Récents articles
Accueil / Général-(EN-RECLASSEMENT) / analyses / Les responsabilit?s allemandes dans la d?b?cle Europ?enne

Les responsabilit?s allemandes dans la d?b?cle Europ?enne

Les plans de sauvetage de l?Euro pr?par?s et impos?s par l?Allemagne?n?int?ressent pratiquement plus aucun autre pays membre de l?Union. Un climat de suspicion et de pessimisme assorti de frustrations r?gne en effet depuis quelques semaines sur l?Europe,?illustr? par les?r?centes d?clarations du Ministre Luxembourgeois des Affaires Etrang?res,?Jean Asselborn, mettant ??en garde l?Allemagne et la France?? contre toute pr?tention ? exercer leur ??pouvoir avec arrogance????Cette amertume, particuli?rement perceptible aupr?s des petits pays?membres ayant le sentiment d??tre accul?s par la toute puissante machinerie allemande, est un tr?s mauvais signe pour?l?Union. Pour la toute premi?re fois depuis le d?clenchement de la crise Europ?enne?en fin d?ann?e 2009, son avenir?semble effectivement aujourd?hui tr?s s?rieusement remis en question et ce dans un contexte o? la lassitude de nombre de nations membres laisse pr?sager du pire, ? savoir d?une probable d?liquescence d?s cette ann?e 2011.

Apr?s les renflouements de deux membres de cette Union -la Gr?ce et l?Irlande-, les questionnements lancinants et existentiels quant au prochain pays qui?devra qu?mander la charit? Europ?enne tout en subissant les in?vitables admonestations allemandes ach?vent de rendre irrespirable l?atmosph?re de notre continent. Bref, l?Euro lutte pour sa survie?douze ans seulement apr?s avoir vu le jour. Impopulaire parmi les pays en difficult?s qui ont conscience que la monnaie unique ne?leur permettra pas d?op?rer une relance par l?exportation mais ?galement peu appr?ci? en Allemagne o? la g?n?ration ayant connu le Deutschemark se retourne avec nostalgie vers cette gloire et cette solidit? sacrifi?es ? l?autel d?une devise dont quasiment personne ne voulait??A l?occasion d?un entretien accord? en 2010, l?ancien Chancelier?Helmut Kohl n?a-t-il?pas?admis?s??tre abstenu d?organiser un r?f?rendum sur l?introduction de l?Euro qui aurait ?t?, selon lui, majoritairement rejet?e par la population de son pays?

C?est ainsi que les mois se suivent et se ressemblent et que l?ann?e 2010 vient de se terminer comme elle a commenc?, c?est-?-dire par un sommet ayant r?uni en D?cembre dernier ? Bruxelles les?vingt-sept pays flanqu?s de la Commission Europ?enne et de la Banque Centrale Europ?enne dans une atmosph?re caract?ris?e par?incompr?hension et?non dits.?Impossible en effet pour ces nations membres de l?Union de combler leurs diff?rences fondamentales en d?pit de communiqu?s finaux cosm?tiques et malgr? les sempiternelles et pitoyables auto congratulations ? l?issue de chacun de ces sommets.?Ce faisant, nos leaders Europ?ens comme leurs conseillers et autres experts en finance n?ont fait que d?montrer?leur ignorance absolue des m?canismes et des r?actions d?un march??qui exige des mesures concr?tes et qui ne se laisse pas bluffer par des sourires de fa?ade. Qui sera attaqu? apr?s l?Irlande,?elle-m?me ayant succ?d? ? la Gr?ce: vraisemblablement le Portugal suivi de l?Espagne?? En r?alit?, les dirigeants Europ?ens n?en ont aucune id?e! Ceux ? qui nous avons confi? nos destin?es quittent chacun de ces sommets Europ?ens en se croisant les doigts et en misant sur l?att?nuation de la temp?te.

Et pour cause puisque la totalit? des scripts de ces r?unions Europ?ennes sont r?dig?s par et en Allemagne, elle-m?me?dirig?e par une Chanceli?re qui ??craint le risque et (qui) se montre rarement cr?ative??, selon des diplomates am?ricains cit?s par Wikileaks.?L?Allemagne, qui se comporte comme si elle ?tait seule ? la barre du paquebot Europe, n??coute plus ses partenaires et ne consent ? sauver l?Euro que selon ses propres conditions. Pire encore: elle ne se d?cide ? agir qu?en derni?re extr?mit??et alors que les pays fragilis?s sont sur le point d?imploser. La France, qui croit na?vement que c?est en soutenant l?Allemagne qu?elle parviendra ? reconstituer avec elle un partenariat ayant jadis?contribu? de mani?re d?cisive ? la construction Europ?enne, se fourvoie compl?tement. Madame Merkel et son Gouvernement ne viendront au secours de l?Union qu?en dernier ressort et, qui plus est, en appliquant avec obstination un rem?de qui sera encore pire que le mal lui-m?me.

Persuad?e que chaque pays doit g?rer son ?conomie comme elle,?l?Allemagne impose ? ces nations sinistr?es des privations et des sacrifices tels que la croissance y demeurera impossible?avec peu de chances de vraiment r?sorber leurs d?ficits.? L?ambition?de l?Allemagne est en fait de transformer l?Union?en un gigantesque?coffre-fort fa?onn? ? son image.

A propos de

avatar

Check Also

L’Ekranoplan d’Alexeïev, une formule d’avenir ? (3)

Le père des ekranoplanes subsistants actuellement est allemand.  Il s’appelle Hanno Fischer, il est aujourd’hui ...