Accueil / A C T U A L I T É / Une ?conomie de partage

Une ?conomie de partage

DOMINIQUE BOISVERT :

?chelle, scie sauteuse, bo?te ? onglet, machine ? coudre, friteuse?: la plupart d?entre nous poss?dons des objets parfois fort utiles, mais que, avouons-le, nous utilisons plut?t rarement.? Ils sont parfois co?teux, surtout en regard de leur taux d?utilisation, et en viennent ? encombrer nos placards, sous-sols et garages.? Avons-nous besoin de poss?der tout cela??? Si au lieu d?acheter une panoplie d?outils, d?appareils et d?accessoires, on les partageait???? Voil? l?id?e derri?re l??conomie de partage, une tendance qui gagne en popularit? et qui rejoint l?esprit de la simplicit? volontaire.

D?j? dans les ann?es 1990, le principe de cohabitat? a commenc? ? ?tre mis en pratique dans quelques communaut?s en Am?rique du Nord.? Ici, les familles poss?dent leur unit? d?habitation et partagent les espaces et ?quipements communautaires (jardin, salle ? d?ner, salle de jeu?).

De plus en plus de gens d?sirent s?affranchir de la soci?t? de surconsommation, mais ne peuvent ou ne veulent pas n?cessairement vivre en cohabitat.? On voit donc depuis quelques ann?es ?merger des mouvements d??conomie de partage ou consommation collaborative.

Par exemple, en Suisse, deux designers ont mis sur pieds Pumpipumpe, un r?seau d??change de biens de proximit?.? Partant de l?id?e ? qu?on n?a pas besoin de toujours tout acheter et d?amasser une montagne de choses?et que tout ce qu?on n?utilise pas tr?s souvent, on peut le partager,?Lisa Ochsenbein et Sabine Hirsig ont con?u un r?seau qui permet aux voisins d?un m?me quartier ou d?une m?me ville de se pr?ter leurs biens respectifs. Pour se signaler, les Pumpipumpeurs posent sur leur bo?te aux lettres des autocollants affichant le ou les objets qu?ils mettent ? disposition des autres. ?

Le projet compte maintenant plus de 1?000 m?nages?; en plus de permettre ? ses membres des ?conomies d?argent et d?espace, il favorise le d?veloppement de liens sociaux.

Un peu partout, on voit ainsi se d?velopper des syst?mes de partage de biens et services. Dans un monde o? la surconsommation risque de ruiner notre plan?te, ils constituent assur?ment une solution valable et durable. Plus qu?une mode, l??conomie de partage sera peut-?tre un jour le syst?me dominant??

Pour en savoir plus :

Pumpipumpe

L??conomie de partage et Pumpipume, sur Courant Positif

La consommation collaborative, sur Ga?a Presse

R?seau canadien des cohabitats

Dominique Boisvert

A propos de

avatar

Check Also

L’économie: science inexacte

Le relèvement du plafond de la dette américaine a de nouveau défrayé la chronique ces ...