Accueil / T Y P E S / Articles / Mea « coule pas » ?

Mea « coule pas » ?

WASHINGTON — Le président américain Barack Obama n’est pas tendre envers le pétrole canadien.

Il a déclaré que la manière dont le pétrole est extrait au Canada est exceptionnellement sale, ce qui explique pourquoi les écologistes sont si nombreux à s’y opposer.

© Fournis par thecanadianpress.com

M. Obama a fait ces commentaires lors d’une rencontre avec des citoyens américains, et il semble de plus en plus critique à l’égard du projet d’oléoduc Keystone XL.

Le président a déclaré que sa décision d’opposer son veto à un projet de loi sur l’oléoduc n’est pas le dernier mot dans ce dossier et qu’il n’a pas encore pris de décision finale.

Il a toutefois aussi ajouté qu’il ne donnera pas le feu vert à un oléoduc qui profite à une compagnie étrangère, à moins qu’on ne puisse démontrer qu’il est sécuritaire et qu’il ne contribue pas aux changements climatiques.

Lire la suite

Source:  La Presse Canadienne

==================

Ouf…  que de voeux pieux.

En fait maintenant, lorsqu’un projet ne passe pas l’opinion publique, il faut faire mine d’aller dans le même sens qu’elle tout en forçant la main au désormais seul devant la disgrâce:  Le Canada.  Les Etats-Unis, quant à eux, préfèrent laisser couler…

Le Canada a la mémoire courte.  Il tend à oublier vite le rôle de valet que les Etats-Unis lui ont toujours attribué.  Pourtant Obama a déjà dit:

Oh yes we can.

 

CentPapiers

Lire aussi:  Sans l’oléoduc Keystone, le Canada cherche une sortie pour son pétrole

Keystone pipeline

Commentaires

commentaires

A propos de CP

avatar
Média citoyen

Check Also

Commissariat du 17e : combien de « brebis galeuses » ?

La révoltante agression dont a été victime Michel Zecler a donné lieu dimanche à un ...