Accueil / T Y P E S / Articles / Le film de Geert Wilders, « Fitna », continue ? faire r?agir

Le film de Geert Wilders, « Fitna », continue ? faire r?agir

Les r?actions se multiplient concernant le film du d?put? Geert Wilders, « Fitna « , y compris dans la presse des pays musulmans. La pol?mique est bien lanc?e, pour un film que pourtant personne n’a encore vu, mais dont on devine, selon les rapports du r?alisateur lui-m?me, ce qu’il en sera : une d?nonciation en r?gle de tous les travers de l’islam d’aujourd’hui, avec ses longues s?ries de violences terroristes, ou encore judiciaires ? travers l’application de la charia. Craignant des violences, le gouvernement a d?j? tent? par deux fois d’en emp?cher la diffusion et serait tent? de censurer. Les cha?nes de t?l?vision ont d?j? refus? de le passer dans son int?gralit? et le r?alisateur, qui aurait cr?? un site expr?s pour cela, devrait le faire diffuser sur internet. Ainsi que ce fut le cas pour le discours de Ratisbonne, les r?actions du monde « oriental » d?gagent diverses tendances, plus ou moins repr?sentatives de l’opinion g?n?rale. Le d?put? est aussi intervenu au parlement pour faire interdire le Coran et stopper l’islamisation des Pays-Bas.

Dans les rues de Jalalabad, ils ont ?t? plus de deux mille ? manifester, dans la r?gion ouest de l’Afghanistan, contre les caricatures de Mahomet au Danemark ainsi que contre le film du d?put? n?erlandais. Ainsi que c’en est presque la coutume pour ce genre de d?fil?, au passage sont br?l?s les drapeaux danois et n?erlandais. « Mort au Danemark, mort aux Pays-Bas » hurlent-ils, avant d’aller br?ler l’effigie du pr?sident Georges Bush, entre deux slogans anti-Am?ricains. Ces quelques 2000 personnes appellent aussi le gouvernement a expuls? les soldats de ces deux pays, en tout 1500 n?erlandais et 600 Danois pr?sents dans le cadre des forces de l’OTAN. « Nous voulons que le gouvernement rompe toutes relations avec leur gouvernement, ils ont insult? notre proph?te et notre religion. » explique l’un d’eux ? un journaliste de l’AFP. Les talibans avaient d?j? menac? d’intensifier des attaques envers les soldats n?erlandais. Cette manifestation se fait dans le cadre d’une s?rie dans les plus grandes villes du pays depuis le d?but de la semaine. Comme c’est souvent le cas dans une foule, on cherchera en vain un esprit plus critique.

Dans un journal marocain, aujourd’hui le Maroc, un article fustige le d?put?. Commen?ant sa diatribe en expliquant que le Coran est un tr?sor de l’humanit?, qu’il appartient ? tout le monde et que chacun peut le lire et le commenter, il condamne la comparaison ? Mein Kampf et ?voque les tensions que cela ne saurait que raviver entre le monde occidental et le monde musulman, apr?s les caricatures et le discours de Ratisbonne. Parlant du Coran il ajoute : « il peut ?tre lu, analys? et interpr?t? par tous. Ce travail doit ?tre fait avec humilit?, et non avec cette arrogance ou cette sup?riorit? affich?e par ceux qui voudraient apprendre aux musulmans comment ?tre de bons musulmans… », d?non?ant une analyse d?pourvue de contexte historique et une lecture politique. L’auteur explique que dans son interpr?tation du Coran, Geert Wilders donne finalement raison aux extr?mistes « En r?duisant comme il le fait le Coran ? un message de haine, il fait peut-?tre sans s’en rendre compte, la m?me chose que les extr?mistes qu’il entend d?noncer. »

En revanche un article ?manant d’Alg?rie, kabyles.net se d?clare solidaire avec Geert Wilders, non pas sur le fond, mais sur la forme et sans m?cher les mots. Il commence par : « Au nom de la Libert?, je vous soutiens. » et continue en exprimant tous les d?saccords qui peuvent exister entre les musulmans qui se veulent ouverts et les plus fanatiques d’entre eux. « je suis certains de ne pas partager avec vous votre id?ologie ainsi que certaines de vos id?es et de vos prises de positions, il n’en demeure pas moins que par rapport ? la derni?re controverse ayant trait ? votre film sur le coran, je vous exprime ici mon soutien ind?fectible au nom de la libert? d’expression et de la libert? tout court qui est la base et l’essence m?me de la notion de d?mocratie et de modernit?. » L’auteur explique que parmi les musulmans « nombreux sont ceux, comme moi, qui ne comprennent cette ?ni?me lev?e des boucliers contre la diffusion d’un produit culturel, intellectuel et politique par ceux-l? m?mes qui n’ont pas h?sit? ? mettre le feu ? la poudri?re lors de l’affaire des caricatures du Jyllands-Posten au Danemark, de celle du journal Charlie Hebdo en France, d’?gorger en pleine rue le r?alisateur, Theo Van Gogh, en 2004 pour son film Submission, consacr? ? la place de la femme dans la religion musulmane, la d?put?e lib?rale Ayaan Hirsi Ali sc?nariste du film, avait aussi ?t? menac?e … »

Puis parlant « des obscurantistes ? l’aff?t de la moindre occasion pour semer la terreur » il d?crit « les peuples vivants dans les pays dits musulmans (qui) croupissent sous le poids des dictatures qui se maintiennent par la corruption, la mis?re, l’endoctrinement, le musellement de la libert? d’expression (…) par la d?sinformation qui travestie la libert? d’expression dans le monde occidental pour en faire une suppos?e vell?it? de nuire et/ou d’agresser le musulman et sa conscience (…) il ?voque encore « les r?gimes politiques musulmans et (…) l’internationale int?griste islamiste dont la volont? de prolonger ses tentacules sectaires et obscurantistes aux quatre coins de la plan?te prend appuis sur la violence aveugle, l’assassinat par ?gorgement, les viols collectifs sur des filles de 08 ? 88 ans, des massacres collectifs… etc. livr?s au pr?alable aux citoyens ?pris de justice et de libert? dans ces m?mes contr?es (on lira avec attention la suite qui traite du sort qui est fait aux chr?tiens en terre d’islam).

Le site « Point de bascule  » a traduit l’intervention du d?put? au parlement. « Le Coran est avant tout un livre de guerre – un appel ? massacrer les non-musulmans (2:191, 3:141, 4:91, 5:3), ? les faire r?tir (4:56, 69:30-69:32), et ? provoquer des effusions de sang parmi eux (47:4). Les Juifs sont compar?s ? des singes et des porcs (2:65, 5:60, 7:166) tandis que les personnes qui croient en J?sus-Christ comme le Fils de Dieu doivent, selon le Coran, ?tre combattues (9:30). » (…) il est encore possible pour les musulmans de voir le Coran, qu’ils consid?rent comme valable pour tous les temps, comme un permis de tuer. (…) le Coran est un livre qui incite ? la violence. Je rappelle ? l’Assembl?e que la distribution de ces textes est illicite (en suite le texte de loi). » Il cite Erdogan, « Il n’y a pas d’islam mod?r? ou immod?r?. L’islam est l’islam et c’est tout. (…) « faisons en sorte que la troisi?me invasion islamique, (…) sera ?galement arr?t?e en d?pit de son caract?re insidieux et nonobstant le fait que, contrairement aux 8e et 17e si?cles, elle n’a pas besoin d’une arm?e islamique parce que les dhimmis apeur?s en Occident. » Continuant il ?voque l’attitude des politiciens n?erlandais, dont les d?clarations sur la charia seraient tendancieuses. Il ne fait pas que d?noncer : il cite en m?me temps des sourates du Coran, en appui de ce qu’il avance…

A propos de

avatar

Check Also

Et les mouches changèrent d’âne…

CN46400 Voilà que maintenant ils font la gueule. Comme si la sainte apocalypse, TMI-Tchernobyl-Fukushima, s’était ...

One comment

  1. avatar

    Bonjour,
    En ce qui concerne l’article sur http://www.kabyles.net il n’a pas été écrit par un musulman, mais par un Kabyle de Kabylie.
    L’islam est religion d’Etat en Algérie, ce qui ne veut pas dire que les Kabyles sont forcément musulmans.
    L’islam a fait des dégâts en Algérie en général et en Kabylie en particulier.

    Pour votre information le site est géré par des citoyens français qui vivent en France. Dans l’équipe composée en majorité de personnes d’origine kabyle, aucune n’est de confession musulmane d’où la grande liberté d’expression et de penser.

    Enfin nous faisons ce que nous pouvons pour essayer de sortir du panier fourre-tout dans lequel nous a mis la République française en nous ignorant superbement, continuant encore, même après la colonisation à nous arabrutiser et à nous coraniquer, sans nous demander ce que nous pensons ou voulons.

    Mais il faut reconnaître que nous ne risquons pas la lapidation sur la place publique ou dans un stade, pour non obéissance aux lois coraniques.

    Personnellement je trouve que l’Etat français est en complet désaccord avec les lois de la République, lorsqu’il défend bec et ongles tout ce qui touche de près ou de loin à l’islam. Si cela continue on va bientôt nous obliger à porter tchador, burka, hidjab et tout ce qui vient de l’Arabie maudite, afin de nous obliger à suivre des coutumes et traditions qui ne sont pas les nôtres.

    Nos ancêtres sont les premiers théologiens du christianisme, nous ne sommes ni Arabe, ni musulman.

    Je trouve scandaleux que n’importe quelle religion puisse être traînée dans la boue, sans que l’Etat français réagisse, par contre dès qu’il s’agit de dénoncer la vie de Mahomet ou ses principes, on risque de se retrouver vite fait devant les tribunaux, et ce en complet désaccord avec les lois de la République française.

    La France pays laïc, où chacun peut caricaturer ou vilipender, le pape, les curés, les rabbins, Jésus-Christ, Moïse mais où le moindre mot pour dénoncer les sourates, versets ou la vie de Mahomet déchaîne des hordes de musulmans qui veulent bruler, piller, casser au nom de leur religion en voulant imposer la charia à la terre entière.

    Alors La France maîtresse de l’islam ? peur de l’islam ? peur de perdre de juteux contrats pétroliers ?

    Il va bientôt être interdit de dire le moindre mot sur l’islam au risque de nous enfoncer encore plus dans une islamisation galopante. Il ne faut pas se laisser faire, réagissons tous ensemble.

    Merci de m’avoir lu jusqu’au bout.

    Cordialement