Accueil / T Y P E S / Articles / Le traiteur !

Le traiteur !

.

Jean-Baptiste Lefebvre fut un n?gociant de fourrures important durant plusieurs ann?es; mais on n?a jamais entendu parler de lui. Comme plusieurs autres ??coureurs de bois??, il fait partie de l?histoire des ??Canayens?? qui fut pass?e sous silence pour ne pas dire?: ??qui nous fut cach?e volontairement??. Ou encore, n?avaient-ils aucune importance financi?re pour les autorit?s fran?aises de l??poque? En fait, leur histoire n?est pas le fruit d?un syst?me social organis?; il r?sulte du simple fait que chacun faisait le n?cessaire ? sa survie en laissant aux autres la possibilit? de faire de m?me.

Cependant, on doit reconna?tre que? ces n?gociants ignor?s, eurent une importance capitale pour la survie des colons ??Canayens?? et pour la cr?ation de notre pays.

Voyons tout de suite les endroits o? Jean Baptiste Lefebvre fera la traite des fourrures.

La Baie des Puants?:

Le poste de la baie des Puants est fond? par Jean Nicolet en 1634, dans une baie du lac Michigan. Ce nom de ??Puants?? ?tait l?autre nom de la tribu des Winnebagos, donn? ? cause de l?odeur environnante de cette r?gion mar?cageuse.

Michilimakinac?:

Le fort de Michilimakinac, est ?rig? par Louis de Buade de Frontenac, en 1683, entre le lac Michigan et le lac Huron. Suite aux probl?mes soulev?s par les indiens, on abandonne le site en 1701, pour des raisons de s?curit?.

Le 2e site est un fort construit un peu plus au sud, en 1715, sur le m?me d?troit. C?est le ??fort Pontchartrain??

Pays des Illinois?:

Le pays des Illinois est celui de la Haute Louisiane. Son chef-lieu ?tait le fort de Chartres au carrefour du Mississippi et de la rivi?re Meramec. Ce territoire s??tendait jusqu?aux montagnes Rocheuses. Les ??Canayens?? s?y rendent et l?habitent depuis 1682. Radisson et Desgroseillers l?avaient visit? plus de 20 ans auparavant. Deux g?n?rations de nos Lefebvre parcourent cette r?gion et un membre de la quatri?me g?n?ration y d?m?nagera avec sa famille au XIXe si?cle.

?Rivi?re St-Joseph?:

La?rivi?re Saint-Joseph?est une rivi?re?approximativement 338 kilom?tres de longueur qui court dans le sud-ouest du Michigan?et le nord de l?Indiana, aux ?tats Unis. Elle ?tait importante ? l’?poque comme itin?raire de canot entre le lac Michigan et le bassin du fleuve Mississippi.

———————————————————————–

Jean-Baptiste Lefebvre, fils de Gabriel-Nicolas et de Louise Duclos, voit le jour? le 28 avril 1704 ? Batiscan. Son parrain est Jean Giasson et sa marraine est Marie-Madeleine Lep?l? (de la Haye), ?pouse de Fran?ois Rivard dit Lacoursi?re. Celle-ci d?c?dera le 8 avril 1713 ? Batiscan.

Ce sont deux fr?res Lepel? qui immigrent au Canada. Pierre Lepel?e sieur de Lahaye, p?re de la marraine, arrive ? Qu?bec en 1652. Il d?c?dera ? Batiscan en 1697, chez son fils Claude. Son fr?re, Jean Lepell? dit Desmarais, arrive 7 ans plus tard, en 1659. Il est captur? par des Iroquois en fin 59 ou d?but 1660,? ?g? de 17 ans. Il survit ? l?aventure comme Radisson l?avait r?ussi; mais, lui, on ne connaitra pas son histoire. Il ?pouse Jeanne Isabel, de laquelle son fr?re Pierre est le tuteur et le beau-p?re. Il d?c?de ? Champlain en 1708? ?g? de 66 ans.

Jean Giasson (dit Lavall?e) est, quant ? lui, un acadien et l??poux, depuis 1697, de Marie-Anne Lemoyne alors ?g?e de 15 ans. Il d?c?de ?g? de 45 ans, le 23 janvier 1719 ? Montr?al. Tous ces personnages sont des amis de Gabriel-Nicolas Lefebvre et de sa femme, Louise Duclos.

Jean-Baptiste re?oit l?entra?nement de Winnetou comme ses fr?res avant lui. Il devient un ??coureurs de bois?? additionnel, habitant la Seigneurie des J?suites, ? Batiscan. C?est ? se demander, suite ? leur nombre important parmi leurs censitaires, comment les eccl?siastiques ont pu oser faire une aussi mauvaise r?putation aux ??coureurs de bois??. C?est fort probablement ? cause de leur impossibilit? ? les contr?ler comme des moutons.

Le 23 juin 1729, Jean-Baptiste, 25 ans, signe un contrat de voyageur avec Fran?ois Youville, Leduc, Souligny & associ?, pour 180 livres, pay? en castor, plus ? paquet de pelleterie. La destination est Michilimakinac, par la grande rivi?re (Outaouais). C?est l?, son premier contrat ??officiel??. Par contre, il est indiscutable qu?il connait d?j? cette rivi?re depuis longtemps. Elle fait partie du territoire ??prospect? par sa famille.

Fran?ois Youville est l??poux, depuis 1722, de Marguerite d?Youville, fondatrice des S?urs Grises et premi?re ??Canayenne?? ? ?tre canonis?e. Son ?poux Fran?ois, lui, ne sera pas du tout canonis?. On salira m?me, quelque peu, sa r?putation. Vers 1722, il est responsable d?un comptoir de traite pour le compte du gouverneur Rigaud de Vaudreuil ? l??le aux tourtes. Il vend de l?eau de vie aux indiens et dispose d?un sergent et de six soldats pour intercepter les canots indiens et les forcer ? traiter avec lui avant d?arriver ? Montr?al. Devons-nous comprendre que le gouverneur Vaudreuil ??ne savait rien de cela??? Cela n?est possible qu?? une seule condition qui est?: seulement si Vaudreuil s?appelait ?Vaudreuil?dit Tremblay?? et qu?il est l?anc?tre de l’ex-maire de Montr?al.

On ajoute que Fran?ois d?Youville se montrait ??indiff?rent?? envers sa femme. Cette ann?e de 1729, o? il engage Jean-Baptiste Lefebvre, sera sa derni?re ann?e de traite. Il meurt d?une maladie, en 1730, ?g? de 30 ans. ?Sa femme Marguerite d?Youville, enceinte, reste avec deux enfants et plein de dettes. Le futur b?b? d?c?dera ? sa naissance. Elle avait eu 6 enfants dont 4 ?taient morts en bas ?ge. Je veux bien admettre qu?il ait ?t? ??indiff?rent?? envers son ?pouse, mais six enfants, plus un autre ??en chemin??, sur une dur?e huit ans, disons que? heureusement qu?il ne s?occupait pas d?elle! Ses deux fils devinrent pr?tres. Ils collabor?rent certainement ? la renomm?e de leur m?re. Malheureusement, ils ne connurent pas vraiment leur p?re. Ainsi se fait l?histoire officielle.

Voici la chronologie des ?v?nements de la vie de notre Jean-Baptiste Lefebvre, le ??coureur de bois???:

Le 2 mai 1730, il ?pouse, ? 26 ans, Josephte-Elisabeth Papilleau dit P?rigny ?g?e de 25 ans. Leur premier enfant, une fille, d?c?de ? sa naissance en 1731.

En 1732 le 29 mai, ? Batiscan,? Jean-Baptiste est parrain de Pierre Cosset. La marraine est Marie-Fran?oise Tifault.

Le 29 juin de la m?me ann?e, na?t sa fille Marie-Josephe Lefebvre. Le parrain est Michel Lefebvre (oncle) et la marraine est Marie Catherine Papilleau dit P?rigny sa tante.

Le 28 juillet 1733, Il assiste au mariage de son fr?re Michel Lefebvre avec Marie Catherine Papilleau dit P?rigny, en compagnie de son p?re Gabriel-Nicolas et de son fr?re Pierre. Sont aussi pr?sent?: Jean-Baptiste Brunsard et Paul-Bertrand Starnaul (St-Arnaud). Sa m?re Louise Duclos est absente. Elle est probablement malade puisqu?elle mourra le 30 octobre de cette ann?e-l?.

Aux derni?res minutes de sa vie, elle en revoie les ?v?nements importants: L’instant o? elle d?cida de vivre QUI elle ?tait sans d?nie, celui o? elle choisit son ?poux Gabriel-Nicolas Lefebvre, sa premi?re rencontre avec les Mohawks et la premi?re fois o? elle fut assur?e d’avoir cr?? une belle famille lors d’une b?n?diction paternelle d’un 2 janvier. Elle mourut satisfaite de sa vie bien remplie.

En 1734, le 12 f?vrier, c?est la naissance de son fils Jean-Baptiste. Le parrain est (Jacques-) Fran?ois Lefebvre (oncle) et la marraine est Charlotte Veillet.

Le 24 mars? 1735, on baptise sa fille Marie Th?r?se. Le parrain est Gervais Veillet (21 ans), la marraine est Th?r?se Papilleau dit P?rigny. Gervais Veillet est l??poux de Marie-Fran?oise Morand dit Grimard.

1736, ?Bapt?me de son fils, Joseph Lefebvre, dont le parrain est l?oncle de l?enfant, Joseph Lefebvre et la marraine Marie-Anne Papilliot dit P?rigny.

Ce n?est que huit ans apr?s avoir sign? son premier contrat officiel qu?il r?cidive et accompagne, deux de ses fr?res dans une exp?dition (officielle) vers la rivi?re St-Joseph (Lac Michigan).

Ce 7 juin 1737, Gatineau et Hamelin engagent Pierre Perigny, Jean (Baptiste) Lefebvre (33 ans), Michel Lefebvre (28 ans), Julien Lefebvre (23 ans) et Pierre Duclos pour la rivi?re St-Joseph. Trois membres de la famille Lefebvre sont alors dans l?Ouest, futur USA.

1738 le 8 avril, Bapt?me de sa fille Marie-Anne Lefebvre. Le parrain est Jean Papillot dit P?rigny et la marraine est Marie-Jeanne Lafond dit Mongrain (tante). La date de naissance de cet enfant ?tant le 6 avril, donne la f?condation au d?but juillet 1737. Sachant que Jean Baptiste a sign? un contrat le 7 juin 1737, il faut que le d?part se fasse en juillet plut?t qu?en juin.

Le 22 septembre de la m?me ann?e, Jean Baptiste Lefebvre est parrain de Marie-Josephe Papillot dit Perigny. La marraine est Marie-Anne Papillot dit Perigny.

1739 le 25 juin, Un certain Jean-Baptiste Lefebvre signe un contrat de voyageur avec Jean-Baptiste Roy pour se rendre au pays des Illinois. Salaire 250 livres plus les produits de sa chasse. Ce n?est probablement pas NOTRE Jean-Baptiste puisque le voyage devrait durer plus de trois mois et que? le 14 juin 1740 il fait baptiser sa fille Marie-Louise Lefebvre. Le parrain est Fran?ois Tiffaut et la marraine, Marie-Louise Papillot dit p?rigny. L?enfant est inhum? le lendemain. Son oncle Michel Lefebvre est t?moin avec Jean-Baptiste Veillet.

Le 10 novembre, il devient parrain d?Alexis Juineau, fils de Jean et de Marguerite Baribeau. La marraine est Marie Veillet.

1741, son ?pouse Marie Josephe Perigny est marraine de Marie-Fran?oise fille des Abenaquis Pierre-Paul et Marie-Fran?oise ? Trois-Rivi?res.

1742 Ondoiement et s?pulture de son enfant mort ? la naissance. Les t?moins sont Jean et Joseph Veillet.

1743 Le 21 juin Jean-Baptiste Lefebvre est engag? par D?ailleboust pour la Baie des Puants. Il semble qu?ici, D?Ailleboust ait engag? une ?quipe au lieu d?un individu; parce que Jean Baptiste Lefebvre commence ? engager des ?quipes de coureurs de bois.

Louis-Hector D?Ailleboust de Coulonge est commer?ant de fourrures et ??coureur de bois?? comme son p?re Louis d?Ailleboust Sieur de la Madeleine et de Coulonge. Il travaille ? son compte malgr? les interdictions et engage des ??coureurs de bois??. Il d?c?de ? Montr?al le 1er novembre 1753. Son p?re, ? la t?te d?une trentaine de ??coureurs de bois, avait hivern? ? Fort Coulonge (Outaouais) en 1694, bloqu? l?, par les Iroquois.

Le 22 juin Jean (Baptiste) Lefebvre engage Joseph Lefebvre de la rivi?re St-Pierre avec Jean Baptiste Sicard de Carufel (18 ans) pour la baie des Puants.

En 1744, Jean Baptiste Lefebvre organise deux voyages vers deux endroits diff?rents?:

1er?: La Baie des Puants pour lequel il engage Joseph Gour dit Rigeur de Repentigny (200 livre), Joseph Boy? de riv St-Pierre (200 livres. ? noter que celui qui paye est le Sieur Le Cavalier). ?C?est Deschambault et Louis Hervieux qui engage l??quipe de Jean Baptiste Lefebvre qui est nomm? conducteur.

2e Michilimakinac pour lequel Jean Baptiste engage Fran?ois Lanctot? (180 livres) et Jacques Robert dit Lapaumerais (180 livres), tous deux de Longueuil.

Le 22 juin ondoiement d?un autre fils mort-n?. Les t?moins sont Joseph Veillet et Jean Veillet.

1745,?le 5 f?vrier nait Marie-Anne Lefebvre dit Villemure, fille d?Alexis et Ursule (Dubois) Brisebois, Jean Baptiste Lefebvre est nomm? parrain et la marraine est Marie Magdeleine Lefebvre, ?pouse de Jean Papilleau dit Perigny.

Cette ann?e-l? Jean-Baptiste Lefebvre organise des exp?ditions vers trois endroits diff?rents?:

1-????? Michilimakinac

Engag?s?: Jean-Baptiste Barbary dit Grandmaison 180 livres.

Paul Deno de Laprairie 220 livres

Louis Leclerc de Laprairie 160 livres

Joseph Leclerc de l?Isle Perrot 120 livres

Ren? Lamarque de Laprairie 210 livres

2-????? Baie des Puants

Engag?s?: Antoine Deneau de Laprairie 250 livres

Pierre Frigon de Batiscan 260 livres

Ambroise Lemoyne de Batiscan 230 livres

Joseph Lefebvre de Laprairie

Note?: Cette ?quipe est engag?e par un Sieur Tessier

3-????? Rivi?re St-Joseph

Engag??: Fran?ois Deneau (fils) de Laprairie 400 livres

Le 23 juillet il est nomm? parrain de Jean-Baptiste Rivard dit Lanouette, fils de Fran?ois Rivard et Marie-Th?r?se Papillot dit Perigny. La marraine est Fran?oise Rivard

1747 Le 22 avril Jean Baptiste Lefebvre avec Daguille engagent six hommes Pour Michilimackinac.

Le 23 avril Jean Baptiste Lefebvre et cie engage Joseph Patenoste de Longueuil (250 livres) et le 3 juillet, Jean-Baptiste Bourhis (250 livres) ?pour Michilimakinac. On a la preuve, ici, que les d?parts pour l?Ouest ne se faisaient pas exclusivement au mois de Juin.

Le 12 d?cembre ondoiement de sa fille n?e la veille Le t?moin est Joseph Veillet.

1748???? Le 26 mars il est parrain de Marie Marguerite Lefebvre fille de son fr?re Antoine et de Marie-Anne Morand, La marraine est Marie-Ang?lique Hamel ?pouse de Jean Morand.

Le 24 avril Jean-Baptiste Lefebvre et cie engage Paul Jourdain dit La Brosse de Montr?al (300 livres) pour les Pays d?en haut.

En mai il engage, pour Michilimakinac, ?Jean-Baptiste Barbary? dit Grandmaison (220 livres) et Charles Lefebvre de Montr?al (200 livres).

Le 29 mai Jean-Baptiste Lefebvre? engage Pierre Doucet de Sorel (350 livres) pour La Riv St-Joseph comme hivernant.

Le 6 juin Jean Baptiste Lefebvre et son associ? Nicolas Lefebvre ( ?) engagent Charles Lefebvre (fr?re) pour le poste de la rivi?re St-Joseph.

1749? Le 14 mai 1749 Jean-Baptiste Lefebvre et cie engage Joseph Brisset de l?isle Dupas (150 livre) pour se rendre ? Michilimakinac avec Charles Quesnel? ??aller seulement?? (60 livres).? Il engage comme gouvernail, ??au retour seulement??, Joseph Larabelle de Longue-Pointe (160 livres) ainsi que Pierre Hachin de Laprairie (245 livres) et Fran?ois Bro Pomminville dit Freni?re de Lachine comme gouvernail (230 livres). L?exp?dition est donc d?au moins deux canots.

Parall?lement, il engage le 25 mai, six hommes pour Michilimackinac, en son nom personnel. On se rend compte ici que, non seulement, Jean Baptiste Lefebvre traite au moyen d?une cie avec des associ?s, mais ?galement de fa?on personnelle.

Le 9 d?cembre s?pulture de sa fille Marie ?g?e de 1 ? an ? Batiscan. Le t?moin est Simon Ahiotte

1750, ?le 16 novembre il marie sa fille Josephe ? Jean Baptiste Trottier fils d?Antoine et de Marie-Catherine Massicot. Ses fr?res Joseph, Alexis et Michel, oncles de la mari?e, assistent au mariage.

Le 4 d?cembre, il est nomm? parrain de Jean-Fran?ois Lefebvre fils de son fr?re Charles et de Marie-Madeleine Trutau. La marraine est Catherine Menard. L?enfant avait ?t? ondoy? ? la maison par Pierre Puibarau, m?decin-chirurgie-barbier tr?s populaire ? Montr?al, mais peu efficace. Celui-ci mourra le 25 juin 1756 ? l??ge de 72 ans.

1751? le 25 janvier; Ondoiement d?un enfant mort-n?, par trois sages-femmes?: La veuve Cosset, MmeTrepagne et la femme de son fr?re Alexis Lefebvre qui est Ursule Dubois dit Brisebois mais qui n?est pas nomm?e.

Cette ann?e-ci, il fait la traite ? la rivi?re St-Joseph, ? Michilimakinac et au pays des Illinois.

Riv St-Joseph.

Engag?s?: Jean-Baptiste Bellefeuille 240 livres, Paul Gillot de l?Isle Perrot (250 livres), Nicolas Venet d?Oka (280 livres plus la ? de sa chasse), plus 6 autres coureurs de bois.

Michilimakinac?: (au moins quatre canots)

Engag?s?: Paul Mathias de Lachine (350 livres), Thomas Leduc de l?Isle Perrot (205 livres), Pierre Poirier dit Lafleur aussi de l?Isle Perrot (200 livre), Joseph Daunays de Boucherville (250 livres), Charles Sennet de Pointe aux trembles pour 180 livres, Jacques Labrosse de Pointe Claire pour 150 livres, Antoine Larivi?re de Pointe Claire pour 190 livres, Louis Dicaire d?Oka comme gouvernail et Devant (300 livres), Antoine Lantier de Pointe Claire (300 livres) Jacques Brunet (fils de Joseph) de Pointe-Claire (300 livres), Jean-Baptiste Beauregard de Chambly comme gouvernail (230 livres), Nicolas Lajeunesse de Vaudreuil (235 livres) et Fran?ois Cadieu de Vaudreuil (250 livres).

Pays des Illinois?:

Le 11 juin Lefebvre et Carignan engagent Julien Lefebvre, Claude Lafond dit Mongrain et Joseph Lefebvre de Batiscan pour le poste des Illinois en passant par Michilimackinac.

Jean-Baptiste n?ira qu?? Michilimakinac puisqu?il est de retour en janvier.

1752 ?Le 8 janvier, Jean-Baptiste assiste au mariage de sa ni?ce Genevi?ve Lefebvre fille de Joseph et Marie-Jeanne Lafond dit Mongrain, avec Jean-Baptiste Rivard dit Feuilleverte fils de Mathurin et de Marie-Jeanne Frigon. Il accompagne ses fr?res Fran?ois (Jacques-Fran?ois) et? Alexis. Assistent ?galement au mariage, Pierre Labissoni?re (fr?re du mari?) et Joseph Rouillard.

Le 14 f?vrier Jean-Baptiste Lefebvre assiste au mariage de sa ni?ce Louise Lefebvre, fille d?Antoine et de Marie-Anne Morand, avec Joseph Normandin fils de Fran?ois et de Genevi?ve Gato. Il est accompagn? de son fr?re Joseph Lefebvre.

Le 24 juin, il est choisi parrain de son neveu Jean-Baptiste, fils de son fr?re Julien et de Suzanne Rot. La marraine est Catherine Lefebvre.

Le 14 novembre; il devient parrain de sa petite fille? Marie-Marguerite Trottier fille de Jean-Baptiste et de Marie-Josephe Lefebvre, sa fille. La marraine est Marie-Catherine Massicot.

Il n?organise pas d?exp?dition de traite pour cette ann?e-l?. Mais pour l?ann?e suivante, encore associ? ? Nicolas Lefebvre, il organise deux voyages de traite. L?un ? Michilimakinac et l?autre ? la rivi?re St-Joseph.

Michilimakinac?: Au moins 4 canots?:

Engag?s?: Louis Payet de Repentigny (200 livres), Paul Mathias de Montr?al comme gouvernail (350 livres) qui est exempt de portage, Fran?ois Millet? de Montr?al? sans aucun montant de mentionn?, Joachim Detaily de Laprairie (200 livres), Joseph Poupart de Laprairie (300 livres), Jean-Baptiste Lemelin (400 livres) qui doit tenir le comptoir d??change et faire tout ce qui lui est demand?, Claude Ride de Chateauguay comme Devant de canot (350 livres), Barth?l?my Chanteloup de Laprairie (100 livres), Charles Cenet de Pointe aux Trembles (Neuville) comme gouvernail (220 livres), Jean-Baptiste David de Sault au R?collet comme gouvernail (300 livres), Jean Brunet de Pointe-Claire (200 livres), Jean-Baptiste Lepage (250 livres), Fran?ois Bourbonni?re de l?Assomption comme gouvernail (200 livres), Jean-Baptiste Demarchait (250 livres).

Rivi?re St-Joseph?:

Engag?s?: Pierre Bazinet de Pointe-Claire ? 250 livres, Joseph Lahoue dit Delaurier de St-Augustin (260 livres), Th?odore Brugnon dit Lapierre (400 livres), Charles Truteau de Longueuil (270 livres). Nicolas Lefebvre est celui qui dirigera cette exp?dition.

1754? le 1er mars il est t?moin ? l?enterrement de Marguerite Rouillard ?g?e de 3 ? ans

Il ne fait qu?un seul voyage cette ann?e. Le 7 avril il engage Charles Lecompte pour Michilimakinac (200 livres).

On d?couvre ici que nos anc?tres « Canayens » n’avaient pas besoin de voyager en convois de 10 ou 15 canots pour assurer leur s?curit?. Ce que devront faire les « traiteurs » anglo-saxons, apr?s 1770. Deux coureurs de bois pouvaient tr?s bien partir dans un canot et aller o? ils le voulaient sans r?el danger de la part des Am?rindiens qui ?taient leurs amis.

1755 ?le 30 novembre Jean-Baptiste d?c?de ? l??ge de 51 ans ? Batiscan. Il est enterr? le lendemain. Le t?moin est Simon Ahiot. Jean-Baptiste poss?dait une terre sur la rivi?re Veillet ? Batiscan. Elle fut vendue par son fils Jean_Baptiste Lefebvre dit Villemure le 13 juin 1778 qui en avait h?rit?. L?acheteur fut Joseph Frigon.

On se rend compte qu?? partir de 39 ans, il a fait et organis? plusieurs exp?ditions officielles importantes de traites de fourrures partout dans l?Ouest jusqu?au USA. C?est ce qui a caract?ris? cette deuxi?me partie de sa vie. Durant la premi?re partie, son commerce s??tait fait ??en douce??.

? suivre

Andr? Lefebvre

 

 

 

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCLIV) : le Belize, devenu porte-avions grâce aux Mennonites !

Un pays dont la devise est « je fleuris à l’ombre » est une vraie incitation à ...