Accueil / A C T U A L I T É / Rogers Media ach?te Branchez-vous
25 Millions pour les actionnaires et rien pour les blogueurs Le propri?taire et principal actionnaire du site Branchez-vous et BV Media, Patrick Pierra nous pr?sente les avantages de?la vente de?Branchez-Vous ? Rogers M?dia pour 25 millions. Raymond Viger Dossiers M?dia, Internet Comme pour se justifier devant quelques d?tracteurs, Patrick Pierra nous dit qu’il est pr?f?rable [...]

Rogers Media ach?te Branchez-vous

25 Millions pour les actionnaires et rien pour les blogueurs

Le propri?taire et principal actionnaire du site Branchez-vous et BV Media, Patrick Pierra nous pr?sente les avantages de?la vente de?Branchez-Vous ? Rogers M?dia pour 25 millions.

Raymond Viger Dossiers M?dia, Internet

branchez-vous-bv-media Comme pour se justifier devant quelques d?tracteurs, Patrick Pierra nous dit qu?il est pr?f?rable que ce soit un ?diteur canadien reconnu, fiable et solide comme la famille Rogers qui devienne le nouveau propri?taire de BV M?dia. Rogers, une entreprise bien ancr?e dans les nouvelles technologies et en t?l?communications qui cherchent ? intensifier sa pr?sence au Qu?bec.

Au del? des 25 millions que constitue cette importante transaction pour le rachat des actions de Branchez-vous et BV M?dia (dont Patrick Pierre en poss?derait 76%), plusieurs questions me t?tillent.

L?ind?pendance de la blogosph?re

rogers-media-editeur-magazine Associ? avec Branchez-Vous, Rue 89 a tent? une perc?e au Qu?bec mais s?est retir? de la course. Branchez-vous vient de se faire acheter par Rogers M?dia. Cent Papiers a vivot? pendant plus d?une ann?e par manque de temps lorsque les fondateurs Olivier Niquet et Philippe Wauthier se sont fait rep?cher par Radio-Canada avec leur site Sportnographe? Une nouvelle ?quipe va tenter de relancer cette plate-forme. Les principaux m?dias ont pris une place importante dans la blogosph?re. Les blogues ind?pendants et bien structur?s n?ont pas encore r?ussi ? d?montrer leur viabilit? et leur capacit? ? livrer avec constance une information pertinente et int?ressante.

Y a-t-il abus des blogueurs?

renart-leveille-blogueur Au del? du questionnement sur la concentration de la presse, qu?en est-il de la principale mati?re premi?re des sites Internet et des blogues, c?est-?-dire le blogueur comme tel?

En mars dernier, le blogue du Trente, le magazine des journalistes critiquait le journalisme ? 10$ de l?heure de Rue 89 qui ?tait associ? ? Branchez-vous. Ce qui a fait sortir de ses gongs Renart L??veill? qui a remplac? les blogueurs de Branchez-vous ? plusieurs occasions. Renart se d?chirait la chemise sur l?incapacit? de se faire payer ad?quatement par Branchez-vous en tant que blogueurs. ?tre blogueur pour Branchez-vous aurait m?me ?t?, ? plusieurs occasions, un travail sous le salaire minimum. Et voil? qu?apr?s des ann?es de laborieux travail de tous ces blogueurs, une sorte d?investissement pour conserver un site ind?pendant au Qu?bec, ce site est vendu pour 25 pinottes d?un million chacune!

Est-ce que les blogueurs qui se sont investis pendant toutes ces ann?es pour faire de Branchez-vous ce qu?il est vont recevoir une part de ce g?teau? Pas s?r pantoutte!

Position de Patrick Perra sur la valeur d?un blogueur

Lorsque Renart L?veill? a publi? son texte sur le pauvre salaire d?un blogueur, l??diteur et propri?taire de Branchez-Vous, Patrick Pierra est venu commenter son billet. Voici une int?ressante citation de Patrick Pierra:

Ce qui fixe sa valeur ?conomique objective, en fin de compte, c?est le revenu que ce texte permet de g?n?rer. La demande g?n?ratrice de revenus, elle, a tr?s peu augment?? R?sultat in?luctable: la valeur ?conomique moyenne des textes a baiss?.

Si la valeur ?conomique des billets des blogueurs est fix? par le revenu que les textes permettent de g?n?rer, est-ce que les 25 millions provenant de la vente de Branchez-Vous font partis de la valeur ?conomique r?alis?e par les billets publi?s?

Au minimum? le respect du salaire minimum!

Autre chose qu?il faut consid?rer lorsque Rue 89 a propos? un travail de blogueur ? 10$ de l?heure. Ce n?est pas un salaire en tant qu?employ?, mais une facture en tant que pigiste ind?pendant. Lorsqu?un employ? se fait payer 10$ de l?heure, l?employeur doit payer 15% de charges sociales (qui incluent 4% de vacances). Lorsqu?un pigiste re?oit 10$ de l?heure, les charges sociales sont ? ses frais. Il ne lui reste donc que 8.50$, en de?a du salaire minimum. Et en plus, il doit fournir ses ?quipements comme l?ordinateur, le t?l?phone, connection ? l?Internet, le bureau de travail?

Il ne faut pas oublier aussi qu?un blogueur travaille souvent plus qu?un journaliste conventionnel. Le journaliste fourni son texte au m?dia et un pupitreur va prendre la rel?ve. Pour le blogueur, photos, titres, liens mots-cl?s et toutes les op?rations pour ??habiller?? son texte sont souvent de son devoir. Et que dire des commentaires que l?on re?oit et qu?il nous faut mod?rer et r?pondre!

D?bat ? suivre sur le financement et la survie des blogueurs. En attendant, les actionnaires de Branchez-vous r?coltent 25 millions de la part de Rogers Media!

R?f?rences:

Renart L?veill? et le travail chez Branchez-Vous.

Le Trente et journalisme chez Rue 89 et Branchez-vous.

R?ponses de Patrick Pierra sur la vente de Branchez-Vous ? Rogers Media

Position de Patrick Pierra sur la valeur d?un blogueur

Vente de Branchez-vous ? Rogers?Media

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCLXII) : de Carlos Ghosn à 1,3 tonne de coke (c)

L’avion posé cet été au Brésil avec ses 1300 kilos de coke a mis le ...

One comment

  1. avatar

    Bonjour l’auteur,

    « Les blogues indépendants et bien structurés n’ont pas encore réussi à démontrer leur viabilité et leur capacité à livrer avec constance une information pertinente et intéressante. »

    En voilà une remarque qui me plait et qui mériterait à elle seule un débat.

    Le fait est qu’entre le blog d’une personne comme Paul Jorion, chômeur spécialisé, et celui d’une famille désirant faire part de ces dernières vacances, il existe un fossé considérable.

    Sur le premier blog cité, une majorité des commentaires ont un but d’existentialisme : « J’ai commenté un article de Jorion, va voir! »

    Sur le deuxième, seule la famille, les amis laisseront trace de leur passage.

    Il y a bien sûr les grosses plateformes telles Agoravox, Impasse89, centpapiers et les autres.

    J’ai été sur AV comme modeste auteur, et je m’en suis vite échappé par instinct de préservation. Cette plateforme est en effet un repère d’auteurs bien plus présents pour être vus que lus, et certains commentaires relèvent de la psychiatrie de groupe.

    Impasse89 : No comment, et encore moins depuis qu’Haski a pris sa subvention publique.

    Ce que je veux dire, c’est qu’un blog doit attirer les lecteurs, or ce qui attire aujourd’hui, c’est l’effet de masse : plus il y a de lecteurs et plus cela en fait venir.

    Certains blogueurs vont de fait sur AV pour des raisons de visibilité, or et sans penser être une exception,mes articles pourtant assez bien accueillis en terme d’audience ne me procuraient que 6 % des visites sur mon propre site, ce qui vu la souffrance encourue (rires), ne vaut pas le coup.

    Ma conclusion a donc été que de nombreux lecteurs allaient sur AV comme l’on allume machinalement la télé chez soi.

    Le problème de nombreux blogueurs est de penser que le monde attend après eux, et abandonnent après quelques mois d’existence après une fréquentation jugée faible, ce qui il est vrai n’est guère motivant en rapport des efforts consentis.

    Si je peux modestement donner un conseil aux blogueurs, c’est de bloguer avant tout pour eux, comme ils tiendraient un journal personnel, de cette manière ils ne seront pas déçus.
    Il faut en en effet prendre en compte la nature humaine telle qu’elle est et être patient. Lorsque j’ai ouvert mon site, j’ai plafonné à 50 visites par jour durant six mois, un peu plus d’un an plus tard, je suis à 1200 visiteurs uniques par joour, preuve qu’il faut insister.

    Vient ensuite le problème ou souci de la rémunération des blogueurs, et c’est sans doute là un gros morceau.

    Les recettes à attendre de la pub sont négligeables et largement amputés par les frais occasionnés par une audience moyenne ou forte : serveurs dédiés, maintenance, etc)

    Le système de donation s’il fonctionne sur un blog comme celui de Jorion est bien plus lié au personnage qu’au contenu. S’il « trouvait un travail » demain, et sans pour cela changer son contenu, les recettes chuteraient très rapidement.

    La réaction des gens est souvent et logiquement:

    « Pourquoi aller payer ce que l’on a ailleurs gratuitement »

    Reste la contribution ou l’abonnement, mais là le contenu se doit de suivre la mode et interdit donc aux auteurs de réellement s’exprimer.

    La recette est simple: on tape sur le pouvoir en place quel qu’il soit, ça marche assez bien car c’est ce que de nombreux lecteurs désirent.

    Il y a quelques mois, je lisais un article sur AV disant que les blogs d’opinion étaient morts.

    Je pense que cette analyse est grandement faussé par le fait que dans l’immédiat ce sont les lecteurs qui n’ont pas/plus d’opinion, et pas qu’en politique.

    Pour conclure, je dirai qu’il faut durer, même au prix de certaines « souffrances ».