Accueil / T Y P E S / Articles / Saisies immobili?res et SDF aux USA
La descente aux enfers des USA se poursuit. Le 29 dcembre 2010 l'Office of the Comptroller of the Currency, l'organisme gouvernemental de tutelle des banques aux USA a publi son rapport sur la situation des crdits immobiliers au troisime trim...

Saisies immobili?res et SDF aux USA



La descente aux enfers des USA se poursuit. Le 29 dcembre 2010 l’Office of the Comptroller of the Currency, l’organisme gouvernemental de tutelle des banques aux USA a publi son rapport sur la situation des crdits immobiliers au troisime trimestre 2010.
Source: http://www.occ.treas.gov/publications/publications-by-type/other-publications/mortgage-metrics-q3-2010/mortgage-metrics-q3-2010.pdf

Ce rapport concerne 33,3 millions de prts immobiliers (non commerciaux) totalisant 5907 milliards de dollars. Il nous claire en particulier sur les saisies immobilires et contrairement ce que l’on martle quotidiennement, la situation conomique s’aggrave de jours en jours dans une Amrique qui sombre dans le chaos.

Les procdures de saisies immobilires ont ainsi progresses de 4,5 % depuis le dbut de l’anne 2010, passant de 1149461 1201622 (page 9/65 du rapport) et les saisies effectives ont explos avec 57,5% d’augmentation par rapport 2009 (page 42/65 et 45/65 du rapport).
Le cap des 13000 procdures de saisies par jour a t franchi!
Plus grave encore, les catgories les moins risques de ces prts (prime) sont svrement touches avec 67,7% d’augmentation par rapport 2009 (page 45/65).
Heureusement que la crise est termine!

En effet, 12,6% des prts immobiliers ne sont pas rembourss (les prts commerciaux sont dans la mme situation) reprsentant une ardoise brute de 744 milliards de dollars.
Vous comprenez mieux pourquoi Austan Goolsbee, le conseiller conomique de Barack Obama, a dclar que ne pas augmenter le plafond de la dette serait « catastrophique » et aurait pour consquence un dfaut de paiement des USA !
Source: http://gillesbonafi.skyrock.com/2966212795-USA-apres-les-dettes-les-dettes.html

En effet, une grande partie des CDS (Credit default Swaps) reprsentant 216987 milliards de dollars sont adosss des crdits immobiliers (privs et commerciaux).
Or, les CDS sont des contrats d’assurance cts sur le march et surtout hors bilan, c’est–dire qu’ils n’apparaissent pas dans les livres de compte de la socit, des actifs fantmes !
En effet, en plaant ces produits hors bilan, les organismes financiers vitent de constituer des rserves garantissant ces polices d’assurance. Ces produits drivs sont adosss des dettes et surtout l’assurance contre le non remboursement de ces dernires et c’est l que le problme se pose car, en cas de dfaillance d’un des acteurs, tous ces produits doivent apparatre sur les comptes des tablissements financiers.
Source: http://gillesbonafi.skyrock.com/2956978603-Crise-systemique-l-heure-de-verite-approche.html

La consquence logique des saisies est donc l’explosion du nombre de sans-abri aux USA, les victimes oublies de la crise.
Le nombre de SDF dans l’tat de New York (le plus riche des USA) est ainsi pass de 36073 (janvier 2009) 37 100 (janvier 2011) dont 14 915 enfants,et, la situation ne cesse de s’aggraver.
Source: Daily report http://www.nyc.gov/html/dhs/html/statistics/statistics.shtml

Des milliers d’oublis de la crise vivent dsormais sous terre dans des conditions de vie abominables, fuyant les rues qui deviennent de plus en plus dangereuses car le nombre de meurtres de SDF ne cesse d’augmenter aux USA.
Sources: http://gillesbonafi.skyrock.com/2967969491-Les-damnes-de-l-Amerique.html
http://www.nationalhomeless.org/publications/hatecrimes/hatecrimes2009.pdf

Nous assistons la chute de l’empire amricain et la fin de notre systme conomique bas sur la loi du plus fort (loi de Pareto) qui a pour corollaire l’explosion de la misre, car, comme le rsume Percy Kemp, l’appauvrissement n’est pas d une diminution des richesses, mais uniquement une augmentation de l’avidit.

A propos de

avatar

Check Also

Les sulfureuses tourtes de la rue des Marmousets

Au 14e siècle, il y eut dans la bonne ville de Paris un pâtissier qui ...