Accueil / A C T U A L I T É / Luka Rocco Magnotta: Un jury difficile ? former ?

Luka Rocco Magnotta: Un jury difficile ? former ?

 

La formation du jury pour le proc?s de Luka Rocco Magnotta s?av?re?difficile, complexe et longue, sans parler des co?ts on?reux qui retomberont sur le dos des contribuables. En effet, 1 600?personnes ont ?t? convoqu?es ? se pr?senter cette semaine au Palais de Justice de Montr?al dans le but de former un jury bilingue de?14 personnes; 12 jur?s et 2 jur?s suppl?ants. Le proc?s est pr?vu d?buter le 22 septembre, mais on s?attend ? un retard. Le proc?s se d?roulera en anglais, langue maternelle de l?accus?, avec toutefois quelques t?moignages francophones. On parle de six ? huit semaines pour la dur?e de proc?s.

luka-rocco-magnotta

D?j?, lundi dernier, sur 400 candidats jur?s, 87 seulement se sont d?clar?s pr?ts ? ?tre s?lectionn?s, tous les autres ont demand? une exemption. Les motifs ? Manque d?impartialit?, cas trop traumatisant, ?ge avanc?, ne pas ?tre bilingue. ? ce motif d?exemption, le juge de la Cour sup?rieure du Qu?bec, Guy Cournoyer, a averti les candidats jur?s que mentir sur ce point pouvait ?tre passible de poursuite criminelle, si apr?s enqu?te, on d?couvrait qu?ils ?taient bilingues? Le juge a?expliqu? que les jur?s sont oblig?s de faire leur devoir de citoyen et d??tre int?gre dans le jugement de la preuve.

D?ailleurs, l?avocat de l?accus?, Me Luc Leclair, a dit?rechercher comme jur?s des personnes intelligentes. Une question ? se poser : que signifie une personne intelligente au sein d?un jury ? Suffisamment large d?esprit pour accepter des comportements hors des normes qui r?gissent notre soci?t? ? Est-ce que le fait d??tre int?gre et ouvert emp?che de juger en ?me et conscience que certains actes criminels sont inacceptables et doivent ?tre soulign?s ? Apr?s tout, si un Juge de la Cour sup?rieure prend la peine de pr?venir un citoyen (qui n?a commis aucun crime) qu?il est passible de poursuite criminelle ? s?il ment pour s?exempter d??tre s?lectionn? comme jur? ?, il faut tout de m?me comprendre qu?il y a des ?carts de niveaux ? respecter dans les ?carts de conduite. ?videmment, je ne fais pas partie des experts en justice, mais c?est mon opinion en tant que citoyenne consciente et respectueuse des lois qu?on me demande de respecter.

Me Leclair esp?re que les jur?s s?lectionn?s feront preuve d?ouverture et d??coute. On le comprend, il doit d?fendre son client. Il dit aussi qu?il esp?re que ce dernier b?n?ficiera d?un proc?s ?quitable. Sur ce point, son client avait d?j? manifest? cette intention en juin 2012. Rappelons les faits. ? ce moment, Luka?Rocco Magnotta, accus? d?avoir assassin? et d?membr? son pr?sum? amant chinois, Jin Lin (et dont des parties du corps furent exp?di?es via Postes Canada ? diff?rentes adresses ? travers le pays), confiait qu?il faisait confiance au syst?me judiciaire canadien. Confiance pour se faire innocenter ? Vraiment ? ?Encore une fois, on comptera sur la jurisprudence pour faire pencher la balance du c?t? de la non-responsabilit?.

?g? de trente-deux ans, l?ontarien accus? a plaid? non coupable aux cinq chefs d?accusation qui p?sent contre lui.

Il semble qu?il soit de plus en plus difficile de juger des actes d?une grande violence criminelle en raison de la preuve presque impossible ? prouver de la non-conscience ou conscience normale du criminel au moment de son acte. Depuis 2012, les avis des sp?cialistes sur le cas de Magnotta n?ont pas manqu? : maladie mentale, d?viance sexuelle, identit? d?ficiente, possibilit? d??tre un psychopathe. D?autres ont vu en lui un profil de tueur en s?ries, d?autres non. Ce qui est certain, ce narcissique amoureux de son image ne semble d?montrer aucune empathie envers son prochain.

En d?pit de cela, malgr? tout, un jur? ouvert d?esprit devra faire preuve d?une certaine empathie envers Luka Rocco Magnotta, c?est-?-dire ?tre dans l?accueil en s?effor?ant de comprendre sa m?canique interne de fonctionnement, sans tenir compte de la sympathie ou de l?antipathie naturelle, sans se laisser parasiter par un ?tat affectif ou ?motionnel. Qui peut le faire ?

Je souhaite bonne chance aux jur?s choisis. Et que justice soit faite en pensant aux impacts subis par la famille de la victime, ? l?impression profonde que le jugement aura sur l??volution des jeunes dans notre soci?t?, au respect des valeurs.

Pour ma part, je ne condamne pas l??tre de la personne accus?e, mais son ? faire ?, qui exige une responsabilit?, conscient ou pas.

Si jamais il est jug? ? malade ? et par le fait m?me ?pargn? des barreaux de prison, qu?on ne vienne pas nous faire l?insulte de le remettre dans la soci?t? apr?s six mois d?internement dans un institut !

CAROLLE ANNE DESSUREAULT

902801-pendant-toute-journee-lundi-candidats

Photo : Patrick Sansfa?on, La Presse

 

A propos de

avatar

Check Also

7 pistes de réflexion sur la peine de mort, abolie il y a 40 ans en France

« Notre responsabilité de protéger et de défendre la vie humaine à chaque étape de son ...