l?Organisation pour la s?curit? et la coop?ration en Europe (OSCE) et l?Organisation de l?aviation civile internationale (OACI) pour assurer le bon d?roulement de l?enqu?te.

D?j?, le 18 juillet, lendemain de l??crasement de l?avion, le gouvernement de Kiev, au vu de la situation dans le pays, avait fait appel ? l?OACI pour coordonner l?enqu?te. Au m?me moment, la chanceli?re Angela Merkel et le pr?sident russe Vladimir Poutine s??taient mis d?accord pour que l?OACI m?ne ? une enqu?te internationale et ind?pendante ?.

La principale t?che de l??quipe de l?OACI consisterait ? s?curiser le site de l??crasement et ? retrouver les informations des enregistreurs de vol. Elle devrait aussi ?tudier les enregistrements de contr?le a?rien, les rep?rages effectu?s par les radars, les images satellitaires et mettre en place des ?quipes de m?decins l?gistes et de sp?cialistes.

Le 21 juillet, jour du vote de la r?solution 2166, le gouvernement de Kiev confie aux Pays-Bas la coordination de l?enqu?te internationale sur l??crasement , dont un grand nombre de victimes sont originaires de ce pays.

Sa principale t?che serait d?identifier les victimes (?) et de r?colter des informations qui permettront d?identifier les corps, comme des tatouages, des cicatrices ou des ?chantillons ADN.

Le 23 juillet, Le Conseil n?erlandais de s?curit? (DSB) a pris le contr?le de l?enqu?te sur le crash du Boeing malaisien qui a fait 298 morts, le 17 juillet. Selon le conseil, un groupe de 24 experts internationaux, dont des sp?cialistes russes et ukrainiens m?nera l?enqu?te

Devant cette prise de contr?le de l?enqu?te par les Pays-Bas, le pr?sident Poutine revient ? la charge, le 24 juillet, pour exiger que la coordination soit assum?e par l?AOCI.

? Vladimir Poutine et Sauli Niinist, pr?sident de Finlande, ont demand? que soit lanc?e imm?diatement une enqu?te internationale minutieuse sous l??gide de l?OACI sur l??crasement de l?avion malaisien dans la r?gion de Donetsk, conform?ment ? la r?solution 2166, adopt?e par le Conseil de s?curit? de l?ONU, le 21 juillet dernier ?.

Le 8 ao?t, quatre pays reli?s directement ? l?enqu?te (Hollande, Belgique, Ukraine et Australie) signent un pacte de non-diffusion de l?information qui ne serait pas pr?alablement approuv?e par les quatre. L?accord stipule que les progr?s et les r?sultats de l?enqu?te sur le terrible accident survenu au Boeing 777 malaisien seront gard?s secrets si jamais un des quatre signataires s?y opposait. Un pacte qui va directement ? l?encontre de la r?solution 2166.

? ce stade, on ne fait plus mention ni de l?OACI, ni de l?OSCE et encore moins de la r?solution 2166 qui fait appel ? une enqu?te ind?pendante et transparente.

Que dit le Rapport ?

Il dit essentiellement deux choses.

La premi?re, que l??crasement n?est pas d? ? des bris m?caniques, mais ? de nombreux projectiles qui ont p?n?tr? dans l?avion depuis l?ext?rieur.

? Rien n?indique que l?accident du vol MH17 soit d? ? un probl?me technique ou ? une erreur de l??quipage qui ?tait ? qualifi? et exp?riment? ?.

Le vol MH17 qui avait d?coll? d?Amsterdam-Schiphol avec 298 personnes ? bord s?est d?roul? ? comme pr?vu ? avant de prendre fin ? de mani?re abrupte ? quelques heures plus tard.?Une explosion en vol, caus?e par le grand nombre de projectiles ? grande vitesse, explique ? la fin abrupte de l?enregistrement des donn?es sur les bo?tes noires, la perte de contact avec les contr?leurs a?riens et la disparition simultan?e de l?appareil sur les radars ?,?a ?galement assur? l?OVV.

La seconde?est que les bo?tes noires, analys?es en Angleterre par le Bureau d?enqu?te britannique sur les accidents a?riens, n?ont pas ?t? trafiqu?es et que leur contenu a pu ?tre saisi correctement. Les 30 minutes d?enregistrement, dont le d?cryptage a ?t? remis aux enqu?teurs n?erlandais?par Kiev ne r?v?lent rien de particulier, si ce n?est que tout a pris fin abruptement avec la disparition de l?appareil des radars. Le contenu de ces enregistrement n?est toutefois mis ? la disposition du public.

On pr?cise que les inspecteurs n?erlandais ayant r?dig? le rapport ne se sont pas rendus sur les lieux de l??crasement, ? une cinquantaine de kilom?tres ? l?est de Donetsk, estimant que leur s?curit? n?y ?tait pas assur?e.

Le rapport final sera transmis au cours de la prochaine ann?e.

Que pouvons-nous en conclure?

En tout premier lieu, que l?enqu?te n?est plus celle r?clam?e par le Conseil de s?curit? des Nations Unies dans sa r?solution 2166, mais celle des quatre pays qui ont sign? le pacte de non-diffusion. On peut ?videmment se demander pourquoi.

En second lieu, le Rapport confirme ce que tout le monde savait d?j?, ? savoir que l??crasement ?tait d? ? une attaque ext?rieure de projectiles tir?s ou lanc?s ? tr?s haute vitesse. Il n?en pr?cise toutefois pas la provenance.

En troisi?me lieu, ce sont tous ces silences sur des points qui eurent pu ?tre clarifi?s d?s ce premier rapport pr?liminaire. J?en avais relev? certains dans mon dernier article sur ce m?me sujet, entre autres, la pr?sence ou pas d?avions de chasse pr?s du vol MH17, le pourquoi du changement du corridor de vol, le contenu en direct des ?changes entre les contr?leurs a?riens et les pilotes, Le d?cryptage de ces conversations remis aux enqu?teurs est celui que Kiev leur a fait parvenir.

En somme, un premier rapport qui laisse tout grande ouverte la porte aux sp?culations sur les auteurs d?un tel crime. Le temps de permettre aux ?tats-Unis et aux pays de l?OTAN de poursuivre leur harc?lement contre la Russie et les miliciens ind?pendantistes.

Une premi?re r?action de la Malaisie

Aujourd?hui, le 10 septembre, le ministre de la D?fense de Malaisie Hishamuddin Hussein arrive ? Moscou pour discuter du d?roulement de l?enqu?te. ? Nul coupable de la trag?die ne doit ?chapper au jugement et ? une punition m?rit?e ?, a-t-il d?clar?. Le ministre a not? que la Malaisie poss?dait des donn?es du renseignement indiquant les coupables de la catastrophe, mais qu?il ?tait encore trop t?t pour les divulguer. Un nouveau groupe d?experts malaisiens doit se rendre prochainement sur le lieu de l??crasement du Boeing pour examiner les d?bris de l?avion et trouver les confirmations des donn?es du renseignement.

Il faut esp?rer que d?autres experts ind?pendants poursuivent les recherches et d?masquent les v?ritables coupables.

Oscar Fortin
Le 10 septembre 2014

http://humansime.blogspot.com

Pour qui veut en savoir plus

http://fr.ria.ru/search/?query=vol+mh17&x=9&y=10

http://french.ruvr.ru/search/?text=vol+mh17

 

A propos de

avatar

Check Also

Philip Morris : tabac, cigarettes, et… morts de soldats au Sahel (5)

Le Sahel est traversé tous les jours par une meute de camions fumants qui laissent ...