Accueil / A C T U A L I T É / UN ?T? ? DAMAS : LA CONJURATION DU ? PRINTEMPS ARABE ?

UN ?T? ? DAMAS : LA CONJURATION DU ? PRINTEMPS ARABE ?

 

 

La civilisation arabe ??

Analyser le mouvement historique qui bouleverse depuis deux ans cette civilisation mill?naire, c?est comme d??tudier un organisme vivant ? complexe ? aux organes innombrables et aux fonctions multiples, inter reli?es et interd?pendantes. Une crise de croissance d?aussi grande ampleur ne peut ?tre la r?sultante d?un seul facteur, d?un seul vecteur, ni ne peut provoquer une simple ?viction immunitaire. Les variables qui orientent le ??Printemps arabe?? ?sont nombreuses et les cons?quences multiples.

Qu?en est-il au juste de ces r?voltes ? ??r?volutions?? ? et insurrections d?voy?es?qui ont secou? les pays arabes des r?gions du Maghreb et du Machrek entre les ann?es 2010 et 2012??

Le ??Printemps arabe?? ne s?est pas transform? en ??Hiver salafiste?? par mim?tisme ou par atavisme. Aux imposantes forces sociales ? classes sociales ? actives ?au sein des diff?rentes soci?t?s nationales ? ethniques ? religieuses ? tribales ? n?ocoloniales peuplant ce sous-continent tout un processus de maturation, d?adaptation, de r?action et de r?cup?ration pour maintenir en place, sous une fa?ade cam?l?on, la structure sociale antique-t?tanis?e, correspondant au d?veloppement des forces productives capitalistes sous suj?tion n?ocoloniales et aux rapports sociaux d?g?n?r?s qui perdurent dans ces diff?rents pays sous-d?velopp?s-domin?s soumis aux puissances imp?rialistes (?tats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Allemagne, Russie, Chine).

Comme l??crit cyniquement un agent secret fran?ais, porte-faix en partie responsable de cet ?tat de fait : ??Il fallait tout de m?me ?tre na?f pour croire que, dans des pays soumis depuis un demi-si?cle ? des dictatures qui avaient ?limin? toute forme d?opposition lib?rale et pluraliste, la d?mocratie et la libert? (sic) allaient jaillir comme le g?nie de la lampe par la seule vertu d?un Internet auquel n?a acc?s qu?une infime minorit? de privil?gi?s de ces soci?t?s.?? (1).

Mais le ??Printemps arabe?? ?tait-il une qu?te de d?mocratie ?lectoraliste bourgeoise?? une poursuite du cr?tinisme parlementaire?? De l?immolation d?sesp?r?e d?un ?tudiant ? Sidi Bouzid (17.12.2010) ? la guerre mercenaire d?invasion de l?OTAN contre Damas et Alep (15.07.2012), l?organisme social appel? ??Civilisation arabe?? a ?t? gros d?une r?volution que les p?tro-monarchies th?ocratiques du Golfe, assist?es par leurs complices opportunistes, socialistes et chr?tiens-d?mocrates, et autres int?gristes fascistes?turques, jordaniens, isra?liens, libanais; sous la houlette de leurs puissances imp?rialistes de tutelle, sont parvenues ? contrer pour forcer l?accouchement d?un b?b? mort-n? ? contraint de ??voter pour choisir son potiche?? ? exterminant de ce fait ? pensaient-elles ces puissances de tutelles ? tout espoir de lib?ration ?conomique, politique et sociologique v?ritable des soci?t?s arabes.

Les puissances imp?rialistes de tutelle se trompaient cependant, car le mouvement social arabe (subsumant toutes disputes ethno-religieuses et claniques) trouve sa source directement dans les conditions ?conomiques mis?rables des peuples de ces pays exsangues o? se c?toient la mis?re d?gradante, la famine humiliante, le bidonville crasseux, l?analphab?tisme d?primant, le ch?mage end?mique, le d?s?uvrement d?pravant, le patriarcat r?trograde, l?impossibilit? m?me pour les nouvelles g?n?rations de simplement s?accoupler pour se perp?tuer biologiquement et sociologiquement.

Quand un peuple n?a plus rien ? perdre??

La source profonde de toutes ces r?voltes arabes r?side dans le d?sespoir qui porte tout naturellement la jeunesse puis le peuple tout entier ? s?indigner, protester, qu?mander? d?abord, puis ? la fin exiger, non pas un bulletin de vote comme Hilary Clinton l?a insidieusement susurr?, mais du pain, de l?eau, un logement et un avenir ? partager et ? doter ses enfants.

Les contradictions insolubles et in?luctables du d?veloppement imp?rialiste mondial n?offrent aucun espoir aux prol?tariats des pays dominants o? la soci?t? de consommation des Trente Glorieuses commence ? ressembler ? un spectre ?vanescent ? il n?y a que les ?bobos? pour ne pas avoir remarqu? que la crise ?conomique r?currente? d?truit les fondements m?me de leur prosp?rit? d?clinante. Comment le d?veloppement capitaliste anarchique pourrait-il offrir un avenir aux prol?taires et aux travailleurs des pays arabes domin?s-n?o-colonis?s?? Les r?voltes arabes marquent la r?surgence de ces mouvements de fond profonds qui bouleversent le monde imp?rialiste pr?sent, tous continents confondus. Il est fort compr?hensible que le maillon ??arabe?? faible de la cha?ne d?oppression et de gouvernance imp?rialiste mondiale secoue le joug en avance.

N?ayez crainte cependant, en Europe, en Am?rique, en Chine, en Inde et en Afrique les relais r?volutionnaires s?accumulent et de grands cataclysmes sociaux se pr?parent. Regardez ce monde d?cadent trembler sur ses bases, terrifiant les poss?dants qui songent par instant ? une guerre d??puration raciale afin de trancher leurs diff?rends, se repartager les march?s, les ressources mini?res, la biomasse, l??nergie et surtout les sources de plus-value pour davantage de profits et la reproduction ?largie de leur ?syst?me d?exploitation d?cadent.

Les r?volutionnaires v?ritables seront-ils assez perspicaces et empress?s pour pr?parer ad?quatement leur ??Printemps mondial???? Saurons-nous anticiper le prochain ?pisode in?luctable de cette saga larv?e afin de l?aider ? survenir et ? ?d?sint?grer ces soci?t?s paralys?es?? Si nous faisons d?faut d?orientation et d?organisation, nous nous condamnons ? r??crire ce qui a d?j? ?t? ?crit, convenu, v?cu et perdu. La r?volution emp?chera leur guerre mondiale ou leur guerre universelle entra?nera la r?volution, c?est la seule solution.

Revendications l?gitimes insatisfaites

Les revendications l?gitimes de tous les peuples arabes et de toutes les minorit?s ethno-religieuses r?gionales, dans tout le sous-continent s??tendant du Maroc ? l?Iran en passant par le Bahre?n, le Y?men, l??gypte, le Liban, la Palestine occup?e et la Syrie sont pourtant identiques?: du pain, de l?eau, des logements, du travail, l??ducation des enfants, des soins pour les grands-parents et des conditions de vie humaines sans vilaines guerres ??humanitaires?? meurtri?res. Bref, la satisfaction des conditions sociales de reproduction ?largie de l?esp?ce humaine, ce que le syst?me imp?rialiste moribond ne peut plus assurer et qu?il met en p?ril d?un point de vue simplement biologique et ?cologique. Les prol?taires? arabes et leurs alli?s, ainsi que les prol?taires du monde entier et leurs alli?s, doivent ?radiquer l?imp?rialisme et la classe capitaliste monopoliste s?ils souhaitent simplement survivre comme esp?ce.

La r?ponse des potentats arabes locaux a ?t? partout la m?me?: r?primer, matraquer, blesser, emprisonner, torturer et tuer sans vergogne, parfois, comme en Syrie, au motif av?r? que l?opposition n?est qu?un ramassis de mercenaires assassins, criminels de guerre et terroristes soutenus par l?OTAN et exfiltr?s de certains pays de ???d?mocratures?? (dictatures sorties des urnes par la magie des p?trodollars qataris et saoudiens). La voil? leur d?mocratie compradore adoub?e par leurs ma?tres d?g?n?r?s.

L?effroyable guerre de Syrie

La guerre de Syrie marque pourtant un tournant terrifiant. Depuis l?effondrement du social-imp?rialisme-sovi?tique en 1989, c?est la premi?re guerre d?agression d?un peuple o? les deux blocs imp?rialistes dominants s?affrontent indirectement pour le contr?le h?g?monique d?un territoire d?termin? et pour se jauger avant de se mesurer directement. Pour la premi?re fois la Russie et ses alli?s, l?Iran et l?Alliance de Shanghai tiennent t?te ? l?OTAN, aux am?ricano-europ?ens et ? leurs sous-fifres du Golfe persique et du reliquat Ottoman.

Du r?sultat de cet affrontement inter-imp?rialiste d?pend la suite des guerres d?agressions n?ocoloniales imp?rialistes. L?Iran et le Pakistan seront-ils les suivants, ou l?OTAN devra-t-elle revoir ses plans pour le r?am?nagement du Grand Moyen-Orient?? Cette question sera tranch?e ? Damas d?ici la fin de l??t? (2).? Ce que l?analyste Georges Stanechy a ainsi d?crit?: ??Mis en perspective g?opolitique, les vetos Russe et Chinois, contre l?invasion de la Syrie par les forces occidentales, n?ont donc rien ? voir avec le maintien d?une base navale ou d?un march? quelconque pour leur commerce ext?rieur. C?est un coup de semonce ? l?encontre d?une utopie g?opolitique que la nomenklatura de l?Empire (?tatsunien NDLR), imbib?e de m?galomanie, se refuse ? entendre.?? (3).

En tous lieux sur la terre arabe, incluant les zones ethnico-religieuses minoritaires et la terre palestinienne occup?e-colonis?e (l?appartenance religieuse ?tant dans ces pays sous-industrialis?s et ?conomiquement atrophi?s un facteur identitaire retardataire), les puissances imp?rialistes mondiales ont jou? leur va-tout d?terminant au milieu de la tourmente, imposant ici un changement de la garde (?gypte-Tunisie-Y?men)?; requ?rant l? des am?nagements constitutionnels ??d?mocratiques bourgeois d?magogiques???; montant parfois le chapiteau de la mascarade ?lectorale propre ? rass?r?ner les guignols-des-??in-faux?? occidentaux?; s?en remettant souvent aux partis politiques int?gristes salafistes-wahhabites-Fr?res musulmans ? qui furent si longtemps gard?s en r?serve de la dictature r?publicaine ? derniers remparts pour m?ter la l?gitime vindicte populaire et ouvri?re.

Washington, Paris, Berlin, Londres, Moscou et P?kin savent bien qu?il sera toujours possible de mettre fin ? ces foucades ?lectorales si jamais la situation se corsait; ou de faire reprendre ad nauseam le vote aux insoumis; ou alors qu?il sera toujours temps de rappeler l?arm?e aux commandes ? cet ?tat dans l??tat, ce ?contre-pouvoir omnipotent ? dans cette arabesque de n?o-colonies spoli?es.

Gauchistes et opportunistes pataugent dans le mar?cage ?lectoral

Malencontreusement, le pass? et le pr?sent de ces insurrections populaires larv?es ont ?t? ?crits dans le sang vers? par les forces r?volutionnaires authentiques, qui partout dans ces pays de guerre ont ?t?, par les ann?es pass?es, syst?matiquement et soigneusement extermin?es ? ?radiqu?es. Les groupuscules opportunistes, les malfrats r?visionnistes et les pseudos socialistes ayant surv?cu aux razzias fascistes se sont r?cemment pr?cipit?s vers les urnes, heureux d?embrasser ces autels de conspiration ouverts ? leurs supplications serviles?: ??Nous obtiendrons bien quelques strapontins d?arri?re banc l?gislatifs??, g?missent-ils tous en ch?ur trouvant l? r?confort ? poursuivre leur collaboration de classe dans l?indignit? et la servilit? consacr?e.

Les t?ches qui s?imposent

La t?che des v?ritables r?volutionnaires arabes qui souhaitent changer l?ordre social existant et sortir d?finitivement leur classe sociale, leur peuple et leur nation de l?oppression n?ocoloniale imp?riale qui ?crase ouvriers, paysans, ?tudiants, artisans, employ?s, fonctionnaires et leurs fr?res, est pourtant toute trac?e.

Il leur faut patiemment et clandestinement reconstruire la solution de remplacement r?volutionnaire qui s?est tapie sous le manteau de l??cheveau complexe des rapports inter-ethnico-religieux. L?ouvrier arabe, palestinien, druze, alaouite, chr?tien, copte, sunnite et chiite est d?abord {par sa praxis ?conomique ? comme instrument de la machine de production capitaliste ? par son activit? communautaire journali?re ? comme r?sident de son quartier de pauvret? ? par sa pratique sociale quotidienne ? comme ali?n?} un prol?taire exploit? qui n?a que ses cha?nes ? perdre et tout un monde ? conqu?rir. La libert? sociale de classe, d?sali?n?e, n?est pas un slogan ou une marque de commerce et elle ne sera jamais l?aboutissement des urnes et des isoloirs; c?est un objectif collectif? radical que le prol?tariat arabe devra conqu?rir par la lutte insurrectionnelle de classe.

Sans un parti r?volutionnaire clandestin muni d?une conscience prol?taire et d?une science militaire dirigeant vigoureusement l?arm?e des enrag?s de ces pays arabes ?avanc?s (du point de vue de la praxis r?volutionnaire du moins), alors ces peuples, ces ouvriers, sont condamn?s ? r??crire toujours semblable l?histoire de leurs espoirs asphyxi?s (4). Le prol?tariat arabe plus avanc? a le devoir de se poser en mod?le r?volutionnaire pour les prol?tariats grecs, espagnols, italiens, britanniques, turcs, isra?liens, fran?ais et am?ricains.

______________________

(1)?? Alain Chouet. 08.0.2012. Syrie: ? Je m?interroge sur l?attitudes des occidentaux. L??ventuel d?part d?Assad ne changerait strictement rien ? la r?alit? des rapports de pouvoir et de force dans le pays??. Invit? de l?Association R?gionale Nice C?te d?Azur de l?IHEDN (AR29) Alain Chouet, ancien chef du service de renseignement de s?curit? de la DGSE (France).

(2)?? Robert Bibeau. La Russie l?cherait-elle la Syrie ? 29.12.2011. ?http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-russie-lacherait-elle-la-syrie-107056

(3)?? Georges Stanechy. Nucl?aire iranien?: Pr?texte et pr?m?ditation. 14.08.2012. http://www.legrandsoir.info/nucleaire-iranien-pretexte-premeditation.html

(4)?? Robert Bibeau. Le ? Printemps arabe?? bilan d?un avortement. 28.05.2012.? http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=31087

A propos de

avatar

Check Also

« Maudits anglais ! »

                        Elle s’appelle Évangéline, ...

4 Commentaire

  1. avatar

    A cause de problèmes techniques, ce texte n’apparait pas en vedette dans la fenêtre « chronique du jour » où sa place était prévue. Nous invitons les lecteurs à le voir présenté sous un autre formet dans le contexte de la nouvelle version des « 7 du Québec »

    http://les7duquebec.org/?p=73122

    Pierre JC Allard

  2. avatar

    Mais qui etes vous pour nous dicter ce qu’il faut faire et nous dicter « les tâches qui s’imposent » … mais c’est hallucinant!!! Vous vous rendez compte de ce que vous etes entrain de faire la??!!

    Qui etes vous pour inciter a la guerre civile d’un pays auquel vous n’appartenez meme pas??! Ou c’est peut etre ce vieux reflexe colonialiste transmis de vos ancetres qui vous revient, ou c’est peut etre la tendance qu’ont vos compatriotes a aller dans les pays etrangers pauvres et leurs dire ce qu’il faut faire.

    Qui etes vous pour casser la volonte d’un peuple qui a deja fait le choix de son destin, un peuple qui n’est meme pas le votre? C’est ca votre democratie de merde? ou c’est peut etre la dictature que vous nous aviez imposez pendant 56 ans que vous voulez voir revenir? ou est ce que c’est la dictature a la Stalline que vous voulez nous imposer?

    Alors un conseil, forcez votre dictature et votre communisme de merde dans votre pays et sur votre peuple d’abord, puis allez coloniser les autres pays pour y imposer votre ideologie pourrie.

  3. avatar

    Je suis Robert Bibeau Marxiste-Léniniste pratiquant.

    De quel droit je me permet de donner des conseils à ma classe sociale résidant en terre arabe ? Du droit et du DEVOIR que possède tout communiste de participer à la guerre de classe internationale. Du droit de l’internationalisme. D’ailleurs vous noterez que je spécifie que la section du prolétariat international qui vit dans les pays arabes doit donner l’exemple et entrainer le prolétariat Grec, espagnol, français et canadiens et américains.

    Le prolétariat arabe ne vous appartient pas monsieur le prolétariat canadien ne m’appartient pas même si j’appartient au prolétariat canadien.

    Les impérialistes franchissent les frontières et s’épandent sur tout le globe pour opprimer et exploiter tous les prolétaires où qu’ils résident. La 3e Internationale organisait tous les prolétaires du monde et je done des conseils à mes camarades arabes et américains et français et aux autres des autres continents- africains notamment (;-))

    Mon droit est celui du prolétariat internationaliste – mondialiste et solidaire.

    • avatar

      C’est exactement ce que je disais, i.e un colonialiste deguisé en communiste :

      d’un coté vous parlez du fait que
      « […] Les impérialistes franchissent les frontières et s’épandent […] »
      et vous critiquez l’expansionnisme des imperialistes et leurs ingérences dans les affaires des autres pays.

      mais de l’autre coté vous parlez du
      « Du droit de l’internationalisme »
      et de votre droit de vous ingerer dans les affaires de pays qui ne sont pas les votres.

      for God sake … can you come to realize the absurdity of what you are saying. Can you see the paradox. You are as imperialistic as those you are condemning, you are as arrogant and dogmatic as them, the only difference is the ideology you are using to reach the same global empire where local identities are erased and the only identity that remains is the one that marx has theorized.

      Believe it or not, you are nothing but another colonialist who is not aware of it yet.

      Hey, know one thing, the communist parties in Tunisia got less then 3% in the recent elections, so please have some decency and respect people’s choices and do not try to impose your ideology on them, cause if you insist on doing so despite the fact that it is unethical, then you will be as extreme as, or even more extreme than, Ben Laden himself.

      Think about it …