Accueil / A C T U A L I T É / Traductions fran?aises de l?interview d?Arnie Gundersen

Traductions fran?aises de l?interview d?Arnie Gundersen

vue de c?t? reacteur 3 cryptoem 5 avril

Le besoin de savoir ce qui se passe ? Fukushima Daiichi s?intensifie ? juste titre et de plus en plus de sites dans le monde publient sur le sujet. D?heureuses initiatives voient le jour, comme celles des sites aweb2u et Bistro Bar Blog qui mettent en ligne aujourd?hui la traduction en deux parties de l?interview d?Arnie Gundersen, dont la transcription anglaise avait ?t? publi?e le 3 juin sur le site de Chris Martenson.

 

Un grand merci ? Jeep et ? H?lios pour la traduction fran?aise de cette entrevue qu?ils nous offrent aujourd?hui, permettant aux francophones ne ma?trisant pas la langue de Shakespeare de s?informer un peu plus sur les ?v?nements de Fukushima Daiichi.

 

Partie 1

Les dangers de Fukushima sont pires et de plus longue dur?e que l’on pense

texte original, version anglaise :

http://www.chrismartenson.com/blog/exclusive-arnie-gundersen-interview-dangers-fukushima-are-worse-and-longer-lived-we-think/58689

 

Chris Martenson: Bienvenue pour un nouveau podcast ChrisMartenson.com. Je suis votre h?te, Chris Martenson, et aujourd’hui j’ai le privil?ge de parler avec Arnie Gundersen de Fairewinds Associates. A mes yeux, une sorte de l?gende vivante dans le domaine du g?nie nucl?aire. Il a plus de 39 ann?es d’exp?rience dans l’industrie nucl?aire et de surveillance et est un t?moin expert fr?quent en mati?re de s?curit? nucl?aire au Gouvernement F?d?ral am?ricain et dans le secteur priv?.

 

Depuis les premiers jours de la catastrophe de Fukushima, Arnie et son personnel de Fairewinds ont produit haut la main, l’analyse la plus compl?te, mesur?e, pr?cise de ce qui se d?roule l?-bas. Un exploit rendu d’autant plus difficile par l’absence fr?quente d’informations de TEPCO , du gouvernement japonais et des m?dias. Aujourd’hui, Arnie je vais vous parler du dernier ?tat de la situation ? Fukushima, qui reste totalement non r?solue et c’est tr?s troublant – nous devrions la garder ? l’oeil. En outre, nous allons discuter des facteurs importants ? conna?tre selon vous, ainsi que des pr?parations pragmatique pour ceux d’entre nous qui vivent dans ou ? proximit? d’installations nucl?aires ou ce que les pays qui les ont doivent vraiment faire.

 

(?)

 

Lire la suite de la traduction fran?aise sur le site aweb2u ici?:

http://aweb2u.free.fr/dotclear/

 

 

Partie 2

Prot?gez-vous si la situation empire

texte original, version anglaise?:

http://www.chrismartenson.com/martensonreport/part-2-arnie-gundersen-interview-protecting-yourself-if-situation-worsens

 

Chris Martenson?: Donc oui, ?a m’int?resse personnellement, maintenant bien plus que d’habitude, je pense ? faire le tour du probl?me. Donc la premi?re chose ici o? j’aimerais d?marrer, parce que cela est une ?norme source d’erreurs ? et les m?dias n’y ont pas aid? beaucoup, c’est la diff?rence entre les dangers des radiations et les dangers de la contamination par les particules radioactives. Pouvez-vous nous en parler??

 

Arnie Gundersen?: Il y a trois sortes de mat?riaux radioactifs?: il y a les rayons gamma?: au d?part quand les r?acteurs nucl?aires explosaient ils ?mettaient de larges nuages de gaz x?non et krypton. Ce sont des gaz nobles. Ils ne r?agissent pas au contact de votre peau ni ? autre chose mais ils ?mettent des rayons gamma. Donc les lectures que vous avez vues o? des gens marchent partout avec des compteurs Geiger provenaient essentiellement d?un nuage de rayons gamma les touchant de l’ext?rieur.

 

(?)

 

Lire la suite de la traduction fran?aise en deux parties (appel?es 3 et 4) sur le site Bistro Bar Blog ? cette adresse?:

http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/06/interview-darnie-gundersen-3eme-partie.html

puis l??:

http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/06/interview-darnie-gundersen-4eme-et.html

A propos de

avatar

Check Also

Le LR en surchauffe ? c’est l’effet Peltier (5) !

Malgré tous ses efforts, Guillaume Peltier n’était toujours pas un élu de l’Assemblée Nationale, le tremplin obligatoire pour de ...

One comment

  1. avatar

    Arnie Gundersen est largement considéré comme étant le meilleur analyste nucléaire couvrant le désastre de Fukushima. Il indique que la situation sur place demeure précaire et qu’au minimum, ça va prendre des années avant qu’on puisse espérer vraiment la contenir.

    Merci à notre nouveau collaborateur pour apporter et traduire ces nouvelles cruciales.