Accueil / A C T U A L I T É / Libye : la Russie vit un cauchemar

Libye : la Russie vit un cauchemar

Source: Alter Info

Les palinodies ?occidentales?, les Russes en ont bien connu, depuis que le monde est monde, mais celles qui s?op?rent, en ce moment m?me, leur inspirent une v?ritable frayeur.
Et si l?envie prenait au triangle de guerre EU-France-Grande Bretagne, quasi enlis? dans les sables des vastes d?serts libyens, de passer du mode ?op?ration a?rienne? au mode ?offensive terrestre? ? Et si cette entr?e en sc?ne soudaine des h?licopt?res euro-am?ricains assortis de si jolis noms , ?Apache? ?Tigre? , et ?gazelle?, ne marquait, au fond, qu?un virage militariste de plus, avec, en aval, ?d?ploiement de troupes terrestres?, ?bataille asym?trique?, et autres calamit?s du genre ?

Apr?s tout, pr?s de quatre mois de bombardements cons?cutifs, de largage de bombes ? fragmentation et d?engins au phosphore appauvri, n?ont eu raison de cette ?paisse carapace, dans laquelle, le tyran de Syrte s?est emberlificot?, en attendant que la temp?te passe, et ? l?heure qu?il est, l?OTAN ?met des signes d?impatience. Mais personne, mieux que les Russes, ne sait ? quelles catastrophiques cons?quences peut conduire l?impatience occidentale. En Irak, puis, en Afghanistan, et m?me, au Pakistan, celle-ci a ?t? synonyme d??troitesse de vue, d?improvisations, d?absence de discernement, soit autant de tares qui ?tent la possibilit? d?envisager une r?elle issue ? la guerre.

Mais le cas libyen est autrement p?rilleux pour Moscou. Outre ces 4 milliards 500 millions de dollars de contrats de ventes d?armements pass?s avec Tripoli que la Russie risque de perdre, pour de bon, en cas de chute de Kadhafi, il y a de l?or noir et ? profusion qu?exploitent, depuis un bon bout de temps, les compagnies russes, qui font la pluie et le beau temps, sous le ciel de la Jamahiriya. Tous ces avantages pourraient dispara?tre, du jour au lendemain, si, comme le pr?disait, samedi, le chef de la diplomatie, Sergue? Lavrov, la coalition occidentale d?cidait d?envahir le sol libyen.

Devant les journalistes, Lavrov a regrett? le glissement, dixit, ?conscient? ou ?inconscient? de l?OTAN vers une op?ration au sol, un glissement qu?il a qualifi? de, particuli?rement, d?plorable. Mais ?d?plorable?, c?est, sans doute, un euph?misme, ce qui est en train de se passer, en Libye, c?est la mise hors jeu de la Russie.

Trop de confiance fait d?passer le but, trop de prudence emp?che d’y arriver, dit la sagesse populaire. Jamais les Russes n?en auront manqu? autant qu?aujourd?hui !

A propos de

avatar

Check Also

La haine, mal incurable

Effets secondaires irréversibles. De cette crise qui risque fort de s’éterniser tant tous les ingrédients ...

2 Commentaire

  1. avatar
    SylvainGuillemette

    «Pour savoir ce que pense un russe, il ne faut jamais raisonner à l’occidental.»

    Ou lui demander, plutôt que de conclure à sa place et/ou lui faire procès d’intentions, ce qu’il pense.

    Vasselle, s’il me demandait si j’appuie l’islamisme, saurait que ce n’est pas le cas. Il préfère conclure à l’antisémitisme…, si je critique les crimes d’État d’Israël…

  2. avatar

    alter info n’est en rien crédible y compris en propagande, c’est pour dire ah ah ah !
    j’ai zappé ce site de publicité pour islamistes attardés