Accueil / T Y P E S / Articles / Le gouvernement du Qu?bec d?sire r?int?grer les assist?s sociaux

Le gouvernement du Qu?bec d?sire r?int?grer les assist?s sociaux

Le gouvernement du Qu?bec s’est entendu hier avec le monde des affaires et le milieu syndical, afin de pouvoir r?int?grer sur le march? du travail 50 000 assist?s sociaux, et de retourner aux ?tudes 250 000 personnes aux cours des trois prochaines ann?es.

Le milieu des affaires et le gouvernement investiront respectivement 440 millions $ et 548 millions de dollars, dans le but d’assurer d’avoir la main-d’oeuvre n?cessaire pour combler les postes deviendront vacants ? la suite des d?parts ? la retraite. On pr?voit d?j? que les employeurs auront besoin de 1,3 million de travailleurs d‘ici l‘ann?e 2016.
Ce qu’il y a d’innovateur dans le nouveau concept du gouvernement, c’est que le gouvernement ne coupera plus l’aide sociale pour les gens qui refuseront d’aller vers les programmes d’employabilit?s, mais donnera plut?t des primes aux b?n?ficiaires d’aide sociale qui d?cideront d’aller vers ces programmes, quitte ? retourner sur les bancs d’?coles pour suivre de la formation, ce qui est important si consid?re qu’il y a au Qu?bec 600 000 adultes qui n’ont jamais fait leur secondaire 3.

De plus, il y a quelques mois, l’Institut ?conomique de Montr?al (IEDM) avait ?mis l’id?e, que l’on devrait obliger les assist?s sociaux aptes au travail, ? travailler 40 heures par mois,et qu’en retour, on pourrait bonifier les prestations d’aide sociale, ce qui ? l’?poque avait ?t? d?nonc? par le Front commun des personnes assist?es sociales du Qu?bec, qui indiquait que seulement 142 106 b?n?ficiaires de l’aide sociale au Qu?bec, pourraient se trouver un emploi sur le champs, ce qui repr?sente 8,5% des assist?s sociaux aptes au travail, ce qui veut dire que les assist?s sociaux, pour une raison ou pour une autre, sont souvent peu instruits, et n’ont pas les connaissances n?cessaires pour accomplir certains travail.

Malgr? toute cette bonne volont? du gouvernement et du monde des affaires, de vouloir sortir le monde de l’aide sociale,et de s’assurer d’avoir de la main-d’oeuvre, il reste encore ? voir si un tel programme sera b?n?fique, puisque le nouveau programme permet de donner des primes aux assist?s sociaux pour qu’ils se tournent vers des programmes d’employabilit?, et on leur promet cette prime pour une dur?e d’un an, une fois qu’ils se sont trouv?s un travail, mais une fois la prime disparue, est-ce qu’un travailleur pourrait ?tre enclin ? vouloir retourner sur l’aide sociale, s’il consid?re toujours, qu’il est plus payant pour lui d’?tre sur l’aide sociale et de rester ? la maison ? rien faire, au lieu de continuer de travailler au salaire minimum ?

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCLIX) : la machine turque à laver l’argent sale

La manne d’argent détournée par l’affaire du bio-carburant (voir nos épisodes précédents) était phénoménale, et ...