Accueil / A C T U A L I T É / Le profit ou la vie… Des r?ussites m?dicales cach?es?

Le profit ou la vie… Des r?ussites m?dicales cach?es?

 

Ca remet en cause les recherches sur le cancer, dont certaines ont donn?es, d?apr?s leurs d?couvreurs, des r?sultats probants qui ont ?t? discr?dit?s voire ridiculis?s. La raison pourrait bien ?tre que, gu?rir cette horrible maladie, mettrait en difficult? tout ceux qui en vivent. Si on r?fl?chit, il est ?vident que les fabricants de machines sophistiqu?es, de produits poisons pour chimioth?rapie, et les cliniques et instituts qui sont exclusivement r?serv?s aux malades du cancer, devraient fermer leurs portes?..Parce que la bonne sant? ne rapporte pas. Pourquoi tout ces travaux ne sont pas ou peu m?diatis?s? Le d?ficit abyssal de la s?curit? sociale, doit ?tre moins abyssal, que les profits g?n?r?s par tout les acteurs qui vivent de ce qui pourrait ?tre assimil?, si ces recherches sont volontairement dissimul?es, ? une industrie choquante du profit, au d?pend de la vie????

Nom de code : RU 58668 La sant? ou les superprofits ? L?Humanit? avait r?v?l?, le 12 juin 1996, l?abandon de la RU 58668, un anti-estrog?ne tr?s prometteur dans le traitement des cancers du sein, issus de d?r?glements hormonaux. Deux cent cinquante mille femmes affrontent, chaque ann?e dans le monde, cette maladie hautement mortelle. Mais pour la direction, le RU 58668 n??tait pas susceptible de g?n?rer suffisamment de profits. Jean-Pierre Godard, le pr?sident de Roussel UCLAF nous avait avou? ? l??poque que la ? question fondamentale ? pour lui, c??tait : ? O? en est le besoin m?dical non satisfait, qui a un potentiel suffisamment attractif pour que je mette mon argent dessus ? ? Pas attractif, le RU 58668 ? Il dispose pourtant de hautes potentialit?s pour faire r?gresser les tumeurs, mais aussi pour r?duire les m?tastases. Jamais le divorce n?avait ?t? aussi flagrant entre les besoins de sant? et la course aux profits. D?sormais, la seule obsession des dirigeants d?HMR, c?est de satisfaire l?app?tit des fonds de pension am?ricains. Objectif avou?, un taux de profit de 20 % ? 30 % annuel ! C?est d?autant plus scandaleux qu?en France, HMR r?alise 80 % de son chiffre d?affaires avec la S?curit? sociale. Hier, les laboratoires ?taient dirig?s par des scientifiques et/ou des capitaines d?industrie. Voici venue l??re des financiers, tenanciers de mol?cules. Pourtant, sur 40 000 maladies identifi?es par l?Organisation mondiale de la sant? (OMS), seules 15 000 b?n?ficient de traitements. ?coeur?, un chercheur de HMR nous confie : ? Arr?ter une mol?cule n?a rien de scandaleux, si c?est sur des crit?res scientifiques, en cas de toxicit?, par exemple. Mais actuellement, les recherches sont stopp?es sur des crit?res ?conomiques. HMR estime qu?un produit doit ?tre abandonn? s?il ne rapporte pas au minimum 2,4 milliards de francs. ? Tous les hypergroupes pharmaceutiques adoptant la m?me logique, ils se ruent sur les productions les plus rentables, destin?s aux pays riches. Un autre scientifique de HMR d?plore cette concurrence d?sastreuse : ? On vend des m?dicaments comme des aspirateurs. Les co?ts de marketing deviennent dix fois plus ?lev?s que ceux de la recherche. Il y a dix ans, si un produit n??tait pas au ? top ?, il passait ? la poubelle. On lance d?sormais un produit m?me s?il n?est pas tout ? fait au point, m?me s?il y a d?j? dix m?dicaments identiques sur le march?. Cela se r?sume ? une guerre ? coups de pub. Il y a une perte de l??thique. Je ne comprends pas l?int?r?t de ce gigantisme. Il existe des petits laboratoires qui vivent bien. ? Avec d?autres chercheurs et salari?s d?HMR, il r?fl?chit ? une solution alternative ? la vente programm?e du site de Romainville . Cette logique du tout profit m?ne ? une catastrophe plan?taire. Les pays pauvres sont livr?s ? eux m?mes. Le prix Nobel de la paix 1999, M?decins sans fronti?res d?nonce cette d?rive : sur plus de 1 200 m?dicaments nouveaux, commercialis?s depuis 1975, onze seulement servent ? soigner une maladie tropicale. Ainsi la maladie du sommeil, transmise par la mouche ts?-ts?. L?OMS estime ? 55 millions les personnes expos?es dans la seule Afrique de l?ouest ; 300 000 cas par an. Sans traitement, la mort est in?luctable. Il en existait un, tr?s risqu?. Le m?dicament contient de l?arsenic, un poison qui ach?ve jusqu?? 5 % des personnes trait?es. Les chercheurs ont mis au point un m?dicament non toxique, l?Eflornithine. HMR qui a r?cup?r? le produit, l?a finalement estim? trop co?teux et l?a retir? du march? ! L?allemand Hoechst (le H de HMR) et Rh?ne-Poulenc ont annonc? qu?ils renon?aient ? la recherche d?un vaccin contre le sida. Parce qu?il est plus rentable de soigner lorsque la maladie est d?clar?e ? Il y a des crimes qui m?riteraient d??tre inscrits dans le Code p?nal. Mina Kaci et Serge Garde Journal l?Humanit? ?

C?est tr?s court mais tr?s explicite!

 

A propos de

avatar

Check Also

L’entropie

  Je pense avoir déjà mentionné que l’entropie n’est pas une « chute » vers le désordre, ...