Accueil / T Y P E S / Articles / Parce que NAWAPA est le propre de l’homme

Parce que NAWAPA est le propre de l’homme

Parce que NAWAPA est le propre de l?homme

GILLES GERVAIS 15 ao?t

? On peut acc?l?rer ce mouvement scientifique en cr?ant des moyens nouveaux de recherche, on ne peut pas l?arr?ter. Car il n?y a pas de force dans le monde qui puisse entraver l?entendement humain dans sa marche, une fois qu?il a compris, comme dans le cas actuel, la port?e des v?rit?s qui s?ouvrent devant lui ? .

–Vladimir I. Vernadski ? L?autotrophie de l?humanit? ?, 1925

Imaginez escalader une esp?ce de sommet et, l?-haut, de son fa?te, un panorama ? 360 degr?s s?offre ? vous : on peut regarder dans telle ou telle direction et apercevoir tant?t le pass?, tant?t le pr?sent, tant?t le futur.

Depuis les profondeurs du temps lointain, ?loign? par certainement plus de 10,000 g?n?rations, nous d?couvrons l?Homo sapiens .

Beaucoup plus pr?s de nous, nous assistons ? la naissance des grandes civilisations maritimes qui voyagent gr?ce ? une connaissance de la position des ?toiles dans la vo?te c?leste. Nous observons les civilisations riveraines qui s??tablissent, de par le monde,? aux embouchures des grands fleuves. Au IX? si?cle, les travaux de canalisation de l?Empereur Charlemagne transforment la carte de l?Europe et facilitent les ?changes commerciaux et culturels. Puis les grands voyages d?explorations vers le Nouveau Monde permettent? ? l?homme de fuir l?oligarchie europ?enne dont l?inhumanit? s?inspirait de la cruaut? des dieux de l?Olympe. Le grand dessein politique de Nicholas de Cuse et Thomas More d??tablir une communaut? de? r?publiques humanistes et souveraines allait enfin se r?aliser.

? Henri IV (1) nomme en 1603 Samuel de Champlain g?ographe royal. Ce dernier d?couvre en 1605 la baie du Massachusetts o? Boston sera fond?e. Il fonde Qu?bec en 1608 et explore le lac Champlain en 1609 ?.

En Am?rique, les colons anglais ne tardent pas ? reproduire l?id?e de Charlemagne et de nombreux canaux voient le jour en sol am?ricain. Un syst?me unique de cr?dit , pr?curseur de la future premi?re Banque Nationale des ?tats-Unis cr??e par Alexandre Hamilton, voit le jour dans la Massachusetts Bay Colony (2) .

Sous Jean-Baptiste Colbert, la colonisation au Canada comprend, ? l?instar du Saugus Iron Works au Massachusetts, les Forges du St-Maurice qui sont les forges les plus avanc?es technologiquement en Am?rique du Nord entre 1738 et 1830. Des chantiers maritimes dans la vall?e du St-Laurent aliment les d?buts de l?industrie en Nouvelle-France.

Ensuite appara?ssent les chemins de fer et, sous Lincoln, le projet d?un lien ferroviaire transcontinental qui va r?volutionner le transport mondialement et menacer de briser l?h?g?monie commerciale de l?Empire britannique qui dominait les mers.

Au si?cle dernier l?homme ma?trise l?atome et part ? la conqu?te de l?espace et, en 1969, c?est? l?humanit? toute enti?re qui ?accompli ? un pas de g?ant ? avec Neil Armstrong et la mission Apollo XI.

Exit Obama et un Glass-Steagall global

De ce ? sommet des ?ges ?, lorsque l?on regarde en direction du futur, on se r?jouit du fait que non seulement notre biosph?re n?a point connu les catastrophes annonc?es par le GIEC au d?but du XXI? si?cle, mais qu?elle s?est am?lior?e gr?ce au d?fi politique qui avait ?t? relev? ? la fin de l?ann?e 2010, de ne plus c?der ? l?esclavage de l?oligarchie financi?re internationale : c?est avec le passage quasi-simultan? d?une loi Glass-Steagall (3) par une majorit? de nations que l?humanit? commenca ? progresser rapidement et ? transformer la biosph?re de fa?on intelligente.

On s?occupa d?abord du renvoi du Pr?sident Barack Obama, (4) qui fut jug? comme ?tant un homme de paille d?une oligarchie financi?re qui s?appr?tait ? commettre un g?nocide sans pr?c?dent dans le but de sauvegarder leur syst?me mon?taire imp?rial. S?inspirant de la le?on du Marchand de Venise de Shakespeare, les nations refus?rent que le sang de leurs concitoyens soit vers? afin de collecter la ? livre de chair ? exig?e par les financiers.

Vernadski versus le Prince Philip et son World Wildlife Fund for Nature

Une fois le cancer financier extirp? par l?application d?une loi Glass-Steagall globale,? les budgets de recherche scientifique furent r?tablis et augment?s dans les pays industriels et les anciens pays du ? Tiers Monde ?. La n?cessit? de d?velopper un moteur ? fusion pour un v?hicule spatial capable d?acc?l?rer ? des vitesses inou?es pour aller sur Mars en moins de 72 heures permis d?obtenir des r?sultats plus rapide que pr?vu sur les deux prototypes les plus prometteurs de centrales ? fusion thermonucl?aire controll?e,? l?ITER, (5) ? Cadarache, dans le sud de la France et au National Ignition Facility Livermore, aux ?tats-Unis, pour la fusion au laser. (6)

L?enseignement universitaire de l?oeuvre du grand biog?ochimiste russe Vladimir Vernadski (7) permit de remettre l??cologie sur une base rigoureuse et scientifique, alors qu?? partir des ann?es soixante l??cologie ?tait devenue l?instrument de la politique de croissance z?ro et de d?population de l?oligarchie financi?re centr?e ? la ? City ? et ? Wall Street.

Ainsi, la philosophie v?hicul?e par le Club de Rome et par Meadows et Forrester de MIT dans leur document ? Limites ? la croissance ? fut jet?e dans la poubelle de l?histoire et les grands pr?tres de ces cultes g?nocidaires tel le Prince Philip, (8) Maurice Strong et Al Gore furent d?masqu?s pour leur supercherie et leurs liens incestueux avec l?oligarchie financi?re.

Il y eut ensuite une p?riode de r?conciliation et les ?cologistes sinc?res oeuvr?rent eux aussi au plus grand projet de transformation de la biosph?re par la no?sph?re (la cr?ativit? humaine) : la terra-formation de la partie ouest du continent nord-am?ricain : le North American Water and Power Alliance (NAWAPA) (9) .

NAWAPA : un projet Nord-Am?ricain aux ramifications internationales

Apr?s de la mise en chantier du NAWAPA, le ? projet du si?cle ? entre le Canada, les ?tats-Unis et le Mexique, un Trait? entre la Russie et les ?tats-Unis fut sign? au d?but de 2011 autorisant la construction d?un tunnel ferroviaire sous le D?troit de B?ring, (10) reliant la Russie ? l?Alaska, un lien crucial du pont-terrestre mondial (11) .

Un tunnel sous le D?troit de Gibraltar fut entrepris peu de temps apr?s et contribua largement ? la renaissancee africaine (12) dans la premi?re moiti? du XXI? si?cle.

Des corridors de d?veloppement

Pour initier une relance de l??conomie Nord-Am?ricaine, le projet NAWAPA fut? une option id?ale. Bien qu?il eut suffi de ranimer le projet initial, pour lequel des plans et des ?tudes s?rieuses avaient d?j? ?t? r?alis?s par la Parsons Engineering Co. de Californie et par des commissions s?natoriales des trois principaux pays impliqu?s, l?on d?cida d??largir sa port?e.

Il s?agissait de transformer le projet initial, con?u dans les ann?es soixante, en v?ritable corridor de d?veloppement (13) ? en le compl?tant avec des lignes de chemin de fer rapides pour les passagers et le fret, avec des centrales nucl?aires pour fournir l??nergie sur place et aussi avec des villes enti?rement nouvelles. Tout au long du corridor, l?eau transforma lentement le paysage et agissait sur le climat et la biosph?re elle-m?me. En r?alit?, on se trouva devant le d?fi exaltant d?un grand projet bien plus important qu?un simple grand chantier capable de nous offrir d?excellents emplois, car il s?agissait d?un projet qui affecta la productivit? ?conomique de l?ensemble du continent am?ricain pendant plusieurs g?n?rations.

La densit? du flux d??nergie et la biosph?re

[ Cette derni?re section consiste en des extraits d?un document de 4 pages, ?mis le 31 juillet 2010 par le ? Basement team ?, l??quipe de jeunes scientifiques du Comit? d?action politique de Lyndon LaRouche, intitul? : ? Le grand projet NAWAPA, un levier pour relancer l??conomie mondiale ? (14). ]

?? … Le jardin ? artificiel ?, ainsi cr?? par notre investissement dans les infrastructures et par la ma?trise de la biosph?re, ?tablit les bases pour un progr?s ?conomique encore plus vaste.

? Ce projet exprimera les progr?s les plus avanc?s de la noosph?re (le domaine du pensant) sur la biosph?re. La biosph?re elle-m?me se caract?rise en tant que processus de d?veloppement anti-entropique (comme elle s?exprime dans le domaine du vivant avec l??volution des esp?ces), capable d?incorporer d?une fa?on croissante des ?l?ments abiotiques (non-vivants), entra?nant des ?tats d?organisation d?un ordre plus ?lev? et une concentration de ces mat?riaux. Par l?intervention cr?atrice de l?homme, nous pouvons agir pour organiser et acc?l?rer certains aspects de cette activit? de la biosph?re, ce qui donne naissance ? un ?tat encore plus ?lev? de son organisation que l??tat ? laquelle elle peut aboutir sans l?homme.

? En amenant l?eau dans les r?gions d?sertiques et arides, nous permettrons ? la chlorophylle, une des plus belles biotechnologies de la nature, de s?accrocher et de transformer la surface terrestre. Avec l?eau du programme NAWAPA qui apportera les ?l?ments manquant ? une photosynth?se optimale, le rayonnement solaire et le dioxyde de carbone seront convertis en mat?riaux biologiques utiles et serviront y compris ? refroidir les environnements d?sertiques. (15)

? Ce processus am?liorera encore plus l?efficacit? et l?utilisation des r?serves en eau lors de leur passage, car les plantes qui absorbent l?eau introduiront des micro-organismes dans les alentours, alimentant ? leur tour d?autres plantes etc. et recyclant l?eau tout le long du processus. La densit? accrue de la circulation d?eau signifie une hausse de la productivit? de l?eau.

? Pour optimaliser l?impact du rayonnement solaire arrivant sur la surface terrestre, l?on donnera la priorit? aux plantes qui poss?dent de larges feuilles vertes et aux arbres les plus ?volu?s, notamment les arbres fruitiers et les arbres ? bois dur qui absorbent et convertissent le mieux la lumi?re.

? Tout au long de ce processus, nous faisons appel ? la capacit? des processus vivants de cr?er des structures d?une densit? de flux d??nergie plus ?lev?s, capables de g?rer les temp?ratures et de provoquer des microclimats. L?Homme, en agissant avec l?aide de la science et de l?infrastructure, est capable de domestiquer la biosph?re afin d?accro?tre aussi bien la productivit? de cette biosph?re que celle qui lui est propre en tant qu?Homme.

? Reliez ce processus d?expansion de la biosph?re avec la r?alisation des formes les plus avanc?es d?infrastructures ?conomiques requises pour la soci?t?. Une fois de plus, la priorit? va ? la cr?ation de sources d??nergie ayant les plus hautes densit?s de flux, c?est-?-dire les centrales nucl?aires de quatri?me g?n?ration et la fusion thermonucl?aire. Ils fourniront l??nergie aux nouvelles villes, ? l?industrie et ? l?agriculture.

? Ces nouvelles villes s??panouiront autour de centres de formation et de centres culturels entour?s de logements, avec les activit?s industrielles et agro-industrielles en p?riph?rie. Termin? les villes dortoirs et les agglom?rations sans queue ni t?te. Les transports publics seront construits pour que chaque voyageur se rendant ? son lieu de travail puisse arriver ? sa destination en moins d?un quart d?heure. Des lignes ? grande vitesse, notamment par suspension magn?tique permettront de relier les r?gions am?ricaines ? des vitesses d?passant celles des avions.

? Un tel projet offrira des emplois utiles et de longue dur?e ? toute une g?n?ration de jeunes qui pour l?instant est enti?rement d?pourvu de qualifications et se pr?sente comme une g?n?ration ? no future ?. Voil? ce qui cr?era la plus importante ressource pour notre pays, le d?veloppement d?une g?n?ration de travailleurs qualifi?s et cr?ateurs sans laquelle aucune ?conomie ne puisse survivre. Il s?agit d?un processus d?ensemble qui affectera toute l?Am?rique du nord, processus qui doit ?tre compris comme une seule unit? et dont d?pendra la relance de l??conomie des ?tats-Unis. ?

? la m?moire de Franklin Delano Roosevelt :

Dans la capitale nationale am?ricaine, le monument ?rig? ? la m?moire du Pr?sident Franklin Delano Roosevelt accorde une place particuli?re aux fontaines d?eau pour ainsi rappeler aux citoyens et visiteurs la place strat?gique qu?occupait la Tennessee Valley Authority aux ?tats-Unis et de par le monde.

La derni?re citation inscrite sur le monument, fait partie d?un discours qu?il devait prononc? le 13 avril 1945 ? l?occasion des c?l?brations comm?morant le Pr?sident Thomas Jefferson. Franklin Delano Roosevelt d?c?da le 12 avril 1945.

? The only limit to our realization of tomorrow will be our doubts of today. Let us move forward with strong and active faith. ?

Notes :

(1) voir (www.comiterepubliquecanada.ca) section : Conna?tre son Histoire, l?article de Karel Vereycken ? Combattre le fascisme financier, l?exemple d?Henri IV et de Sully ?.

(2) voir (www.comiterepubliquecanada.ca) section : Conna?tre son Histoire, la vid?o en anglais The Two Massachusetts.

(3) voir (www.comiterepubliquecanada.ca) section : Les ?crits de Lyndon Larouche -d?clarations r?centes : 12/07/10 ? Fin de syst?me : Il faut sortir ? temps ! ?

(4) voir (www.comiterepubliquecanada.ca) section Nouvelles Internationales – July 30th. 2010 – EIR Vol. 37 , issue # 29, July 30, 2010 : Obama in the Bunker : The White House On a Jim Crow Binge by Jeffrey Steinberg.

(5) voir (www.comiterepubliquecanada.ca) section : NAWAPA et les Grands Projets – vid?o ? Alors vous voulez savoir ce qu?est ITER? ?.

(6) voir (www.comiterepubliquecanada.ca) section NAWAPA et les Grands Projets – 13/04/10 – 2010 : Ann?e de la fusion nucl?aire et lcinquantenaire du laser par Benoit Chalifoux.

(7) voir (www.comiterepubliquecanada.ca) section Cr?ativit? : art classique et science – ?L?humanisme de Vladimir Vernadski contre l??cologie ? par Benoit Chalifoux.

(8) voir (www.comiterepubliquecanada.ca) section La pens?e n?o-malthusienne : d?population et g?nocide? – ? G?nocide ! Quels sont les 3 milliards d?individus devant dispara?tre ? ? –d?claration d?Helga Zepp-LaRouche, du 16 d?cembre 2009.

(9) voir (www.comiterepubliquecanada.ca) section Infrastructure : NAWAPA et autres Grands Projets — la vid?o : NAWAPA : le New Deal du XXI? si?cle.

(10) voir (www.comiterepubliquecanada.ca) section Infrastructure : NAWAPA et autres Grands Projets — ? Un futur meilleur pour la Russie ? par l?Acad?micien Alexander Granberg.

(11) voir (www.comiterepubliquecanada.ca) section Infrastructure :NAWAPA et autres Grands Projets — Conf?rence Internationale : ? Le Pont-terrestre Eurasiatique devient r?alit? ?, discours d?Helga Zepp-LaRouche, le 15 septembre 2007.

(12) voir (www.comiterepubliquecanada.ca) section Infrastructure : NAWAPA et autres Grands Projets — la vid?o en fran?ais : ? L?avenir du monde est en Afrique ?.

(13) voir (www.comite r?publique.ca) section Infrastructure : NAWAPA et autres Grands Projets — ?Infrastructure Development Corridors?

(14) voir (www.comiterepubliquecanada.ca) section Infrastructure : NAWAPA et autres Grands Projets — ? Le grand projet NAWAPA, un levier pour relancer l??conomie mondiale ?.

(15) Le proc?d? de photosynth?se par lequel les plantes absorbent en leur structure les radiations solaires constitue une amplification de la densit? de flux ?nerg?tique de ces derni?res. Ainsi l?herbe convertit de 1 ? 2% des rayons solaires en biomasse utile, et certains arbres vont jusqu?? 10%, contribuant ainsi ? un environnement plus frais et plus plaisant. Il convient donc de ne pas gaspiller cette ?nergie solaire fort utile avec des technologies op?rant ? des flux de densit? ?nerg?tiques plus faibles : ainsi, les champs de panneaux solaires abaissent la productivit? des hommes et cr?ent des d?serts.

A propos de

avatar

Check Also

La Science ne comprend pas la matière décrite par la mécanique quantique

1) La science est faite d’expériences réalisée en laboratoire ou en extérieur. Ces expériences sont ...