Accueil / Général-(EN-RECLASSEMENT) / Non classé / Ren? Monory, le bon sens de la « France d?en bas » au sommet de l??tat (2)

Ren? Monory, le bon sens de la « France d?en bas » au sommet de l??tat (2)

La d?centralisation, le Futuroscope, le d?partement de la Vienne et le S?nat?: tels furent les dadas d?un homme politique fran?ais tr?s atypique qui a m?lang? tradition r?publicaine mod?r?e et modernisme technologique entrepreneurial. Deuxi?me partie.?

?

yartiMonory70Il y a un an, dans la nuit du 10 au 11 avril 2009, celle du vendredi saint, le centriste Ren? Monory s??teignait ? 85 ans et demi. Voici un hommage que le week-end pascal de l?an dernier m?avait emp?ch? de rendre.

Dans le premier article consacr? ? Ren? Monory, j’?voquais son origine et sa mont?e politique dans la « cour des grands ».?Grandeur et d?cadence.

?

Coup de poignard dans les couloirs feutr?s

Si sa r??lection ne fut qu?une formalit? le 2 octobre 1995 malgr? la d?fection de trente-neuf s?nateurs de la majorit? s?natoriale, Ren? Monory voulait accomplir un troisi?me mandat ? la t?te du S?nat mais il fut victime, ? son tour, de la « poh?risation » de sa fonction d?autant plus que le groupe RPR ne cessait de se r??quilibrer en d?faveur des s?nateurs UDF.

Malgr? son ?lan de modernisation, l??ge de Ren? Monory l?avait consid?rablement fragilis? tant physiquement que politiquement. Son hommage ? Maurice Schumann, mort le 9 f?vrier 1998, fut un v?ritable calvaire d??locution. L?image qu?il pr?sentait du S?nat s??tait effectivement « poh?ris?e » malgr? lui.

Quelques mois avant l??lection, Ren? Monory se croyait incontournable et n?imaginait pas qu?on p?t le d?fier. Son ami Jacques Chirac resta pourtant neutre d?s qu?apparut la candidature du s?nateur RPR des Vosges Christian Poncelet alors qu?une nouvelle g?n?ration de s?nateurs sous la houlette de Jean Arthuis commenc?rent ? se r?unir pour r?fl?chir sur le fonctionnement du S?nat.

Le 16 juin 1998, Ren? Monory d?clara ? la t?l?vision (FR3) avec bluff?: ??Tous les pr?sidents de groupe de la majorit? RPR-UDF m?ont demand? de me repr?senter??. Mais il fut d?menti par le patron des s?nateurs RPR Josselin de Rohan et celui des s?nateurs RI Henri de Raincourt (actuellement ministre) qui pr?f?raient attendre les r?sultats des ?lections s?natoriales avant de se prononcer.

Le 17 septembre 1998 ? Bordeaux, lorsque Fran?ois Bayrou succ?da ? Fran?ois L?otard ? la pr?sidence de l?UDF, Ren? Monory voulut se r?clamer de l?union et de Jacques Chirac mais ce dernier fit annoncer qu?il ne souhaitait ??intervenir ni de pr?s ni de loin dans l??lection du Pr?sident du S?nat?? (une attitude qu?adopta aussi le Pr?sident Nicolas Sarkozy en 2008).

Pendant ce temps, Christian Poncelet continua discr?tement sa campagne, ?vita de se dire trop gaulliste pour ne pas froisser les centristes qui pourraient le soutenir et utilisa surtout sa position strat?gique de pr?sident de la Commission des finances du S?nat d?o? il pouvait utiliser la « r?serve parlementaire » en pratiquant du client?lisme. ? la buvette du S?nat, juste avant le vote, Christian Poncelet r?pondait m?me en rigolant aux s?nateurs venus le rejoindre?: ??Je n?ai plus d?argent. J?ai tout donn??!??.

Le 1er octobre 1998, Ren? Monory fut devanc? de seize voix par Christian Poncelet au premier tour. C?est Jean-Pierre Raffarin qui lui annon?a les r?sultats?: lui cent deux voix, son rival RPR cent dix-huit, soit dix-neuf de plus que le nombre de s?nateurs RPR. Dix-neuf « tra?tres », surtout dans les rangs des R?publicains ind?pendants (lib?raux).

Les centristes et les RI demand?rent de nombreuses suspensions de s?ance pour pr?parer le second tour. On peut relire avec int?r?t le compte-rendu des d?bats ici.

Pour Ren? Monory, la messe ?tait dite?: il jeta l??ponge et se d?sista en faveur du centriste Daniel Hoeffel (69 ans), d?sign? candidat UDF pour le deuxi?me tour avec cinquante et une voix contre Henri de Raincourt (RI) quarante-neuf. Malgr? la pr?sence de Fran?ois Bayrou (pr?sident de l?UDF), Hoeffel fut devanc? par Poncelet de toujours seize voix. Philippe S?guin (pr?sident du RPR) ?tait lui aussi venu mobiliser les s?nateurs RPR.

Christian Poncelet fut finalement ?lu Pr?sident du S?nat au troisi?me tour. ?trangement, lui aussi ?tait autodidacte et sans dipl?me. Lui aussi ouvrit le S?nat aux forces vives de la nation (aux entreprises, ? l?innovation, aux laboratoires de recherche etc.) mais lui aussi se « poh?risa » quelques ann?es plus tard.

Dix ans plus tard, le 24 septembre 2008, l?un des h?ritiers politiques de Ren? Monory, l?ancien Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin, ?choua face au gaulliste G?rard Larcher dans sa tentative de redonner au centre droit la Pr?sidence du S?nat.

Une retraite bien m?rit?e

Dans un bilan de session qu?il pronon?a le 25 juin 1998, Ren? Monory avait invit? le gouvernement ? r?fl?chir sur ??l?association de ces trois mots?: mondialisation, exclusion, formation??. Apr?s avoir clos la session quelques jours apr?s, Ren? Monory ne fit plus aucune intervention publique au S?nat (il resta s?nateur jusqu?en 2004 et ne participa qu?aux votes des lois).

yartiMonory10En d?cembre 2002, il rejoignit beaucoup de ses coll?gues centristes dans le groupe UMP du S?nat. Le 14 mars 2005, le Pr?sident de la R?publique Jacques Chirac le d?cora de la L?gion d?honneur, une accolade qui r?sumait aussi les liens amicaux qu?entretenaient les deux hommes depuis le d?but des ann?es 1970.

2004 fut l?ann?e de sa retraite politique?: ??J?ai d?cid? d?arr?ter. J?ai atteint le maximum.??. Il ne renouvela aucun de ses mandats de conseiller g?n?ral et de s?nateur (il avait quitt? la mairie de Loudun en 1999).

En tout, Ren? Monory a cumul? quarante-huit ans conseiller municipal de Loudun (dont quarante ans maire), quarante-trois ans conseiller g?n?ral de la Vienne (dont vingt-sept ans pr?sident du Conseil g?n?ral), trente ans s?nateur (dont six ans Pr?sident du S?nat), seize ans conseiller r?gional (dont un an pr?sident du Conseil r?gional) et six ans ministre (Industrie, Finances et ?ducation), soit une vie politique de? cent quarante-trois ans de mandats (dont quatre-vingts ans d?ex?cutif)?!

Dans le troisi?me et dernier article consacr? ? Ren? Monory, les principales r?actions ? l’annonce de sa disparition.

Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (9 avril 2010)

Pour aller plus loin?:

D?p?ches sur la disparition de Ren? Monory.
?lection du Pr?sident du S?nat (s?ance du 1er octobre 1998).
Alain Poher (1968-1992).
Christian Poncelet (1998-2008).
G?rard Larcher (depuis 2008).
L??lection des Pr?sidents du S?nat.
Plus d?informations sur le S?nat.

?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCX) : réseau, logistique et des tas d’avions

Nous décortiquons toujours dans cet épisode le gros dossier du clan Rocha. C’est toute une ...