Accueil / A C T U A L I T É / Les cartels bancaires liquident les insoumis (Kadhafi, DSK, etc.) – Bi?lorussie

Les cartels bancaires liquident les insoumis (Kadhafi, DSK, etc.) – Bi?lorussie

Par Eva R-sistons

Bi?lorussie : un exemple de ce qui arrivera en Occident ? cause de la duplicit? de ses gouvernants

Voici l?extrait d?un article de Directmatin n?898 du 8 juin 2011 sur la ??crise?? en Bi?lorussie. Ce qui y est dit a de forte chance d?arriver en Europe de l?Ouest dans un temps prochain. Les confidences faites ? LIESI par certains fonctionnaires de Bercy confirme cette triste tendance. Il y aura toutes les peines ? retirer ses ?conomies quand les choses seront plus visibles pour ceux qui, aujourd?hui, se refusent ? voir la r?alit? des choses avec lucidit?.

??Le 24 mai, l??conomie a connu son mardi noir avec une d?valuation de la monnaie nationale de 56?%. Les magasins ont ?t? pris d?assaut et les distributeurs automatiques vid?s, raconte le quotidien Lietuvos Rytas. (?) Contrairement au but poursuivi par le Batka (le Petit P?re, surnom du pr?sident), la r?action de la population, pressentant le pire, a ?t? de se ruer dans les magasins, le cours du rouble russe a grimp? en fl?che, des queues se sont form?es pr?s des distributeurs et des points de change. La soci?t? a perdu toute confiance en son pr?sident, commente le site. Apr?s le mardi noir, il s?est av?r? que la Russie n?avait pas l?intention de cr?diter Minsk. C?est le fonds anticrise de la Communaut? ?conomique eurasiatique (r?unissant des Etats de l?ex-URSS) qui pr?tera 3,5 milliards de dollars, ? raison? de 1,2 milliard par an ; les trois autres milliards, la Bi?lorussie les recevra de la privatisation de ses entreprises, ? hauteur de 2,5 milliards de dollars par an pendant trois ans, condition sine qua non de l?octroi du pr?t??.

 

D?j? aujourd?hui, il devient difficile de cl?turer ses contrats d?assurance-vie pour ?viter une perte s?che dans les mois ? venir. Les gros clients des fonds importants g?r?s ? Paris retirent massivement depuis quelques mois. Certains gestionnaires ont confi? ? des sources de LIESI qu?il y avait parfois une centaine de millions d?euros de retrait par jour.

 

Pourquoi ces gens retirent-ils leurs avoirs des bourses selon vous ? Parce qu?ils savent que la ruine des Etats est quelque chose de VOULU, d?organis?, de planifi?, et que les politiciens ne feront strictement rien pour ?viter ce sc?nario. Bien au contraire, ces derniers ont chaque matin qu?ils se l?vent, le message DSK que leur renvoie la glace qu?ils regardent. ??Si je ne suis pas, je serai politiquement liquid?. Si je travaille pour le bien commun de mon pays en renvoyant les banquiers internationaux et leur mondialisation dans les cordes, je serai ?ject?, voire pire. Cela est arriv? si souvent depuis 1954 ? de nombreux leaders politiques??. Et au-del? de DSK, il ont aussi le message de Kadhafi, qui a voulu organiser un syst?me contre l?usure. On le bombarde tous les jours. Les fonds libyens servaient ?norm?ment au d?veloppement de l?Afrique ces derniers temps. On les a gel?s et les rebelles de Benghazi ont institu? une nouvelle BANQUE CENTRALE inf?od?e au cartel bancaire. Et parmi ces rebelles, l?historien am?ricain W. Tarpley nous dit qu?il y a beaucoup d?amis de Ben Laden. Washington assure qu?il ne peut pas publier les noms de ces personnages afin d?assurer leur s?curit?.

 

Comment voulez-vous dans un tel contexte de mensonge, de duplicit?, de barbarie et de l?chet?, que les choses s?arrangent humainement parlant ? Relisez cet important article extrait de l?une de nos publications. Heureusement, il y a un message d?espoir quand on regarde l?actualit? ? la lumi?re de l?eschatologie de l?Histoire. C?est ce que nous faisons avec LIESI et nous allons consid?rablement d?velopper cette approche dans les prochains mois.

 

http://liesidotorg.wordpress.com/2011/06/09/bielorussie-un-exemple-de-ce-qui-arrivera-en-occident-a-cause-de-la-duplicite-de-ses-gouvernants/

A propos de

avatar

Check Also

7 pistes de réflexion sur la peine de mort, abolie il y a 40 ans en France

« Notre responsabilité de protéger et de défendre la vie humaine à chaque étape de son ...