Accueil / T Y P E S / Articles / Les trois modes de conservation des viandes de Maxime-Olivier Moutier

Les trois modes de conservation des viandes de Maxime-Olivier Moutier

Offert en amuse-gueule anniversaire, le dernier livre de Maxime-Olivier Moutier faisait du va-et-viens entre la table de chevet et la causeuse de B?linda depuis quelques semaines d?j?. Faisant l’?loge du quotidien, Les trois modes de conservation des viandes raconte de fa?on doucement originale le banal de l’existence en y ajoutant adroitement une touche d’exotisme dans la forme qu’il donne ? son propos. Jouant dans les voix narratives et nous emm?lant un peu l’esprit en nous interpelant parfois directement, d’autres fois moins, l’auteur nous offre un roman lentement attachant. Dire que l’amour de sa vie de p?re et d’amant enrobe son r?cit d’un aura de tranquille bonheur serait sans doute simpliste, mais quand on le termine comme ?a, un samedi matin pluvieux, on a presque le go?t, nous aussi, d’avoir une fournaise que Chiri pourra prendre d’assaut…

« Ma femme dans ses ?quipements de femme, ?parpill?s partout ailleurs que l? o? ils devraient se trouver, d?plac?s : dans le salon, la salle de bain, le frigidaire, la voiture, le coffre de la voiture, la chambre, le lit, les tiroirs. Des souliers partout, des ?lastiques pour attacher les cheveux partout, des bob?pines, des bas collants, des papiers, le bottin de t?l?phone n’importe o?, sauf ? sa placce. Cent mille milliards de petites traces, l’ubiquit? de ma femme dans ma vie, ma maison, ma voiture et mon frigidaire. »

A propos de

avatar

Check Also

L’Ekranoplan d’Alexeïev, une formule d’avenir ? (5)

Ces hydrofoils aperçus dans notre épisode précédent vont avoir le vent en poupe dans les ...