Accueil / A C T U A L I T É / Un salon du handicap ? Rennes : la qu?te effr?n?e d?autonomie

Un salon du handicap ? Rennes : la qu?te effr?n?e d?autonomie

LE-YETI4 - CP

Jeudi et vendredi, comme tous les deux ans, se tenait au parc des expositions de Rennes le salon Autonomic Grand Ouest, curieusement sous-titr? par ses organisateurs, ?salon du handicap et de la d?pendance?, alors que pr?cis?ment c?est ? ses deux fl?aux que ses nombreux visiteurs venaient tenter d??chapper.

Ce qui frappait d?entr?e le visiteur, c?est que dans l?immense parking quasi complet du parc des expositions, toutes les places handicap?es restaient obstin?ment vacantes. Ne s?y arr?taient tr?s fugacement que quelques camionnettes venues d?charger leur lot de fauteuils roulants, avant d?aller se garer plus durablement aux places des bien portants.

Le vaste hall n? 5 ressemblait ? un de ses rassemblements gigantesques dont les motards ont le secret. Dans les contre-all?es s?y bousculaient, parfois ? allure tr?pidante, des fauteuils ?lectriques de tout facture.

Entre pr?occupations de vie et tracasseries ubuesques

Les stands t?moignaient de l?acharnement du public ? acqu?rir cette si ch?re autonomie dont la nature les avait frustr?s. Stands de fabricants ou de garagistes sp?cialis?s dans l?adaptation de v?hicule automobile, mat?riel de maison avec ses meubles de cuisine coulissants, ordinateurs profil?s, lits ?lectriques pour pouvoir se redresser sans aide?

Celui-l? cherchait pour son fils polyhandicap? le support pour soutenir l?avant-bras qui aurait permis ? sa main de man?uvrer le joystick de son fauteuil ?lectrique.

Certains regrettaient que les exposants se fassent un peu moins nombreux au fil des ann?es et un peu trop exclusivement commerciaux.

??Je me souviens d?un stand tenu par un kin? qui vendait, ou plut?t montrait comment fabriquer une table ou un si?ge adapt?s avec des tubulures PVC de plombier.??

D?autres ?changeaient sur les tracasseries tragicomiques que leur opposaient maintes administrations ubuesques.

??ls m?ont dit qu?ils pouvaient m?accorder une aide ? domicile d?un quart d?heure maximum par jour, moyennant quoi, ?videmment, aucun des services pressentis ne voulaient d?placer un salari? pour si peu de temps. Ils m?ont dit que leurs services n??taient pas habilit?s ? financer les charges de cuisine. Mettre mes c?r?ales dans le bol ? l?extr?me rigueur, mais la pr?paration du caf? ou du th? relevait d?un autre organisme qu?il me fallait contacter.??

Le rocker sur son chopper d?un genre sp?cial

Toute l?ambiance de ce salon peut se r?sumer ? cet ?trange spectacle entrevu ? la caf?t?ria. Un grand ?chalas et son fauteuil ?lectrique tout droit sortis du c?l?bre road movie Easy Rider. Avec son fanion anarchiste comme embl?me, la tenue tr?s rock cr?pusculaire du conducteur, ses cheveux noirs tr?s longs retombant sur ses ?paules.

Seule diff?rence avec l?acteur du film Peter Fonda, ses mains, crisp?es, ?taient masqu?es et attach?es par deux tissus noirs. Je n?ai jamais compris comment il parvenait ? man?uvrer son engin fa?on chopper d?un genre sp?cial.

Sur un support qui n??tait pas sans rappeler celui de l?harmonica de Bob Dylan dans les sixties, ?tait fix?e une cigarette. Et le grand escogriffe pompait, pompait sur sa clope, sans le moindre ?gard, mais alors pas le moindre, pour le slogan alarmiste d?risoire imprim? en caract?res majuscules sur son paquet par quelques bien portants malades de trop vouloir le rester?: ??fumer tue??

LE YETI

 

A propos de

avatar

Check Also

Le LR en surchauffe ? c’est l’effet Peltier (2) !

En 2012, Guillaume Peltier, le poulain de Sarkozy, a déjà réalisé le « hold-up parfait », en ...