Accueil / A C T U A L I T É / Un chasseur sachant chasser…

Un chasseur sachant chasser…

L’ouverture de la chasse approche, semant le désarroi parmi les animaux qui vont tenter d’échapper aux battues, aux pièges, à la boulimie de tuer, mais aussi parmi les humains pour lesquels les sorties dans les bois calmes seront désormais dangereuses.

Un million de chasseurs, armés jusqu’aux dents, et souvent alcoolisés, vont donc patrouiller, la carabine à la main, et les bottes aux pieds, pour tenter de remplir leurs gibecières de faisans d’élevage impropres à la consommation, car bourrés d’antibiotiques.

 

En effet, il faut savoir que ces volatiles sont élevés dans des espaces grillagés, et s’entassent par milliers, mettant en danger leur santé, d’où l’obligation de les traiter à grand coup d’antibiotiques sous forme de poudre ajoutée à leur nourriture…

C’est d’ailleurs ce que confirme une ancienne éleveuse de gibier. lien

Ces faisans, perdrix, canards, relâchés quelques temps avant l’ouverture, privés de leur nourriture habituelle, découvrent un monde étrange, parcourus de voitures, de camions, finissant souvent leur vie sous des roues aveugles…

La situation n’est guère plus brillante pour les sangliers, qu’il vaudrait mieux appeler « cochons sauvages », (voire cochongliers) vu qu’ils ont été croisés, dans des élevages, avec des cochons, et parcourent les champs de maïs à la recherche de nourriture, même si des chasseurs le contestent. lien

Pourtant les chasseurs le savent bien, puisqu’ils ont créé dans les bois des zones d’approvisionnement, en y déversant du maïs, afin de maintenir les animaux sur place, et éviter de longues marches en forêt à la recherche de leur proie.

Ces lieux de nourrissage font débat, interdits parfois ici, mais autorisés ailleurs. lien

N’oublions pas les chevreuils, et autres cervidés, qui n’ayant pratiquement plus de prédateurs, se multiplient…

De plus, les chasseurs ont trouvé un solide soutien en la personne du chef de l’état, lequel leur a fait un joli cadeau, en diminuant drastiquement le montant du permis. lien

Comme il est notoire que ceux-ci votent massivement à l’extrême droite, on comprend la manœuvre habile de Macron, privant le clan Le Pen d’électeurs, et lui apportant une précieuse manne d’électeurs.

Ajoutons que les chasseurs tentent depuis longtemps de se faire passer pour des « défenseurs de l’environnement », affirmant qu’ils participent activement à l’équilibre de la faune, en « prélevant », une part non négligeable de gibier…avec la volonté affichée de se substituer aux vrais prédateurs, souvent espèces protégées, que sont les genettes, les lynx, les martes, les belettes, les chats sauvages, les fouines, mais aussi les loups et les ours.

 

Le renard, hélas, échappe à la protection, et pourtant, il est un agent essentiel nécessaire à la protection de la biodiversité, gros consommateur de rats, alors que l’argument utilisé contre lui, suite à la propagation de la rage, n’a plus de sens puisque les scientifiques ont trouvé la parade. lien

Mais, ce ne sont pas les seuls animaux à s’inquiéter de l’ouverture de la chasse, car il y a aussi les promeneurs, amoureux de longues balades en forêt, les gnomes, lutins, sylphes, farfadets, et bien sur les mycophages. lien

 

…mais aussi les vaches, les chiens, et les humains aussi, puisqu’ils sont nombreux à mourir sous les balles des chasseurs, ceux-ci les ayant confondus avec des lapins ou des sangliers.

Encore heureux quand les chasseurs ne se tirent pas les uns sur les autres…

Ainsi, il y a quelques temps, un chasseur, apparemment un peu myope, a tué proprement et simplement une vache…un certain 16 octobre 2016lien

Un autre a tué son propre chien, coupable d’avoir mangé des mouchoirs en papier…et des sous-vêtements…mais pourquoi celui-ci les avait enlevés ?… lien

Un autre a tué son chien, car « il aboyait trop fort »… lien

Est-ce par vengeance que le contraire s’est produit, un chien ayant appuyé par mégarde sur la détente du fusil. lien

Espérons que le Tour de France ne sera pas menacé par cette ouverture de chasse, car, en octobre 2018, un cycliste a été abattu par un chasseur, qu’il avait pris pour un chevreuil. lien

Un autre vététiste, celui-là, a été blessé par un chasseur, apparemment aussi un peu myope, lequel l’avait pris pour un sanglier. lien

Même les pare-brise de nos véhicules ne sont pas à l’abri, puisque régulièrement, ils font l’objet de tirs de chasse. lien

Et ces accidents ne sont pas rares, puisque, d’après les experts, ils se multiplient chaque année un peu plus : on en comptait pas moins de 132 l’an dernier. lien

Encore moins rassurant, selon l’ASPAS, la France est le pays d’Europe où se produisent le plus d’accidents de chasse. lien

Et si on parlait un peu du plomb ?

Personne n’ignore que le plomb est l’une des composantes des balles tirées par les chasseurs, et la quantité n’en est pas anodine : les 200 millions de cartouches (lien) tirées pendant la saison de chasse représentent 8000 tonnes de plomb, lequel est responsable de graves maladies, le saturnisme par exemple…lien

Il ne faudrait pas oublier la légère tendance qu’ont tous ces « prédateurs » à s’adonner à la boisson, dès les premières heures de la matinée, responsable souvent de tirs hasardeux, faisant espérer qu’un jour, des contrôles d’alcootests soient effectuées régulièrement afin d’éviter le pire.

Ainsi deux d’entre eux, totalement ivres, s’en sont pris à des oies, sur un domaine privé, et ont massacré 11 oies et leur progéniture sans le moindre état d’âme. lien

Un autre, vice-président d’une société de chasse, avec 2 grammes d’alcool dans le sang, avait ému la population en tirant des coups de feu dans la rue, avant de s’en prendre à la police, qui finalement a réussi à le désarmer. lien

Sans oublier ces deux autres chasseurs, partis à la chasse au « gros gibier », avec près de 2 gr dans le sang, avant d’avoir été arrêtés par les gendarmes, car ils roulaient à 140 km/h, pour rattraper leur retard. lien

Ne faisons pas l’impasse sur la tristement célèbre « chasse à courre », dont le patron des chasseurs, Willy Schraen, fait la promotion, assez fier de compter parmi ses supporters le président de la république en personne. lien

C’est d’ailleurs la présence de ce lobbyiste lors d’une réunion gouvernementale, à laquelle il n’avait pas été invité, qui a provoqué la démission de Nicolas Hulot.

Ces pratiques barbares, d’un autre siècle, dans lesquelles l’animal n’a aucune chance, sorte de corrida en forêt, sont une aberration, et auraient dû être interdites après la révolution de 1789, et pourtant elles perdurent malgré une population largement hostile. lien

D’autre part, les avancées contre les excès de la chasse sont timides, comme cette reculade vis-à-vis des pièges à la glue…lien

 

Sauf qu’en même temps, le gouvernement autorisait le « prélèvement », mot aimable plus politiquement correct que celui de massacre, de milliers de tourterelles des bois…ainsi 17 460 tourterelles seront sacrifiées pour le bon plaisir des chasseurs, adoubés par le président de la république… et le ministère de l’environnement. lien

Pourtant les effectifs de ce magnifique oiseau sont en chute drastique depuis des années (moins 78% depuis 1980).

Pourtant l’Europe s’est émue de cette décision, ouvrant une procédure d’infraction contre la France…

Pourtant une consultation a été lancée, à laquelle 19 000 personnes ont répondu, et a recueilli 75% d’avis défavorables.

Au-delà des pétitions, que reste-t-il à faire ?…

Perso, j’ai une recette qui marche assez bien : je me suis fait l’acquéreur d’un sifflet de gendarme, et lorsque ça pétarade de tous les côtés dans un bois, un grand coup de sifflet est généralement très efficace.

Comme dit mon vieil ami africain : « seuls ceux qui savent écouter entendent s’exprimer les animaux  ».

Le dessin illustrant l’article est de Brodel

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Commentaires

commentaires

A propos de olivier cabanel

avatar

Check Also

Les milices au Michigan, une vieille histoire… d’extrême droite (5)

Alors que les groupes de milices se sont répandus aus USA, et notamment au Michigan ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.