Accueil / T Y P E S / Chroniques / Le suicide d’un ami

Le suicide d’un ami

Raymond Viger?? Dossier?Suicide

Plusieurs personnes de mon entourage se sont suicid?es. Certaines ?taient tr?s pr?s de moi. Je leur parlais, je savais qu?elles souffraient ? un haut niveau. J?ai tent? de les consoler, de les aider. Mais rien n?y faisait. Elles se sont suicid?es.

J?ai commenc? par ?touffer la culpabilit? qui me rongeait en essayant de me convaincre que j?acceptais le choix qu?elles avaient fait. Il est plus facile de dire que c??tait leur choix que d?oser imaginer que j?avais peut-?tre ma part de responsabilit?. Si j?avais pris plus de temps avec lui, peut-?tre qu?il ne se serait pas suicid?. Si j?avais pris plus de temps pour l??couter, peut-?tre serait-il encore l? ? me parler? Un paquet de ??si?? me hantent et me d?rangent. Oui, ?a d?range quand quelqu?un se suicide autour de soi.

Je suis envahi par une s?rie de ??peut-?tre?? et de ??si?? qui deviennent mena?ants pour ma survie psychologique personnelle. Oui, je parle de survie. Parce que la vraie question, ce n?est pas qu?est-ce que j?aurais pu faire pour ?viter le suicide de cet ami, mais plut?t qu?est-ce que moi je peux faire pour survivre ? son d?part pr?matur???

J?ai essay? de me convaincre que nous avons le choix de d?cider du sort de notre vie. Je n?ai parl? ? personne de cette culpabilit? qui me rongeait. Je suis devenu une sorte de ??zombie??, incapable de toucher aux ?motions qui remontaient en moi. Laisser remonter une ?motion voulait dire aussi laisser remonter cette culpabilit?, cette souffrance.

J?ai eu mon lot de difficult?s. J?ai fini par faire une tentative de suicide. Ce n??tait pas un choix. Je n?avais aucune conscience de ce qui se passait. J?ai fait une overdose de souffrance. ?a faisait trop mal pour que je comprenne ce qui se passait en moi.

Plus tard, en th?rapie, j?ai r?alis? que ce n??tait pas une, mais deux tentatives de suicide que j?avais faites. J?ai ?t? arr?t? dans ma premi?re et je ne m??tais m?me pas rendu compte de ce qui s??tait pass?. Quand tu dis que tu fais une tentative de suicide et que tu ne t?en souviens m?me pas?! Faut-y que tu sois assez ??gel? par ta souffrance rien qu?un peu?!!!

Parce qu?une overdose de souffrance, c?est la pire des drogues qui existe. Tu ne vois plus rien, tu n?as plus conscience de ce qui se passe, ni en toi, ni autour de toi.

Le suicide d?un ami, ?a d?range, ?a choque et c?est bouleversant. Non je n?accepte pas le choix de se suicider. Je ne l?accepterai jamais. On ne choisit pas de mourir. On se suicide quand on ne voit plus les choix qui s?offrent ? soi. Pour moi, tant qu?il y a de la vie, il y a de l?espoir et je ne peux pas dire que je serai mieux quand je serai l?autre bord. Je n?y ai jamais ?t? et personne ne peut me garantir que c?est vrai que c?est plus beau l?autre c?t?.

Il y a trop de suicides au Qu?bec. Il y a trop de suicides parmi les jeunes. Je ne peux l?accepter et je ne l?accepterai jamais. Non je n?accepte pas qu?un jeune se suicide.

Je n?ai qu?un seul souhait ? formuler, un seul message ? livrer. Si un de tes amis vient de se suicider, j?esp?re que tu ne me diras pas que tu acceptes son choix comme moi j?ai essay? de le faire. J?esp?re, au plus profond de mon coeur, que tu vas prendre le temps d?en parler autour de toi, de contacter une ressource qui peut t?aider et te soutenir dans cette p?riode tr?s difficile. Le suicide d?un proche ?a d?range et c?est ensemble qu?on peut s?aider ? passer ? travers.

Je veux te laisser un petit cadeau. Peu importe l??preuve que tu traverses, dis-toi qu?il y a toujours quelqu?un, quelque part qui est pr?t ? t?aimer, ? t??couter et ? faire un bout de chemin avec toi. Ne laisse pas tout tomber avant de l?avoir rencontr?.

RESSOURCES DISPONIBLES?:

Qu?bec?: 1-866-APPELLE (277-3553). Site Internet. Les CLSC peuvent aussi vous aider.

France?: Infosuicide 01 45 39 40 00.

Belgique?: Centre de pr?vention du suicide
0800 32 123.

Suisse?: Stop Suicide

Guide d?intervention de crise aupr?s d?une personne suicidaire. Un guide simple et accessible pour tous.

Textes sur la pr?vention du?Suicide.

Forum pour personnes suicidaires

Suicide d?un ami

Suicide de notre enfant

Suicide des personnes ?g?es: une tentative pour ne plus souffrir

Prisons et suicides, r?ves ou?r?alit??

Le suicide d’un ami

A propos de

avatar

Check Also

Écrire, un plaisir sans cesse renouvelé

Si le « plaisir d’amour » ne dure qu’un moment, comme le souligne la célèbre romance de Florian ...

5 Commentaire

  1. avatar

    je suis vraiment affecté par ce que tu écris.bon courage monsieur VIGER

  2. avatar

    le suicide dérange.. ; quel ordre ?
    celui qui veut que la vie vaut la peine d’être vécue, quels que soient les difficultés…
    cela dépend des difficultés…
    se sentir responsable ou coupable de ne pas avoir pu empêcher un suicide ?
    à moins d’être médecin ou soignant, et encore (la médecine ne sait pas tout), qui peut se targuer d’avoir empêché un suicide ? personne sans doute
    on peut essayer d’aider les autres à vivre, on ne peut pas les forcer à vivre…
    attention, la dépression est « contagieuse » : vivre avec des dépressifs entame facilement votre moral, et puis pourquoi avez vous choisi de vivre avec des dépressifs et pas avec des gens gais et dynamiques ?
    peut-être parce que vous êtes comme eux… ??? pas très en forme ?
    vous n’avez rien dit de vos tourments intérieurs ?
    c’est là l’erreur…la parole libère…
    parlez, à vos amis, à vos ennemis, à votre médecin, votre psy, à ceux qui vous indiffèrent…
    et surtout apprenez à vous connaître et vous aimer
    ne comptez pas trop sur les autres pour çà, ils vous aimeront si vous vous aimez
    alors commencez par vous
    prenez soin de vous
    quant à ne pas accepter un suicide, on est bien obligé d’accepter la réalité, il faut aussi un brin de fatalisme pour accepter les ennuis inhérents à toute vie
    jacqueline

  3. avatar

    Merci Raymond pour ce texte. Mes sympaties à toi pour la perte de ton ami.

    Pour le guide d’intervention, je confirme, c’est un excellent fasicule et vraiment abordable. Très utile à tout ceux et celles qui aimeraient en connaître plus sur le suicide et nos possibles actions.

  4. avatar

    Cher Admd.herault

    Vous avez parfaitement raison quand vous mentionnez que la dépression peut être contagieuse. C’est pourquoi quand un proche est dépressif, nous avons autant besoin d’aide que lui et qu’il est si important de trouver des gens pour en parler.

    À votre question, pourquoi avoir choisi de se tenir avec des gens dépressifs, je répondrais que je n’ai pas choisi que mon père se suicide, ni ma mère, ni mon ami. Des gens qui ont été heureux pendant de nombreuses années et qui, vis-à-vis des événements difficiles ont perdu leur joie de vivre.

  5. avatar

    @viger
    mais ton français laisse toujours à désirer soigne ton orthographe Lis le commentaire avant que centpapiers le supprime (c’est déjà fait à plusieurs reprises)