Accueil / T Y P E S / Chroniques / Les sept mensonges capitaux

Les sept mensonges capitaux

De temps en temps, je lis les journaux. J’?coute aussi les nouvelles ? Radio- Canada, ? TV5 et ? CNN. J’ai une vision du monde en presque direct. En relief apparent, aussi, mais au fond bien lisse, unanime. Je sais qu’un certain Vik – qui a tout ? fait l’apparence d’un ?tre humain – a fait s’entretuer des chiens pour en retirer quelques dollars. On saura bient?t toute la v?rit?. Je sais aussi que que quelques Chiites et Sunnites s’entretuent en Irak. On en tirera aussi quelques dollars. On ne saura jamais toute la v?rit?.

Il fut un temps o? l’on disait « a beau mentir qui vient de loin ». C’?tait un temps d’injustice… D?sormais, tous les m?dias ont une chance ?gale de mentir. Mieux, la mondialisation est une r?ussite : on a maintenant les m?mes mensonges partout, parfois avec un vernis de couleur locale

C’est donc devenu un facteur de survie de reconnaitre, en couleur locale, les mensonges exceptionnels qui sont devenus usuels et qui nous m?nent ? la catastrophe : les sept mensonges capitaux.

Le mensonge de la lutte ? l’inflation.

La v?rit?, c’est que nous courons vers un cataclysme parce qu’il n’y a PAS d’inflation. Quand l’inflation ne fait pas dispara?tre r?guli?rement de la masse mon?taire une valeur ?quivalente ? la somme des int?r?ts pay?s, il y a concentration de la richesse, moins de consommation, plus de sp?culation et moins d’investissement, d?croissance, crise, pauvret?, r?volte… Historiquement, c’est une guerre qui imposait brutalement la d?valuation qu’on avait refus? de faire en douceur. Aujourd’hui qu’une guerre est impensable, qu’est ce qui mettra fin ? la phase actuelle de concentration de la richesse ? Le plus probable, c’est qu’une inflation galopante (qu’on permettra quand les vrais riches se seront mis ? couvert) r?duira ? la charit? de leurs enfants toute la g?n?ration de ceux qui auront mis leur confiance dans les REER, les obligations ? long terme et autres pi?ges non-ind?x?s ou dont l’indexation peut ?tre pr?caire. Le mensonge est de pr?tendre que cette d?valuation monstrueuse viendra MALGR? les politiques du gouvernement, alors qu’elle viendra ? CAUSE de ces politiques et au moment o? ce seront les petits et non les gros qui en feront les frais.

Le mensonge de la cr?ation d’emplois.

Il y aura de moins en moins d’emplois ; c’est la conclusion in?vitable de la r?volution industrielle. D’ailleurs, nous ne pouvons maintenir notre niveau de vie et ?tre concurrentiel sur les march?s mondiaux qu’en remplacant le maximum de travailleurs pas des machines. Les gouvernements le savent tr?s bien : chaque fois que le chomage se r?sorbe un peu, la Bourse baisse ! Le mensonge, c’est de pr?tendre qu’il y aura encore un jour un emploi salari? pour tout le monde, alors que la solution c’est le travail salari? partag?, le revenu garanti, la formation permanente, le travail autonome qui peu ? peu deviendra la norme. Tant qu’on n’aura pas le courage de dire la v?rit? et d’instaurer le travail-revenu garanti les choses iront de plus en plus mal.

Le mensonge de l’?ducation.

Nous avons cent mille emplois dans l’?ducation et des milliards de dollars d’investis ; un Qu?b?cois sur quatre suit des cours de quelque chose… Nous avons de l’?ducation. Non. C’est un mensonge. La v?rit?, c’est que notre syst?me d’?ducation d?phas? – comme celui de bien d’autres pays, d’ailleurs, la crise est mondiale – ne transmet plus ni valeurs, ni sentiment d’appartenance, ni aucune connaissance utile entre le moment o? l’enfant sait lire, ?crire et compter et celui ou d?bute sa formation professsionnelle sp?cifique. Entre les deux, on tue le temps en inculquant une pseudo culture fragment?e, d?risoire. Les polyvalentes ne sont que des garderies pour adolescents et l’?ducation des adultes n’est l? que pour offrir des gratifications aux laiss?s pour compte de la vie quotidienne : il n’y a plus d’?ducation. La v?rit?, c’est que tout est a revoir en ?ducation et qu’on ne le fait pas.

Le mensonge de la justice.

Nous sommes un r?gime de droit et l’acc?s ? la justice est universel. Mensonge. Si vous avez un droit ? faire valoir qui d?passe le niveau des Petites Cr?ances, demandez-vous d’abord si vous avez le temps d’attendre des ann?es et les moyens de payer un avocat. Demandez-vous surtout si votre adversaire, en y mettant le prix, ne pourra pas vous ruiner en frais avant que vous ne puissiez obtenir justice. Le mensonge est de pr?tendre qu’il faille un avocat pour que justice soit rendue… alors que l’avocat ne sert qu’? circuler dans le labyrinthe scandaleux de proc?dures que les avocats ont b?ti autour de la justice afin que personne n’y acc?de sans leur payer ran?on. La v?rit? est qu’il n’y a plus d’acc?s efficace ? la justice, parce que c’est trop long et que c’est trop cher. Il faut r?former tout le syst?me judiciaire.

Le mensonge de la prosp?rit?.

Nous sommes un pays-mod?le, prosp?re et qui s’enrichit. Mensonge. En 1946, nous avions le deuxi?me niveau de vie du monde, parce que nous ?tions coll?s sur les Etats-Unis et que nous avions fait la Guerre mondiale… ailleurs. Aujourd’hui, tous les pays du Nord de l’Europe, y compris la France, ont des niveaux de vie sup?rieurs au n?tre et de meilleurs services sociaux que les n?tres. Le Japon aussi, m?me Singapour… et il y a 22 ans que notre niveau de vie stagne. La distribution de la richesse est de plus en plus injuste. La v?rit?, c’est que nous sommes un pays en voie de sous-d?veloppement et qu’il n’existe m?me pas un projet politique pour nous en sortir !

Le mensonge de la libert?.

On parle, on discute, on vote… mais il n’y a pas d’alternatives r?elles. Les partis ont des programmes mal d?finis qui vont du centre-centre gauche (NDP) au centre-centre droit (tous les autres). Le mensonge est de nous faire croire que nous choisissons entre des politiques, alors que nous n’avons que le choix de choisir, entre quelques unes qu’on nous soumet, la gueule du com?dien qui va tenir le r?le de Premier ministre dans une pi?ce dont le sc?nario – et il n’y en a qu’un – est ?crit ? Washington par des financiers pour le compte de ceux qui ont le pouvoir, l’argent, les armes, les m?dias. La v?rit? est qu’il n’y a plus de vraie d?mocratie, seulement un exercice futile pour d?signer le clown de service qui fera semblant de nous gouverner. La d?mocratie ne rena?tra que lorsque surgiront de la base des hommes qui seront tenus de tenir leurs promesses et ne rendront de compte qu’? la population.

Le mensonge de l’ind?pendance.

Il y a pr?s de 40 ans qu’on parle d’ind?pendance au Qu?bec. Le mensonge, c’est de pr?tendre que l’ind?pendance changerait quoi que ce soit, en bien ou en mal, ? notre vie quotidienne. Tant que les r?gles du jeu mondial ne changeront pas et que ce sont des m?canismes financiers internationaux qui contr?leront cette plan?te, l’ind?pendance ne changera pas grand chose. Ceci dit, le Qu?bec pourrait bien ?tre « ind?pendant » ; ca nous ferait plaisir et ?a ne co?te rien. Rien que les co?ts artificiels de la mauvaise volont? des « Autres » dont on nous menace si nous partons. Une m?chancet? gratuite, soigneusement entretenue par ceux dont ?a fait l’affaire, non pas que nous quittions ou ne quittions pas le Canada – ce qui est absolument sans importance ?conomique – mais dont ?a fait l’affaire que nous perdions notre temps ? en parler. Quand un peuple s’?puise durant deux g?n?rations ? parler d’autre chose que des vrais probl?mes, ca fait bien l’affaire de ceux qui ne veulent pas que les choses changent.

Souhaitons-nous d’abord la V?RIT?. Ensuite, l’intelligence de comprendre les vrais probl?mes. Enfin, le courage d’apporter les vraies solutions

Pierre JC Allard

A propos de

avatar

Check Also

« Le menteur » : un rôle taillé pour Macron

Ce n’est un secret pour personne, Emmanuel Macron aime le théâtre, un art qu’il a ...

4 Commentaire

  1. avatar
    Renart L’éveillé

    Malgré tout le bien que je pense de votre texte et de votre pensée, je continue de croire au bien-fondé de l’indépendance du Québec, justement pour nous débarrasser de ce sabot de Denver, s’il m’est permis de nommer ce projet ainsi…

  2. avatar

    Tiens, un commentaire qui commence bien :-)) !

    Merci de votre appréciation et je trouve également votre blogue, que je visite à l’occasion, intéressant et bien écrit . Pour le sabot de Denver, je vous souligne que j’ai toujours voté et voterai toujours OUI à un référendum sur l’indépendance, pour l’effet induit de fierté et de créativité qui en sortirait. Je ne crois simplement pas que ce soit la panacée et je ne veux pas perdre de temps à me casser les ongles sur cette mécanique alors que le défilé pour l’avenir est déjà en marche… J’y vais autrement.

    PJCA

  3. avatar

    J,aimerais faire une manifestation à Québec le 5 novemdre prochain ( en référence à V pour Vendetta) pour la vérité….pour que le monde ce réveil, prenne consciences par exmple des mensonges sur le 11septembre du pouvoir des corporation ….et même les société secrète tant qu’à y être.
    Etes vous partant ?

  4. avatar

    J’ai trouvé votre message en cherchant : »Mensonges et avocats » et le « mensonge de la justice » relatif aux avocats correspond exactement à mon opinion parce que je suis depuis plus de 30 ans devant un TGI à l’ouest de Paris (un grand tribunal) face aux mensonges inimaginables et insupportables d’un avocat. Les juges ne sont pas des devins ni des héros. Pourquoi ne parle-t-on que de leur responsabilité à eux ?