Accueil / T Y P E S / Chroniques / L’obscurantisme de Carl Bergeron

L’obscurantisme de Carl Bergeron

La Belette m’en a fait part hier apr?s-midi, le sujet est assez effrayant : la parution le 2 d?cembre dans le journal La Presse d’un texte de Carl Bergeron qui ?carquillera sans aucun doute les yeux de « 99% des gens ». Je sais que tout le monde a droit ? son opinion, mais le discours de cet homme est de l’obscurantisme, un pamphlet vantant l’intol?rance, avec comme outil, une analyse subjective ? outrance du dernier film de Denys Arcand : « L’?ge des t?n?bres ».

Et il est clair que le film comme base de son raisonnement n’est qu’un faire-valoir tr?s accessoire, car Bergeron saute assez rapidement sur un sujet sans lien manifeste, ?tant donn? la chronologie qui ne pourrait lier l’oeuvre d’Arcand et la politique r?cente (m?me s’il l’annonce sous le couvert facile de l’exemple…) : on y lit que la primaut? de l’?galit? entre les hommes et les femmes sur la libert? de religion est une « une formidable r?gression en mati?re de libert?s civiles. » N’est-ce pas l? une belle contorsion ? Voil?, nous sommes bel et bien dans l’?re de l’hyperlien…

Alors qu’il continue sur sa lanc?e en invoquant la perdition de l?gif?rer sur l’homophobie, que vous me permettrez de mettre au m?me pied d’?galit? que le racisme, il affuble du qualificatif d’obsc?ne le regroupement Divers/Cit?. Et en plus, il ose se mettre lui-m?me en contraste avec le « puritanisme post-moderne » : l’auteur est quand m?me membre du comit? de r?daction de la revue ?gards, « revue de la r?sistance conservatrice (sic) », ce qui est assez absurde, car du puritanisme au conservatisme, il n’y a qu’un pas ? franchir, admettons-le.

Aussi, il est assez discutable qu’un journal comme La Presse ?vente des propos comme ceux-l? ? tous les vents, ce qui tombe pile avec la sortie prochaine d’un livre de cet auteur. Serait-ce une mani?re de pr?parer le terrain ? Il est certain que La Presse choisit son contenu, et pour leur avoir envoy? plus qu’? mon tour des textes qu’ils ont refus?s, je le sais !

Je suis bien s?r pour la libert? d’expression, mais la tol?rance ? cette libert? devrait ?tre assujettie de facto aux principes d?mocratiques d’?galit?, de libert? et d’?mancipation des hommes et des femmes. Au nom de ses propres valeurs, et de ses pr?jug?s, Carl Bergeron fait glisser le d?bat dans des eaux boueuses. En esp?rant que Denys Arcand ne laissera pas salir son film ? ce point.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCXXXIII) : direction… le Portugal

Toutes ces  opérations de transfert de drogue rapportent beaucoup d’argent. Mais on a du mal ...

2 Commentaire

  1. avatar

    L’obscurantisme : la nouvelle valeur refuge ?

    « Le journalisme est le règne de l’éphémère et du volatil. » – Bernard Pivot

    Que ce soit Stockwel Day chevauchant ses dinosaures ou nos bons judéo-chrétiens qui s’accrochent au moyen-âge, à la foi aveugle ou au créationnisme face à la science ; l’obscurantisme fait des progrès époustouflants et la pelure de banane cosmique qui permet la funeste opération est dans l’affirmation : « Tout le monde a le droit à son opinion stupide ! »

    Beau mindfuck en $* ?% !

    L’obscurantisme socio-politique est du même acabit !

    Quand les délires clownesques des guignols du Frazer Institute et de l’Institut Économique de Montréal et des franchises de la junte Bush/Cheney au Canada (Harpeur) et au Québec (Charest) et Mario Ducon servent de narratif à la machine médiatique au grand complet… Ouate de phoque !

    « A cynical, mercenary, demagogic press will produce in time a people as base as itself » : Joseph Pulitzer

    Quand 50% des Québécois sont analphabètes fonctionnels et que les crédits gouvernementaux pour remédier à la situation sont coupés sans que personne ne crie au scandale et qu’aucun observateur ne relève que nous sommes en face d’un génocide culturel… Ouate de phoque !

    À voir pour confirmer vos pires cauchemars : http://www.telequebec.tv/sites/mechantcontraste/entrevue.aspx

    Le tout est d’une tristesse incommensurable ! L’insignifiance portée aux nues et la nation québécoise sacrifiée à l’autel de sa propre aliénation… Ouate de phoque !

    Comme pour n’importe quelle enquête criminelle les questions demeurent : À qui profite le crime ? Qui a un motif et qui en a l’opportunité ?

    Vous êtes pas tannées de mourir bande de caves ?

    Meanwhile…

    ’We are watching a poorly staged rendition of  » Wag the Dog » , interpreted for the morbidly stupid and performed by the criminally insane.’ » – Jules Carlysle

  2. avatar

    Surtout que le Carl Bergeron en question marche sur les traces de Lionel Groulx et verse dans le révisionnisme historique en prétendant que les Québécois formaient un bloc catholique monolithique. Or les huguenots ont été présents dès la fondation de la Nouvelle-France et cette présence s’est maintenue, voir accrue par la suite. Il y a aussi eu les Témoins de Jéhovah (dont je n’aime pas la secte, mais c’est un autre débat), entre autres, qui ont été persécutés par Duplessis (affaire Boucher http://www.chrc-ccdp.ca/fr/timePortals/milestones/58mile.asp et affaire Roncarelli http://www.juris.uqam.ca/docjur/jurisp/roncarel.htm). Passer ces événements sous silence, c’est tracer un portrait déformé du Québec.