Accueil / T Y P E S / Articles / Les dessous sales du Karachigate

Les dessous sales du Karachigate

L?affaire qui empoisonne le gouvernement?fran?ais n?a pas fini de faire parler d?elle, et m?me si certains agitent des ?crans de fum?e pour tenter de cacher la v?rit?, elle se pr?cise de plus en plus clairement.

Encore r?cemment, Jean-Claude Marin, procureur de Paris, ? d?plor? le 17 janvier 2011 ??la manipulation?et les man?uvres grossi?res?de certains acteurs de la vie judiciaire ou publique ?. lien

Essayons de d?crypter ce qui est devenu au fil des mois ?? une affaire d??tat ?.

La France vend des sous-marins, c?est bien connu?: en 1994, ce sont 4 sous-marins (contrat Agosta) qui sont vendus au Pakistan pour une somme de 5,4 milliards de francs et au cours de l?op?ration, des r?tro-commissions auraient ?t? vers?es. lien

En 2005, ce sont 6 sous-marins qui sont vendu ? l?Inde. lien

C?est le journal ??Lib?ration ? qui a ouvert le feu le premier, accusant Sarkozy d?avoir fait financer la campagne pr?sidentielle de Balladur, gr?ce ? des r?tro-commissions qui auraient ?t? vers?es dans le cadre du contrat Agosta avec le Pakistan. lien

Rappelons qu?en 1994 deux personnalit?s?tr?s proches d?Edouard Balladur, alors premier ministre, avaient pour nom Nicolas Bazire et Nicolas Sarkozy.

Bazire ?tait directeur du cabinet de Balladur, et le poste qu?il occupait ne lui permettait pas d?ignorer les dessous de l?affaire.

Sark?zi, ministre du budget et porte-parole de Balladur, premier ministre, ?tait lui aussi au c?ur de l?affaire. lien

Le 8 mai 2002, 15 personnes, dont 11 fran?ais, (tous salari? de DCN-Direction des Constructions Navales) trouvent la mort dans un attentat, afin, d?apr?s certains, de faire payer ? la France la rupture des arrangements qui avaient ?t? conclus.

Sur ce lien un historique des derniers d?veloppements depuis novembre 2010.

Or r?cemment de nouveaux t?moignages ont permis de faire avancer significativement l?enqu?te.

Le dernier en date, recueilli le 15 d?cembre 2009, est celui de Jean-Louis Porchier, contr?leur g?n?ral des arm?es.

Le journal ??Le Monde ? s?est procur? ce t?moignage, rest? confidentiel jusqu?? pr?sent ,et il pourrait faire avancer rapidement la compr?hension de cette affaire complexe.

Jean Louis Porchier connait tous les d?tails du fameux contrat ??Agosta ? sign? le 21 septembre 1994 par le gouvernement d?Edouard Balladur.

Dans son t?moignage, il confirme les r?trocommissions?:

??Le prix du contrat, pris ? perte, s??levait ? plus de 5 milliards de francs. Les FCE, pas destin?s aux parties fran?aises, s??levaient ? 555 millions de francs. Cela est important, 10%, mais les connaisseurs, au minist?re du Budget ne trouvaient pas ?? exceptionnel. Venaient ensuite s?ajouter, et cela constituait une grosse irr?gularit?, quelques dizaines de millions de francs pour la SOFMA, 108 millions de francs pour les Chantiers de l?Atlantique et 100 millions pour DCNI. On arrivait ainsi ? un total de 800 millions de francs de commission, ce qui est totalement excessif et injustifi? si on rapporte ce montant aux 1083 millions de francs de la part de la DCN (direction des constructions navales) dans ce contrat. ?.

Il enqu?te donc et contacte Michel Ferrier, qui, de par ses fonctions, doit bien connaitre le dossier.

??Mr?Ferrier m?a dit?: ce contrat ne sert ? rien. Ce contrat permet le recyclage d?argent pas tr?s net du cot? du Pakistan et du cot? fran?ais, il permet de verser des r?trocommissions. Il y a 10% de r?trocommissions sur l?ensemble des FCE. Sur ces 10%, il y en avait une partie pour la campagne ?lectorale de M.?Balladur, et une autre pour M.?L?otard??. lien

Ce sc?nario est confirm? par Philippe Japiot, l?ancien pr?sident de la DCN International et par Alex Fabarez, directeur g?n?ral de la DCNI au moment de l?attentat..

Ils sont soup?onn?s de ne pas avoir transmis ? la justice des documents ?voquant un possible lien entre l?attentat et l?arr?t du versement des r?trocommissions.

Ils ont ?t? plac?s sous le statut de t?moins assist?s. lien

Pourtant le journal???Lib?ration ? se permet de proposer une autre hypoth?se?: ??l?attentat du 8 mai 2002 serait une vengeance pakistanaise li?e ? la vente par la France de sous-marins ? l?ennemi indien ?

Pour soutenir ce sc?nario, il se base sur le t?moignage d?Alain Juillet qui ?tait directeur du renseignement de la DGSE d?octobre 2002 ? d?cembre 2003.

Juillet d?clare?: ??l?hypoth?se d?un attentat commis sur demande de l?ISI (service secrets pakistanais) doit ?tre retenue (?) l?attentat aurait ?t? commis par un groupuscule contr?l? par l?ISI pour punir la France de sa d?cision de vendre des sous-marins plus performants ? l?Inde ?.

Il argumente en expliquant que la France avait promis de ne pas armer l?Inde, rival du Pakistan et qu?en trahissant sa parole elle s?exposait ? des actes de r?torsion. lien

On est en droit de s?interroger sur cette seconde hypoth?se, puisque au moment de l?attentat, (2002) la France n?avait pas encore vendu de sous-marins ? l?Inde, la vente ne s??tant faite qu?en 2005. lien

D?ailleurs Alain Juillet se contredit lui-m?me, puisqu?il avoue avoir rencontr?, a la demande de l?Elys?e, Mr?Boivin ? Londres ? trois reprises?entre septembre 2008 et mai 2009, car il ?tait convaincu que ce dernier avait ??des archives et qu?il valait mieux les r?cup?rer et n?gocier avec lui une indemnit? de d?part raisonnable?(?) c?est le premier que j?ai entendu dire que l?attentat ?tait li? ? l?arr?t du versement des commissions. Pour lui, c??tait une ?vidence ?. lien

(Mr?Boivin ?tait le mandataire des soci?t?s luxembourgeoises par lesquelles seraient pass?es des commissions sur les contrats d?armement)

La d?cision d?Alain Jupp? du?5 janvier 2011 de d?classifier les documents concernant l?attentat de Karachi, ? la demande du juge Marc Tr?vidic devrait pouvoir faire un peu plus de lumi?re sur cette affaire. lien

Un troisi?me sc?nario est soutenu par Alain Richard, qui ?tait ministre de la D?fense jusqu?au 7 mai 2002.

Il prolonge le sc?nario propos? par Alain Juillet, mais en y rajoutant une complicit? islamiste.

Selon lui, les services secrets pakistanais de l?ISI ?taient en relation avec les gu?rillas islamistes locales. Lien

Fran?ois L?otard n?y croit pas trop lorsqu?il t?moigne le 7 d?cembre 2009 devant la mission d?information de l?assembl?e nationale, puisqu?il d?clare?:

??Soit c?est Al-Qa?da, mais cela me parait peu probable compte tenu de la nature des explosifs, soit c?est une vengeance de personnes n?ayant pas touch? leur part de commission. Je penche personnellement pour la deuxi?me hypoth?se ?. lien

Un communiqu? de presse paru le 21 janvier 2011 va aussi dans ce sens?: ??dans une note ?tablie le jour de l?attentat, la DGSE, sur la foi d?une source, mentionne que l?attentat ne porterait pas la signature d?Al-Qa?da et qu?il ne faudrait pas ?carter la piste financi?re au regard des pots-de-vin et commissions vers?es aux officiels pakistanais ? l?occasion des contrats d?armement ?. lien

Le juge doit maintenant trancher. lien

Les comptes de campagne d?Edouard Balladur devraient pouvoir l??clairer.

Ces r?tro-commissions ont-elles ?t? utilis?es pour payer la campagne pr?sidentielle d?Edouard Balladur ?

Ce dernier affirme n??tre au courant de rien. lien

Dans ce cas, ce sont Nicolas Bazire, et Nicolas Sarkozy qui vont se retrouver au premier plan.

En effet, tous les deux s?occupant de la campagne d?Edouard Balladur, leur candidat, ?pouvaient-ils ignorer l??ventuelle ?provenance ill?gale de cette manne. lien

Comme l?a ?crit la journaliste Ghislaine Ottenheimer ??Sark?zi et Bazire, les deux gamins les plus puissants de France (?) contr?lent les principaux leviers de commande (Matignon, Budget, Communication, nominations) ? lien

Comme il ne peut interroger Nicolas Sark?zi, vu le poste qu?il occupe, rien n?emp?che le juge Marc Tr?vidic d?interroger Nicolas Bazire.

Rappelons que le journal ??Lib?ration ? affirme?:

??Les 2 interm?diaires impos?s par les balladuriens ont au moins re?u 54 millions de francs le 2 juin 1995 dans le cadre d?un accord pr?voyant un versement total de 216 millions sur 12 mois (?) nous sommes en mesure de r?v?ler que le compte de campagne de Balladur a enregistr? un d?p?t en esp?ce de 10 millions de francs ?. lien

On peut lire un bon r?sum? des faits sur ce lien.

Sur ce lien le rapport complet de l?Assembl?e Nationale. (12 mai 2010)

Tous les contrefeux que tentent d?allumer les uns ou les autres ne devraient pas emp?cher la v?rit? de voir le jour, car comme dit mon vieil ami africain?:

??Les hommes sont comme les ordinateurs?: durs ? comprendre, et ils ?n?ont jamais assez de ?m?moire ?.

L?image illustrant l?article provient de ??legrid.fr??

Merci ? tous ceux qui m?ont aid? ? la r?alisation de cet article.

Mon article pr?c?dent sur le sujet est sur ce lien.

A propos de

avatar

Check Also

Dans les règles de l’art

Le 5 septembre dernier, la sémillante ministre de la Culture lâchait au cours d’une (longue) ...