Accueil / A C T U A L I T É / Patrick Balkany lanceur d’alerte Ebola

Patrick Balkany lanceur d’alerte Ebola

Franchement, il y a des jours comme ?a o? vous avez envie de vous prendre la t?te entre les mains et de prononcer plusieurs fois, ce n’est pas possible?! Et pourtant si,?Patrick Balkany, l’?lu et r??lu maire de Levallois-Perret et d?put? des Hauts-de-Seine, l’a fait. Le voil? maintenant lanceur d’alerte ou de rumeurs, car selon sa source unique et inconnue, des malades victimes du virus Ebola seraient d?j? recens?s en France. Or si le risque, m?me faible selon le minist?re de la Sant?, de l’arriv?e de la maladie dans notre pays est r?el. Un homme politique responsable peut-il lancer une affirmation aussi grave sans en apporter la preuve absolue??

Monsieur Balkany qui au passage ?voque le souvenir d’un nuage radioactif nocif qui n’aurait pas franchi nos fronti?res et l’arriv?e massive de visiteurs ?trangers. Sans oublier les touristes fran?ais de retour de vacances dans les pays africains.

« Avec la libre circulation, je ne vois pas comment la France pourrait ?tre ?pargn?e. On nous avait d?j? fait le coup avec Tchernobyl ».

Donc par ces mots, l’ind?racinable maire de Levallois soup?onne fortement le gouvernement actuel de dissimulation. Avec ?videmment la ritournelle habituelle de la complicit? des m?dias et aussi en passant celle du personnel soignant et des familles des contamin?s qui auraient re?u l’ordre de se taire. Tout cela dans le but ?vident d’?viter une panique g?n?ralis?e. On pourrait croire ? l’entendre que les le?ons du pass? n’ont pas ?t? retenues. Souvenez-vous aussi d’un ministre de la Sant? qui profitait de ses vacances alors que s?vissait un ?t? caniculaire et que les personnes ?g?es mourraient dans une indiff?rence presque g?n?rale. Depuis, les ministres n’ont plus l’autorisation de trop s’?loigner de l’hexagone. Alors comment imaginer qu’aujourd’hui encore, face ? un fl?au redoutable qui a d?j? emport? plus de mille ?tres humains, le pouvoir pourrait cacher la v?rit? tout en sachant fort bien que le peuple l’apprendrait un jour et ne saurait le tol?rer.

Ne saurait le tol?rer?! Grave erreur, car le r?sultat des ?lections ? Levallois comme ailleurs n’est-elle pas la preuve ?vidente de la tol?rance de la population de notre cher pays. Quand un candidat peut se faire r??lire alors qu’il a d?j? ?t? condamn? pour diverses fraudes on peut aussi se poser des questions sur l’aveuglement de ses ?lecteurs. Mais n’est-ce pas aussi le r?sultat du g?nial inventeur du tous pourris, une id?e bien re?ue reprise en coeur par une foule qui aime s’essuyer les pieds sur l’Etat paillasson qui n’est irr?prochable non plus. Et puisqu’ils sont tous verreux, pourquoi pas Balkany apr?s tout.

Mais revenons ? M.?Balkany que Marisol Touraine juge irresponsable. Avez-vous d’ailleurs entendu beaucoup de r?actions politiques suite aux d?clarations du d?put?-maire?? C’est vrai que l’homme est un habitu? des coups d’?clats permanents, ceci explique peut-?tre qu’il ne soit pas pris tr?s au s?rieux m?me dans son propre camp. Encore que cette fois, il faut bien l’avouer, les choses ont ?t? faites dans les r?gles de l’art politique. Avec?question ?crite qui sera publi?e au journal officiel.?Patrick Balkany serait-il sinc?re lorsqu’il d?clare que « selon des sources m?dicales fiables, plusieurs cas auraienr ?t? signal?s sur le territoire fran?ais ». Sauf qu’il ne peut pas r?v?ler les sources pour ne pas trahir le secret m?dical. En outre, ses informateurs auraient ?galement pr?venus le minist?re de la Sant?, ce que d?ment la ministre. Qui ment??

R?capitulons avec quelques mots cl?s.?Balkany?est?maire de la ville la plus?endett?e?de France et conna?t des probl?mes avec la?justice,?aurait-il besoin de redorer son blason ou de faire?diversion.?

Le temps d’incubation de la maladie contagieuse est de 2 ? 21 jours et si un cas de fi?vre Ebola survenait prochainement, il se pourrait que M.?Balkany d?clare « je vous l’avais bien dit?! ». Mais si c’est possible?!

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Nos amis les microbes

En ces temps où les virus et les bactéries sont montrés du doigt, désignés comme ...