Accueil / A C T U A L I T É / Marcel Leboeuf et Pur noisetier devant les m?dias

Marcel Leboeuf et Pur noisetier devant les m?dias

.

Incoh?rence dans le discours de Marcel Leboeuf?

Marcel Leboeuf est le porte-parole de l?entreprise Pur noisetier. Il est normal de le voir faire des publicit?s pour cette compagnie. Pourtant, quand Marcel Leboeuf s?est pr?sent? devant Guy A. Lepage pour l??mission Tout le monde en parle, plusieurs questions viennent me bousculer.

Raymond Viger Dossiers Sant? , M?dia et publicit?

Lors de cette ?mission, Marcel Leboeuf se pr?sente avec une chercheure. Marcel Leboeuf avait promis ? Guy A. Lepage de venir ? l??mission pour prouver que les produits Pur noisetier ?taient dignes de confiance et que leur publicit? n??tait pas pure sp?culation vantarde. La chercheure est pr?sent?e comme travaillant pour Pur noisetier. Le manque de neutralit? ne me donne pas confiance en cette chercheure.

Elle nous annonce que le bois de noisetier contient beaucoup d?antioxydant et que ces antioxydants sont tr?s bons pour la sant?. Mais ces informations arr?tent l? o? mes questions commencent. ?tre bon pour la sant?, ne veut pas dire que cela peut tout gu?rir. Mettons que le bois de noisetier contient des antioxydants. Peut-on m?expliquer en quoi porter un bracelet fait de noisetier peut amener ces antioxydants dans mon corps? ?a serait peut-?tre plus efficace s?ils avaient fait de la gomme ? macher!

Marcel Leboeuf prend le contr?le

Mais les informations de la chercheure arr?tent l?. Marcel Leboeuf prend le contr?le de la continuit?. Il nous dit que l?entreprise a d?pos? des brevets et qu?il ne peut rien dire publiquement tant que les brevets ne seront pas accord?s pour ne pas se faire voler leur id?e. N?est-ce pas contradictoire de se pr?senter avec une chercheure pour nous prouver que les produits Pur noisetier sont bons pour ensuite nous dire qu?il ne peut pas faire d?annonce?

Quand Marcel Leboeuf parle des produits Pur Noisetier on croirait entendre le propri?taire de l?entreprise. Il en n?est que le porte-parole. Sur leur site Internet, il est pr?sent? comme tel et n?y fait aucune pr?sentation. C?est la propri?taire, Genevi?ve Lagac? qui le fait.

Marcel Leboeuf est un porte-parole pour la compagnie Pur Noisetier. Un com?dien qui tient un r?le. Tant qu?il se limite ? faire ses publicit?s, il joue son r?le. Mais quand il devient porte-parole et qu?il nous fait ce genre de pr?sentation lors de l??mission Tout le monde en parle, j?ai l?impression de voir un homme de relation publique. Et l?, je ne suis pas convaincu que c?est un compliment.

Depuis janvier 2009, Prot?gez-vous questionne le produit et ses all?gations de produits miracles. Sant? Canada soulignant que les bracelets Pur noisetier devraient avoir un num?ro de produit naturel (NPN), obligatoire depuis 2004.

J?en comprends que les bracelets Pur Noisetier sont ill?gaux et n?ont pas obtenus les approbations n?cessaires de Sant? Canada. Pur noisetier, l?gende urbaine, fausse repr?sentation, publicit? trompeuse? Un effet placebo martell? par un battage publicitaire et son porte-parole Marcel Leboeuf.

Autres textes Sant?

A propos de

avatar

Check Also

Le LR en surchauffe ? c’est l’effet Peltier (4 )

L’arrivée de Guillaume Peltier à l’UMP se fait en passant sous l’aile de J-F Copé, ...

2 Commentaire

  1. avatar
    SylvainGuillemette

    Et vous voulez en savoir plus? Quand je travaillais pour DMR, une bannière de ShurGain, il y avait des conférences organisées par l’entreprise, avec devinez qui. Marcel Leboeuf.

    Dans un style «Chaput», il disait qu’on pouvait partir son entreprise, avec de la volonté, et tout le bla bla bla habituel que nous servent les capitalistes, comme si de simplement vouloir vous donnait les capitaux nécessaires pour ce.

    En gros, il défendait les produits «Mondoux», comme si c’étaient les siens. Et pour être franc, la conférence avait toutes les apparences d’une secte où la critique n’était pas la bienvenue.

    Dans les produits que je concoctais, il y avait des médicaments «Monsanto» ajoutés, lesquels il fallait que je dose précisément, sans quoi, la mort du cheval ou de la vache était assurée.

    Bref, rien à se vanter, et par-dessus tout, un co-propriétaire qui allait se dorer la couenne au Sri Lanla, tout de suite après la guerre civile terminée…
    Solidairement,

    Sylvain

    • avatar

      Bonjour Sylvain,
      J’ai sabré une partie de ton commentaire tout simplement parce qu’il était diffamatoire.
      Je ne connais pas grand chose en droit, mais l’identification indirecte d’une personne, avec précision, sans nom, est la même chose qu’une identification « nommée ».
      Gaëtan