Accueil / A C T U A L I T É / O? est la r?volution internet ?

O? est la r?volution internet ?

Hercule enfant et les serpents…

 

Avant, le monde ?tait facile, il n’y avait qu’une seule cha?ne. Aussi, on devait ?conomiser un an pour avoir le droit de s’y connecter, bref d’allumer le poste. Une voix off, voix de Dieu nous disait tout ce que nous devions penser et pas forc?ment savoir. On ne saurait r?ver d’un monde plus simple et ais?, pour tous ceux qui souffrent d’avoir un cerveau comme un reproche constant de ne pas ?tre superman ? l’oeuvre dans le quotidien. Il y avait les m?dias qui d?tricotaient l’influence des livres, et les familles qui r?pliquaient le mod?le de l’homme ob?issant.

Aujourd’hui, tout a chang?. Une g?n?ration neuve a compris qu’elle existait et elle a pris possession du net, qui est son corps collectif et aussi son arme de dissolution massive. Ils sont infiltr?s dans Youtube et dans Facebook, mais pas dupes. Ils usent du cynisme et du d?sabus? contre le jeans-costard-cravate. Ce qui est le plus terrible en eux c’est leur intelligence des situations et leur inertie hostile ? l’ancien monde des vieux. Attention ! pas des vieux ?g?s, non ! des vieux aigris. Ceux qui emp?chent tout, qui n’y croient plus, qui ont tout bouff? de la plan?te et qui veulent encore qu’on construise leurs tombes avec le chauffage central de la British Petroleum.

En revanche, les jeunes croient encore en une r?volution mais techno-scientifique et sur le mode du temps libre. Le travail c’est un truc d’esclaves. Ca fait longtemps qu’on le sait, mais comme le travail devient une r?compense, il est temps de faire le blas? qui refuse un tel prestige qui ne rapporte que la survie. Bref, l’attitude de rebelle devient presque une sagesse et loin des folies qui ruinaient toute une vie. Les jeunes de l’internet veulent du futile, du transitoire, de la vitesse, de la destruction et surtout une vie de chat.

Ils r?vent des seventies, mais ne voudraient pas y vivre car l’internet n’existait pas. Ils ont un grand sens pratique. Ils puisent dans le grand chaudron toute la musique qu’ils veulent et m?me plus, les films en VO, et des contacts avec tous les g?nies et les gens cool qui ne sont que sur l’internet. La vraie vie n’est compos?e que de boutiques.

Ils sont en train de faire la r?volution, dont tous les palabreurs parlent sans jamais l’assister un peu. La r?volution use des mots quand elle veut reculer. Elle est une pratique et des actes presque spontan?s, une sorte de manifestation de la vie qui change quand elle doit. Et seule la jeunesse incarne cette force neuve. Les anciens sont des pr?textes, soient des postures qu’il faut oublier, soient des habilet?s qui permettront d’installer la r?volution en mani?re de nouvelle soci?t?. Les vieux sont toujours utiles, surtout s’ils coop?rent.

Sur l’internet, il y a tout ce palabre de journalismes qui s’espacent en mots seuls. Et c’est une manifestation de l’?chec, de personnes dont les forces vives se sont pr?serv?es juste dans le langage, mais sans aucune ressource de pouvoir changer quoi que ce soit dans une soci?t? d?labr?e et us?e. En face, ou plut?t au milieu immanent, il y a toutes ces troupes de jeunes inactifs qui changent tout car ils ont cette force de d?voration de l’ancien monde. Ils s’amusent, et comme le disait Montaigne : le jeu est la chose la plus importante et s?rieuse pour l’enfant. L’adulte n’y voit que futilit?, quand c’est le d?ploiement des armes et strat?gies impr?visibles qui vont d?boulonner sa statue.

C’est bon d’?tre vieux pour voir ?a. Car c’est l’expression de la pens?e qui reste jeune, et donc on s’y reconna?t bien dans ces rebelles qui jouent avec le clavier. Le malheur est pour ceux qui ne comprennent pas…

 

Demy West

A propos de

avatar

Check Also

La haine, mal incurable

Effets secondaires irréversibles. De cette crise qui risque fort de s’éterniser tant tous les ingrédients ...

9 Commentaire

  1. avatar

    Quelle amertume !Il ne faut jamais prendre ses envies pour des réalités. L’automobile n’a jamais rapproché les hommes mais élargie ses horizons. Tout comme l’avion. On peut en faire tous les reproches et toutes les perfections durant son ascension, mais le jour du dernier baril il n’est pas opportun d’avoir un avis caustique.
    Est-ce la fin du Web ?

  2. avatar

    Cher Demy
    À l’occasion de vos articles
    .
    Je ne pense pas que vous soyez inquiet mais voir la marionnette venir clabauder sur vous en continuant d’encenser le marionnettiste vous aura à mes yeux gagné des siècles de purgatoire…
    Que pouvait-on vous reprocher pendant des années qui n’aurait pas dépendu aux plans de l’Employeur/chef et à ses stricts intérêts?.
    Nous fûmes , je fus , très long à comprendre qu’on ne pouvait vous faire le procès des permissions qui vous étaient offertes. Je plaide coupable
    Pourquoi n’en auriez-vous pas profité?.
    Vous nous avez montré les limites et les impostures du journalisme citoyen , soyez en remercié.
    Quand on voit les pitres qui se donnent des airs, qui en vous regrettant , qui en vous imitant platement mais en pliant l’échine bien bas , on ne peut qu’être heureux d’en être finalement libéré.Cette machine à gogos dont vous avez été le fleuron et le révélateur ne mérite qu’une chose : qu’elle s’engloutisse dans son propre tiroir caisse, elle et toutes celles qui se risqueraient à la singer.

    • avatar

      @ le furtif (Vengeur)

      En réponse également du commentaire sur GastyVox:
      http://asgsystm.fr/WebRueduGastyVox2/wordpress/?page_id=70#comment-46

      C’est un point de vue que je ne partage pas.

      Ta hargne est-elle principalement dirigé vers Revelli ou bien Agoravox ?

      Penser différemment n’est pas un délit, je dirais même une nécessité. Refuser des avis ou des comportements issue d’un mode de fonctionnement des esprits différent du sien, ne peut rien apporter à soi-même pour la compréhension sur les autres.

      Les bons mots ironique (mulot/soucoupe/complot) dès qu’une personne exprime un ressenti, ce n’est pas honnête. Il ne faut pas mélanger les genres entre ceux qui proposent un possible et ceux qui affirment leurs envies.

      Tout comme le fut la version officiel de la mort de JFK, il te devrait être agréable de voir des avis divergants sur l’écroulement des trois tours. Et la remise en cause de la version officiel du 11/9, plutôt que d’avoir à traiter par le mépris et de complotistes tous ceux qui n’adhère pas à ton point de vue ou à ta logique figé.

      Ya t il une peur sous-jacente, un refus d’admettre que le savoir n’est pas unique mais multiple. C’est terrifiant ! Peut-tu imaginer …. ou seulement réciter l’officiel conformisme incruster par le temps avec des airs d’académicien satisfait de sa bibliothèque rempli d’ouvrages?

      Quant à DW, si d’aucun d’entre nous se souvient de toutes ses réponses insultantes, méprisante et suffisante par son égocentrisme exacerbé ( comme pourrait l’être Morice), il n’en demeure pas moins que l’on peut porter un intérêt à ses écrits. C’est probablement ce que Pierre JC Allard doit privilégier avant tout. DW, plutôt que d’interdire les commentaires sous ses articles a…je pense plus à gagner en s’abstenant de répondre. Cela ne pourra que lui être bénéfique, c’est un conseil.

      N’as-tu pas l’impression que « Disons » est devenu une cage de primate ou des visiteurs viennent se promener de temps en temps ? Il m’arrive de jeter des bananes parfois quand je passe. Mais il y a toujours ce gardien qui récupère et jette à la corbeille. Le plus comique, c’est que la serrure et les clés sont à l’intérieur de la cage.

      Disons est autant intéressant a étudier qu’agoravox. Mais c’est normal, nos amis les bêtes sont aussi des humains.

      Tu as raison de sortir le furtif, ça fait du bien. Je ne te raccompagne pas.

  3. avatar

    Cher Demy West et cher Cent Papiers

    je partage beaucoup des critiques de DW dans sa remise en cause du Journalisme citoyen
    .
    Il faut pour être plus clair , citer un article qui pose très bien charlatans info le problème http://www.charlatans.info/ouverture-esprit.php
    .
    J’en fais un résumé fortement plagié ………mais je ne m’en cache pas .
    .
    .

    Le mythe de l’ouverture d’esprit
    .

    « Avoir l’esprit ouvert ne signifie pas l’avoir béant à toutes les sottises ».
    Jean Rostand
    .

    La machine du journalisme prétendu citoyen prétend voir dans l’accumulation des avis même les plus incongrus et farfelus un gisement de découvertes que la méthode scientifique et ses protocoles ne possèderaient pas .Elle abuse de l’argument selon lequel les scientifiques et les universitaires qui s’opposent à ces théories là sont bornés ou ont l’esprit fermé, tandis que ceux qui sont préparés à accueillir ou à accepter les théories charlatanesques de l’ésotérisme le plus furieux seraient plutôt ouverts d’esprit. De même selon le journalisme citoyen , les praticiens (ou partisans convaincus) des thérapies alternatives, tout autant que les religieux ou membres de sectes, à agiter cette ouverture d’esprit qui serait une de leurs caractéristiques propres, et qui ferait tant défaut à leurs contradicteurs.
    .
    Mais que veut dire être « ouvert d’esprit » ?
    .

    L’expression « esprit ouvert » selon eux, suppose une volonté de considérer toutes les possibilités, aussi absurdes soient-elles. Ainsi nous devrions , par exemple, continuer à deviser avec les tenants de la Terre plate, des extras terrestres velus , de l’homme qui ne fait pas caca, de la dame qui cause avec les morts ou des anges invisibles qui de leurs petites et blanches ailes, mettent en mouvement à notre planète. Un esprit entièrement ouvert devrait demeurer accueillant à ces farces .
    .
    Si jamais un individu déclare qu’Être ouvert d’esprit, c’est être préparé à la recherche exigeante de ce que la science après observation, mesure, reproduction et analyse appelle la preuve. Aussi il repoussera , le fait de simplement suggérer qu’une preuve apparaîtra, peut-être, dans le futur n’est pas suffisant pour valider une théorie. Les théories qui sont en attente de preuve peuvent de ce fait être refusées jusqu’à ce qu’une telle preuve voit réellement le jour.
    Cet individu n’a aucun avenir sur le Journal citoyen .
    .
    Le journalisme citoyen abonde en proclamations ayant tous les caractères de la profession de foi.Pire en matière d’homéopathie comme de croyances religieuses ou promotion de compléments alimentaires le journalisme citoyen refuse de répondre aux prescriptions et protocoles de l’expérience scientifique et réserve ses colonnes à ceux qui auraient été touchés par la lumière qui seraient les initiés détenteurs des hautes connaissances spirituelles.
    .
    C’est ainsi que le journalisme citoyen accompagne des officines aux objectifs commerciaux insolites, des revues véhicules des « nouvelles spiritualités », des sites complotistes, fadaises dangereuses en matière de traitement du cancer etc …etc ….Comme par hasard le journalisme citoyen avec ses étranges méthodes de sélection d’articles mais aussi de sélection des commentateurs, fait obstacle à tout ce qui pourrait mettre au jour des pratiques qui relèvent beaucoup plus de l’alimentation du tiroir caisse que de l’édification démocratique de ses lecteurs.Les censures arbitraires viennent prêter la main aux passes droits pour les petits amis d’une direction de forum qui se limite à une seule personne .
    Cette personne interdisant de dire ce qui est la stricte vérité.
    Elle, et elle seule, garde la haute main sur ce qui passe ou ne passe pas .
    Agiter la sauce du Buzz , susciter des querelles infinies entre les commentateurs marionnettes , là est ce qui lui convient, mais il est interdit de révéler que c’est le marionnettiste lui même qui est à l’origine de tout.
    Par dessus tout , un impératif et un seul , ne rien dire de ce qui se passe en coulisses.

    .
    Si nous nous prêtons à ces manœuvres, ce serait selon ces charlatans faire d’ouverture d’esprit que de naviguer entre l’improbable et le ridicule . Selon le Grand Chef Gourou du Protnétariat Le journalisme dit citoyen se ferait une gloire d’ouvrir ses colonnes à ces fadaises et le Pronétariat de lui même ferait le tri . Oui mais , dans cet assemblée rêvée, sans pouvoir et sans aucun contrôle , il existe un Chef qui usurpe le pouvoir du fameux Pronétariat.
    Il décide seul et il décide seul.
    Parce qu’il a la science infuse et qu’il dispose de faux nez en pagaye qu’il agite à son profit.
    En gros, le maitre des lieux conserve la toute puissance de l’exercice solitaire du pouvoir.
    Une poignée de salariés , une poignée de profils fictifs, et une poignée de bénévoles complètement addicts aux flatteries de l’égo .
    .
    Quand on sait que sur le prétendu forum prétendu citoyen tous les sujets de société et toutes les rubriques sont irriguées par la même éthique , continuer à en être relève de la complicité.
    .

    .

  4. avatar

    C’est vrai que les vacances de Disons laissent le temps de se promener ailleurs. On devrait le faire plus souvent.

    Furtif vous fait un grand honneur de ce commentaire essentiel, mais inutile: c’est l’histoire du type qui veut faire boire un âne qui n’a pas soif.

  5. avatar

    C’est un article très clair et très juste que je salue comme tel.

    Heu, celui du furtif je veux dire.

  6. avatar

    @ Furtif, Leon et al.

    L’ouverture d’esprit, je crois, c’est lorsque vous êtes tous accueillis ici cordialement, pour venir y régler vos différends, et pratiquer vos crochets et vos jabs, pendant qu’on aère un peu le matelas du ring de votre quartier. Sentez vous bien à l’aise. Relaxez vous, je devrais pour publier un autre Demy West dans les heures qui viennent.

    PJCA

    • avatar

      Cher PCJA

      Vous nous disiez avec la hauteur qui vous va si bien que nous ne comprenions pas DW? Pourtant nous trouvons beaucoup de sens à ses idées sur le journalisme citoyen et celui qui s’en servait comme miroir aux alouettes.
      Je vous ai dernièrement donné quitus de l’abscence fort méritoire d’une Couveuse sur Cent papiers . Nous connaissons vous et moi un forum qui n’a pas ces élégances.
      Vous devriez expliquer aux amis de votre rive ce qu’est Une COUVEUSE, sa fonction et la possibilité qu’elle offre quand un pouvoir personnel cherche à se planquer derrière des agitations qu’il a fait naitre en toute conscience et toute stérilité..
      .
      Je ne sais si je vous ai déjà mis au courant mais je ne suis pas du tout chrétien et par conséquent je ne pratique pas le salamalec du pardon.
      On s’est chez vous très mal conduit avec nous , avec moi , avec Disons.fr
      Ne partageant pas la bigoterie si bien en cours sur votre rive nous pratiquons la poursuite des offenseurs jusqu’à plus outre.
      Demain West est venu ici expliquer le fonctionnement du journalisme citoyen il a entrepris d’en peindre méticuleusement les défauts , cela mérite qu’on s’y arrête.Il oublie un peu son rôle dans cette histoire .Rôle d’auteur riche en tout Rôle nocif de troll provocateur harceleur qu’il a tenu en toute impunité pendant des mois , lui et sa bande de valets Tall, Rocla, et Arnaud SChochotte…mais même là il nous a offert de comprendre comment marchait la Machine
      .
      Nous devons le remercier de nous avoir montré comment marchait la Machine à passe droits et à censure arbitraitre.
      Il nous a montré que les querelles contre lui étaient vaines puisqu’il avait l’aval du patron.
      Un patron qu’en toute bonne fois nous étions des dizaines à vouloir aider .
      .
      Une modération représentative , c’était sûr il y travaillait c’était dans les cartons ça allait arriver.
      .
      Bernique, le DW s’en allait et on nous installait un équipe entière à qui tout était permis, pratiquant le harcèlement et l’insulte pour un oui ou pour un non
      Fini la modération représentative.
      La conduite du MOMo rendait les commentateurs furieux , le buzz montait en flèche, . On multiplait les sujets soucoupiste ou WTC911 le buzz atteignait des sommets aidé par les produits tout nouveau de la Couveuse.
      Les plus farfelus se rangeant en défenseur du forum démocratique, les tentatives de correction de cap furent traitées par le mépris et le mensonge.
      .
      Nous considérâmes alors qu’il n’y avait plus rien à faire dans ce capharnaüm et nous créèrent un prototype aragovox
      , fin avril 2010 sans un mot nous fumes viré , tous les trois à la même heure.
      Pas un mot une explication aucune réponse à ceux qui posaient des questions..
      .
      Très vite les meilleurs trolleurs de forum pensèrent qu’ils avaient table ouverte sur Disons.Il fallu en détromper un certain nombre , particulièrement ceux qui surjouaient un peu dans le genre indispensable.

      Monsieur PCJA ne prenez pas de trop haut ce dont je viens débattre ici, j’y parle d’une imposture , un cadavre que vous continuez à vouloir vivant.
      Toute instance qui se prétend citoyenne et démocratique doit répondre aux deux questions du contrôle et de la représentation, question qui furent posée à Revelli .Elles le rendirent sourd il entreprit de nous exclure aussitôt.
      Dans l’exercice de son pouvoir isolé et solitaire , le roi était nu?.
      Nu revêtu du pagne de sa charte sur laquelle il posait son auguste cul dès que l’envie ou le besoin s’en faisait sentir;
      .
      Il n’y a pas de conciliation possible.
      Le pitre Gasty pose la question
      Revelli ou
      Agora Vox

      Mais enfin faut-il être aveugle ou perverti à ce point pour ne pas comprendre et ne pas voir que l’un dirige l’autre et qu’il en est le seul responsable.
      Il est responsable des critiques portées contre la presse traditionnelle , de leur bassesse et de leur moquerie prétentieuse.
      À lui maintenant de reconnaitre ces tricheries répétées et ces coup fourrés.À lui de dévoiler la clique de bénévoles ou salariés et d’ébahis de la Couveuse qui interviennent sur les colonnes pour donner aux lecteurs l’illusion d’une foule nombreuse et aux clients celles d’une chalandise sans pareil.
      C’est bien parce que nous voyions Cent papiers partir sur ce chemin là il y a deux ans que nous avons refusé toutes le offres répétées de l’ambassadeur PCJA

  7. avatar

    @ Furtif

    Parlant d’un autre – et non de vous – je disais « un vestige ananchronique de la vaste cabale qu’avaient mise en place contre Demian West ceux qu’on ne peut mieux decrire que comme « la classe de ceux qui ne comprennent pas ce que dit Demian West » »

    Dans la mesure où vous et d’autres « trouvent du sens à ses idées » vous vous excluez ipso facto de « ceux qui ne comprennent pas ce que dit Demian West » ( Si j’avais cette hauteur que vous me prêtez, j’ajouterais c.q.f.d… ce que je ne fais pas.)

    Je profite de cette occasion pour souligner que je n’ai JAMAIS dit que du bien de Disons.fr et je mets quiconque au défi de me citer un seul commentaire au contraire. Cela, même quand on m’y critiquait beaucoup… Une certaine hauteur, peut-être.

    PJCA