Accueil / A C T U A L I T É / Personnalit? de l?ann?e: Christiane Laberge
Raymond Viger, Dossiers B?n?volat, Communautaire, Personnalit? de l’ann?e. Pour une 4e ann?e, Reflet de Soci?t? veut souligner le travail assidu d?une personnalit?. Des gens qui donnent un sens ? la d?mocratie et ? la justice, au bien-?tre de notre soci?t?. Des gens qui sont des exemples pour tous. Anne Panasuk, Radio-Canada En 2007, nous avions [...]

Personnalit? de l?ann?e: Christiane Laberge

Raymond Viger, Dossiers B?n?volat, Communautaire, Personnalit? de l?ann?e.

docteure-christiane-laberge Pour une 4e ann?e, Reflet de Soci?t? veut souligner le travail assidu d?une personnalit?. Des gens qui donnent un sens ? la d?mocratie et ? la justice, au bien-?tre de notre soci?t?. Des gens qui sont des exemples pour tous.

Anne Panasuk, Radio-Canada

En 2007, nous avions s?lectionn? Anne Panasuk comme personnalit? de l?ann?e. Son acharnement dans son travail dans des dossiers tels que le reportage sur les appareils de loterie-vid?o ? Shefferville avait attir? notre attention. M?me si Mme Panasuk est journaliste pour Radio-Canada, Loto-Qu?bec lui avait mis plusieurs b?tons dans les roues pour l?emp?cher de terminer son travail. La pertinence de son reportage aura cr?? des changements sociaux importants et aura fait reculer Loto-Qu?bec.

Carole Beaulieu, L?actualit?

En 2008, c?est Carole Beaulieu, r?dactrice en chef du magazine L?actualit? qui a m?rit? le titre de personnalit? de l?ann?e de Reflet de Soci?t?. Mme Beaulieu, malgr? son horaire tr?s charg? avec L?actualit?, est toujours pr?te ? s?impliquer lors d?ateliers et de conf?rences aupr?s de jeunes journalistes.

Anne Panasuk Son ouverture d?esprit pour aider et soutenir tout journaliste qui lui demande son aide, sa capacit? de nommer? et de montrer clairement les manquements aux r?gles d??thique journalistiques ont fait de Mme Beaulieu un excellent exemple de rigueur journalistique. Quand Mme Beaulieu prend la parole devant les journalistes, et elle l?a encore bien d?montr? au congr?s 2007 des journalistes, ceux-ci ?coutent.

Alain Dubois et le jeu compulsif

En 2009, Reflet de Soci?t? a voulu souligner le travail de moine d?Alain Dubois. M. Dubois s?est impliqu? b?n?volement pour soutenir les joueurs compulsifs au Qu?bec: cr?ation et participation sur plusieurs sites Internet sur le jeu compulsif, conf?rences, son cellulaire toujours ouvert pour r?pondre aux diff?rents besoins d?informations des journalistes?

alain Son travail se fait ? toute heure du jour et de la nuit. Il s?est impliqu? dans le recours collectif Brochu contre Loto-Qu?bec, au point de recevoir une injonction de non publication comme blogueur! Il a m?rit?, sans contredit, son titre.

Docteure Christiane Laberge

Christiane Laberge compare le syst?me de sant? ? un p?t? chinois, s?insurge que la population qu?b?coise connaisse davantage les noms des joueurs des Canadiens que ceux des m?dicaments qu?elle consomme. Elle porte tour ? tour les chapeaux de m?decin de famille, chroniqueuse ? l??mission du matin de Paul Arcand, conf?renci?re, formatrice et m?re. Avec tous ces sympt?mes, Reflet de Soci?t? n?a eu d?autre choix que de poser son diagnostic: nul doute, elle est la personnalit? de l?ann?e 2010.

Ses journ?es sont programm?es au quart de tour: debout ? 5 h 30 pour? pr?parer son intervention dans la revue de presse au 98,5 FM, elle revisite son lit que vers 22 h, avec, entre les deux, ? peine quelques minutes pour souffler. Fan finie de Grey?s Anatomy, elle se d?tend en regardant travailler ?ses coll?gues am?ricains? au petit ?cran avant de sombrer dans les bras de Morph?e. Mais entre l??criture de sa chronique hebdomadaire et un examen au st?thoscope, docteur Laberge a trouv? le temps de nous prescrire une bonne dose de lucidit?.

Un m?decin dans les ?coles

Au quotidien, le travail de Christiane Laberge ne ressemble cependant en rien ? celui d?peint dans sa s?rie am?ricaine pr?f?r?e. Elle partage son temps entre son bureau en m?decine familiale et le CLSC de Dorval-Lachine, o? elle a contribu? ? mettre sur pied un programme de gestion int?gr?e sur le trouble d?ficitaire de l?attention avec ou sans hyperactivit? (TDAH) dans cinq ?coles primaires et une secondaire.

Plong?e dans le bain de la p?diatrie d?s ses premi?res exp?riences en internat, elle nage maintenant dans cette sp?cialit? comme un petit poisson. C?est d?ailleurs en compagnie de son propre m?decin de famille qu?elle a appris les rudiments du m?tier. ?Celui-l? m?me qui a vu mes fesses en me mettant au monde?, blague celle qui avait ? l??poque ? peine 24 ans. Malgr? son jeune ?ge, la docteure accumulait les mandats; en plus de son apprentissage avec le m?decin qui l?a vue grandir, on pouvait la trouver 16 heures par semaine aux urgences p?diatriques de l?H?pital Maisonneuve-Rosemont et le mardi, au C?gep Maisonneuve en sant? scolaire.

Donner au suivant

Qu?est-ce qui peut bien animer cette hyperactive? ?Donner au suivant?, r?pond-elle sans h?siter. ?J?ai toujours enseign? ? mes patients ? la fois leurs maladies et la fa?on de se prendre en main?, cite docteur Laberge comme exemple. Elle a aussi la sagesse de ne pas tenter de se battre contre des moulins ? vent. ?J?accepte ce que je ne peux pas changer?, dit-elle humblement, m?me si elle admet toujours trouver difficile de refuser de nouveaux clients.

Elle se r?jouit cependant de voir des familles qui avec l?encadrement et la pers?v?rance avancent et s?en sortent. ?J?ai bien h?te de commencer ? assister ? la remise des dipl?mes de cinqui?me secondaire des enfants que nous suivons en clinique TDAH!?, affirme celle qui devra par ailleurs bient?t assister ? la collation des grades de sa propre fille de 22 ans. Sa descendante a d?ailleurs choisi un domaine connexe ? celui de sa m?re : l?orthophonie.

M?decine et bureaucratie

En grattant un peu, on lui d?couvre enfin une b?te noire : la bureaucratie. Ainsi, elle ne compte par les heures travaill?es et tant pis si les consultations d?passent le temps pr?vu. Sa famille et ses amis b?n?ficient ?galement des pr?cieux conseils de la docteure. ?Je pense qu?on peut sortir la fille de la m?decine, mais jamais la m?decine de la fille. Ce n?est pas une vocation de 9 ? 5!?, s?exclame-t-elle.

Le monde des communications s?est pr?sent? par hasard dans sa vie. Toujours motiv?e par le d?sir d?apprendre, elle a relev? ce nouveau d?fi sans h?siter. ?Depuis le temps que j?expliquais aux gens toutes sortes de concepts!?, affirme-t-elle, ajoutant que la seule diff?rence est l?auditoire. Nullement intimid?e, elle confie avoir l?impression de s?adresser qu?a un ou deux ?patients?. La langue de bois et le politiquement correct sont des concepts qu?elle ignore soigneusement. ?Il n?y a rien de plus important que le message?, rench?rit celle qui ne m?nage pas les exemples pour ?tre certaine d??tre comprise.

D?ailleurs, pour elle, il est inconcevable que la population connaisse par c?ur les noms des joueurs des Canadiens de Montr?al comme Kostitsyn et de Ko?vu, mais qu?elle ignore presque tout de ce qui concerne sa sant? et du syst?me qui s?en occupe. ?Quand on demande aux gens le nom des m?dicaments qu?ils prennent, moins de 5% sont au courant?, illustre-t-elle, d?courag?e. ?Les gens devront ?tre plus responsables?, tranche docteure Laberge.

Elle raconte son pire souvenir, lorsqu?elle a r?anim? un enfant de deux ans, noy? par sa m?re ? qui le psychiatre avait donn? cong? sachant qu?elle avait des id?es meurtri?res. ?Et le patient suivant qui t?engueule, car il attend dans la cabine depuis plus d?une heure et veut faire voir son enfant de huit ans ? 23 h pour des poux?, se rappelle-t-elle, toujours am?re. Selon elle, l?on devrait mettre en place un syst?me de ?d?breffages? du m?me type que celui qui existe chez les policiers o? les gens doivent d?crire les raisons pour lesquelles ils sont ? l?urgence pour que les responsables puissent les ?trier? ? l?entr?e.

Le syst?me de sant?, un p?t? chinois

Critique, elle compare le syst?me de sant? ? un p?t? chinois o? la viande ? les travailleurs sur le terrain ? de moins en moins nombreux au d?triment des patates pil?es ? les g?rants de programme ? qui prennent de plus en plus de place. ?Et c?est la cro?te de parmesan qui co?te cher et qui d?cide des avenues sans vision et sans application concr?te? conclut-elle, r?aliste.

Heureusement cependant que des m?decins comme elle existent, pour mettre un peu de ketchup ? ce plat qu?est le syst?me de sant? et qui devient de plus en plus incomestible.

Autres textes sur B?n?volat

Autres textes sur Communautaire

Docteure Christiane Laberge, personnalit? de?l?ann?e

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCLXII) : de Carlos Ghosn à 1,3 tonne de coke (c)

L’avion posé cet été au Brésil avec ses 1300 kilos de coke a mis le ...

2 Commentaire

  1. avatar

    @Pierre Allard,
    Merci pour cet article qui en fait de compte reste une revue de Presse objective se contentant de rapporter avec le « maximum » de justesse possible les positions des hommes, femmes, politiques de tous bords et des syndicats.
    Pierre, je te demande expressement et je t’en remercie de me donner ton semntiment, et accord, sur l’article commun que nous prévu tous deux, afin de faciliter les contacts.
    Je serais absent pour des problèmes graves familiaux concernant mon épouse, dont tu pourras continuer à venir comme convenu.
    Je m’excuse auprés de tous les intervenants de CentPapiers ainsi que Les Voix du Panda, mais ma famille reste mon bien le plus précieux.
    Comme tu l’indiques les Voix du Panda sont en même temps un lieu avec une grande famille.
    Je vous remercie de la pudeur dont vous pourrez faire preuve dans cette épreuve encore très douloureuse qui nous frappe.
    Mais la vie continue, alors sûrement que je ferai un « billet » comme seul Les Voix du Panda savent faire, c’est notre marque de fabrique.
    Pierre, merci de me répondre en privé ou ici, je passe vers 13h GMT France.
    Soyez tous prudents sur les routes et rien n’est plus important que l’amour que l’on porte avec tendresse aux siens.
    Merci de vottre compréhension à tous, je pense que je pourrais revenir dans les meilleurs délais, mais pas avant plus d’un mois.
    J’ose croire Pierre que tu auras la gentillesse de me répondre dans les meilleurs délais, voila je n’ai rien d’autre à vous dire, sinon que merci.
    Merci encore à tous.
    Avec mes sincères amitiés
    Patrick Juan
    Le Panda
    http://www.panda-france.net

    3:28, le Samedi 17 juillet 2010

  2. avatar

    A Panda:

    Il est fastidieux pour le lecteur de lire le même commentaire sur plusieurs fils. J’ai répondu a celui-ci sur ton article « Ce qu’ils en disent ». J’en accuse réception ici aussi courtoisie, mais il ne faut pas que chaque article se transforme en babillard.

    PJCA