Accueil / T Y P E S / Articles / Un site qu?b?cois pour contrer l’am?ricain LULU.COM
La Fondation litt?raire Fleur de Lys, pionnier qu?b?cois de l??dition en ligne sur Internet avec impression ? la demande, annonce le lancement d?une plateforme qu?b?coise d?auto?dition en ligne sur Internet avec impression ? la demande. Le projet verra le jour d?ici la fin de l?ann?e et a pour but avou? de contrer les avanc?es du site am?ricain d?auto?dition LULU.COM en territoire qu?b?cois.

Un site qu?b?cois pour contrer l’am?ricain LULU.COM

La Fondation litt?raire Fleur de Lys, pionnier qu?b?cois de l??dition en ligne sur Internet avec impression ? la demande, annonce le lancement d?une plateforme qu?b?coise d?auto?dition en ligne sur Internet avec impression ? la demande. Le projet verra le jour d?ici la fin de l?ann?e et a pour but avou? de contrer les avanc?es du site am?ricain d?auto?dition LULU.COM en territoire qu?b?cois.

Pour l?heure, les auteurs qu?b?cois int?ress?s par l?auto?dition en ligne avec impression ? la demande n?ont pas le choix : ils doivent se tourner vers l??tranger. Il y a urgence d?offrir ? nos auteurs, amateurs et professionnels, une alternative qu?b?coise afin de soutenir l??mergence d?une nouvelle ?conomie du livre en nos fronti?res plut?t que celle des ?tats-Unis par le biais de LULU.COM.

Depuis la francisation de son site Internet, LULU.COM a r?alis? avec succ?s quelques op?rations de relations publiques au Qu?bec. Ainsi, la firme am?ricaine a accapar? une part du march? qu?b?cois de l?auto?dition en ligne et de l?impression ? la demande sans aucune retomb?e significative pour l??conomie qu?b?coise. Le succ?s de l?Am?ricaine LULU.COM repose en grande partie sur les ?conomies ext?rieures puisque ? 50 % des visiteurs de Lulu.com sont ext?rieurs aux ?tats-Unis ?. Il est temps que le Qu?bec r?cup?re sa part de march?.

Autre sujet d?agacement majeur, la question du ISBN (International Standard Book Number) ou num?ro international normalis?, permettant l?identification unique de chaque livre publi? et servant ? sa gestion dans les bases de donn?es informatiques, y compris celles des distributeurs, des libraires et des biblioth?ques. LULU.COM affirme offrir gratuitement un num?ro ISBN. Or, l?auteur doit acheter l?un des deux services de distribution de LULU.COM pour profiter de cette offre gratuite. Qui plus est, on ne parle plus alors d?auto?dition, mais d??dition ? compte d?auteur puisqu?? l?achat d?un service de distribution, LULU.COM devient l??diteur : ?Obtenez un ISBN gratuit de Lulu.com ? Assignez un ISBN gratuit unique ? votre titre qui enregistre Lulu.com comme l’?diteur. Lulu agira en tant qu’?diteur en votre nom envers les d?taillants et les grossistes mondiaux. ? Et si vous auto?ditez votre livre avec votre propre num?ro ISBN, obtenu gratuitement aupr?s de Biblioth?que et Archives nationales du Qu?bec ou de Biblioth?que et Archives nationales du Canada, vous ne pourrez pas demander ? LULU.com d?incorporer votre livre dans les banques de donn?es mondiales ou de le distribuer dans les librairies en lignes. Bref, LULU.COM se pr?sente comme une plateforme d?auto?dition, mais devient un ?diteur ? compte d?auteur lorsque l?auteur retient un service de distribution.

Plus important encore, le num?ro ISBN offert par LULU.COM associe automatiquement le livre ? un ?diteur anglophone, ce qui fausse la repr?sentation de la litt?rature qu?b?coise francophone dans les bases de donn?es, ici comme ailleurs. Les auteurs qu?b?cois distribu?s par LULU.COM seront donc connus comme ayant ?t? publi?s par un ?diteur anglophone. Ce ne sera pas le cas avec notre service d?auto?dition, car nous exigerons que l?auteur s?adresse ? Biblioth?que et Archives nationales du Qu?bec pour obtenir son num?ro ISBN et nous le guiderons dans sa d?marche.

Nous exigerons aussi que l?auteur proc?de au d?p?t l?gal de son livre comme prescrit par les lois qu?b?coise et canadienne. Quand un auteur d?ici publie son livre avec un num?ro ISBN fourni pas l?am?ricaine LULU.COM, il n?est pas soumis ? l?obligation du d?p?t l?gal ? Biblioth?que et Archives nationales du Qu?bec. Dans le cas o? l?auteur refuse d?effectuer ce d?p?t l?gal, souvent parce qu?il ne veut pas payer l?impression des exemplaires n?cessaires et les frais de poste ou tout simplement parce qu?il n?est pas inform? de cette obligation, la conservation du patrimoine litt?raire qu?b?cois par la biblioth?que nationale en souffre.

En rendant obligatoire la publication sous un num?ro ISBN qu?b?cois et le d?p?t l?gal, la Fondation litt?raire Fleur de Lys propose un tout nouveau type d?auto?dition, ? l?auto?dition responsable ?, qui, nous l?esp?rons, fera la marque du Qu?bec dans ce domaine expansion gr?ce ? l?impression ? la demande et ? l?Internet.

Habituellement, l?auto?dition n?implique aucune ligne ?ditoriale de la part du fournisseur de services, comme c?est le cas avec l?Am?ricaine LULU.COM : ? Lulu change le monde de l’?dition en donnant aux auteurs le pouvoir de publier leur travail eux-m?mes gratuitement avec un contr?le complet tant ?ditorial que du Copyright ?. Bref, LULU.COM se vante de n?exercer aucun contr?le ?ditorial, ce qui peut donner lieu ? des erreurs tr?s graves telle la publication d??uvres ne respectant pas les lois en vigueur. On l?a constat? cet ?t? lorsque la Fondation litt?raire Fleur de Lys a d?busqu? une usurpation de l?identit? de l??crivain qu?b?cois L?andre Bergeron sur le site de l?Am?ricaine LULU.COM.

De plus, m?me si la firme a ?t? fond?e par un Canadien, Bob Young, ce dernier a pr?f?r? en installer le si?ge social en Caroline du Nord aux ?tats-Unis. Et m?me si LULU.COM poss?de un bureau ? Toronto, nos auteurs et leurs lecteurs sont forc?s d?acquitter leurs achats en dollars am?ricains puisque LULU.COM n?accepte pas le dollar canadien. Nos auteurs y perdent au change parce que les transactions en devises ?trang?res s?accompagnent tr?s souvent de frais bancaires additionnels.

Dans ce contexte, l?auto?dition responsable implique que l??uvre respecte les lois et la Charte qu?b?coise des droits et libert?s de la personne. La Fondation litt?raire Fleur de Lys exercera donc un contr?le en ce sens au b?n?fice m?me des auteurs et des lecteurs. Il n?est pas question de publier tout et n?importe quoi, n?importe comment, comme chez LULU.COM et d?attendre qu?un membre du site nous informer d?une fraude pour agir, comme ce fut le cas avec l?usurpation de l?identit? de l??crivain qu?b?cois. Nous sommes d?avis qu?il vaut mieux pr?venir que gu?rir, c?est-?-dire exercer un contr?le ?ditorial ne serait-ce que de base.

D?ailleurs, un tel contr?le incombe ? toute librairie, y compris celle de LULU.COM. Mais cette entreprise semble nier sa responsabilit? de diffuseur. Un libraire ne peut pas vendre tout et n?importe quoi sur ses tablettes ou son site Internet sans aucun contr?le ?ditorial sous pr?texte qu?il s?agit d?auto?dition. Et les instances judiciaires nous donneraient sans doute raison.

Au fil des ans, la librairie en ligne de LULU.com est devenue un v?ritable fouillis avec ? plus de 400 000 titres l’an dernier ?. On ne peut m?me pas savoir quels sont les auteurs qu?b?cois publi?s par LULU.COM. Il n?y aucune possibilit? d?effectuer une recherche d?auteurs par nationalit?. L?auteur se retrouve perdu dans la masse sur un site immense. Avec le site qu?b?cois d?auto?dition de la Fondation litt?raire Fleur de Lys, nous serons entre nous et bien identifi?s, tout en ?tant ouverts sur le monde, puisque l?Internet n?a pas de fronti?res. LULU.COM souligne haut et fort avoir ? Des millions d’utilisateurs enregistr?s et deux millions de visiteurs du site chaque mois ?. Nous croyons que ce n?est pas le nombre qui compte, mais la qualit?.

La Fondation litt?raire Fleur de Lys profitera des premi?res Assises internationales de l’imprim? et du livre ?lectronique de Montr?al qui s?ouvrent le mercredi 30 septembre pour lancer un appel aux entreprises et aux individus int?ress?s ? contribuer b?n?volement ou financi?rement dans la r?alisation de ce projet et du site Internet. La Fondation litt?raire Fleur de Lys est un organisme ? but non lucratif cr?? en 2003 et esp?re vivement que les Qu?b?cois concern?s se mobiliseront pour doter le Qu?bec d?une plateforme d?auto?dition ? leur image et dans le respect de leurs valeurs.

Serge-Andr? Guay, pr?sident ?diteur
Fondation litt?raire Fleur de Lys

A propos de

avatar

Check Also

Le génome humain héberge de l’ARN viral depuis des millénaires

Maryse Laurence LEWIS Le génome humain héberge de l’ARN viral depuis des millénaires Depuis quelques ...