Accueil / A C T U A L I T É / L’?quateur traduit la multinationale Chevron devant la Cour p?nale internationale

L’?quateur traduit la multinationale Chevron devant la Cour p?nale internationale


Le gouvernement ?quatorien a d?cid? de traduire la multinationale p?troli?re Chevron devant la Cour p?nale internationale de La Haye pour les dommages caus?s ? l’environnement durant les vingt-six ann?es d’exploitation en for?t amazonienne. Cette nouvelle a fait l’effet d’une bombe en ?quateur. Quito pr?sentera un rapport d?taill? sur les d?g?ts caus?s d’ici la fin de l’ann?e.

??Les n?gligences de la multinationale ont caus? des graves maladies et des malformations aux 30.000 indig?nes qui vivent dans la r?gion o? la multinationale a s?vi??, selon le journal La Hora Nacional. Le site Confirmado.net parle quant ? lui de 680.000 barils de p?trole brut qui auraient ?t? d?vers?s dans les provinces d’Orellana et de Sucumbios. La faune et la flore y sont fortement touch?es et les rivi?res pollu?es.

Le taux de mortalit? est, comme on pouvait s’y attendre, tr?s fortement ?lev? dans les deux provinces. Un recensement effectu? par le gouvernement a montr? que le nombre de cancers y ?tait trois fois plus ?lev? que dans le reste du pays.

Selon l’agence de presse Andes, pas moins de 80.000 analyses mettent en ?vidence l’existence de produits toxiques dans les sols et dans l’eau r?sultant de l’extraction du p?trole. Un rapport de 2008 de l’institut de recherche de l’universit? catholique de Guayaquil affirme que les femmes qui boivent de l’eau ? moins de 200 m?tres des installations p?troli?res ont 147 % de risques suppl?mentaires d’avortement par rapport ? celles qui vivent l? o? il n’y a pas de pollution. Dans les zones touch?es, 30 % des enfants souffrent d’an?mie?; ce pourcentage monte ? 50 % chez les adultes. 70 % de la population qui nettoyait le p?trole ont des probl?mes de peau, des probl?mes neurologiques, des intoxications respiratoires, des probl?mes digestifs et articulaires, ou des malaises.

Le combat men? par le gouvernement ?quatorien contre Chevron a ?t? accueilli avec enthousiasme par les ?quatoriens vivant aux ?tats-Unis. Ils ont organis? des rassemblements devant le si?ge des Nations Unies.

De nombreux manifestants ont montr? leurs mains t?ch?es de noir en signe de solidarit? avec le Pr?sident Rafael Correa. La semaine derni?re, ce dernier avait tremp? les siennes dans la boue et le p?trole comme une preuve de pollution caus?e par Texaco (rachet?e en 2001 par Chevron). Correa a en outre lanc? un appel au boycott mondial des produits p?troliers du g?ant ?tasunien tout en ?tant ? l’origine de la campagne ??la mano negra de Chevron?? (la main noire de Chevron).

Le ministre des affaires ?trang?res de l’?quateur, Ricardo Pati?o, s’est fait dans le m?me temps le porte-parole de la souffrance des communaut?s indig?nes. Il a exhort? la multinationale Chevron ? remplir ses obligations. Le colosse p?trolier s’est refus? jusque-l? ? payer les indemnit?s (environ 20 milliards de dollars) fix?es par la Cour de justice de la province de Sucumbios.

Capitaine Martin

propos? ? la publication par resistance-politique

resistance-politique.fr

A propos de

avatar

Check Also

L’Ekranoplan d’Alekseïev, une formule d’avenir ? (1)

L’industrie aéronautique innove constamment, comme la spatiale. Mais parfois des projets très innovants restent en ...