Accueil / A C T U A L I T É / Le Compostelle de la blatte métallique

Le Compostelle de la blatte métallique

Les ventes de voitures neuves ont chuté de 88,8% en avril en France

Photo: Pixabay

Les ventes de voitures neuves particulières ont chuté de 88,8% en avril. Capital.Fr

 

Nous allons tous mourir: la voiture est en train de nous quitter. Elle,  si essentielle pour faire des fortunes et saccager l’environnement. Celle qui permet le dimanche de se rendre du point A au point A. On vous dira qu’il vous en faut une, parce que tout a été réglé pour qu’elle soit essentielle.

En 1920, alors qu’il y avait peu de véhicules en circulation et qu’ils roulaient plus lentement, Grinell écrivait aux États-Unis : Ce roadkill est une source relativement nouvelle de la mortalité ; et si l’on devait estimer le kilométrage du total de ces routes dans l’état, le taux de mortalité doit s’élever à des centaines, voire des milliers de cas toutes les 24 heures3. La situation s’est depuis aggravée dans la plupart des régions du monde, en raison de l’augmentation conjointe de l’extension du réseau routier, du nombre de véhicules motorisés, de la vitesse moyenne des véhicules et du kilométrage parcouru par chaque conducteur.

C’est l’une des formes de la fragmentation des habitats naturels par les réseaux de transport et l’une des principales causes de disparition de certaines espèces2, carnivores y compris4Wiki

Qualifiée de Roadkill, déjà dans les années 1920, c’est une créature musclée assassine de  bêtes et d’insectes. En plus de détruire la qualité de vie de notre homo-érectus devenu un homo-roulus, par obligation: les usines sont à une distance nécessitant un voyagement journalier, grande cause de pollution.

Et du temps pour s’y rendre. Au bout d’une vie, il faudrait comptabiliser le temps perdu ( et faire son petit Proust) avec ce moyen de transport.

En voyageant en moyenne 3 heures par jour, vous en êtes  à  plus de 1000 heures par an. Si votre vie active dure 30 ans, cela fait 30,000 heures.  Vous perdez  10 ans de votre vie. Mais puisque nous commençons à conduire jeune et à conduire après une retraite, on s’approche du 12 ou 13 ans, voire 14 ans,  à faire de la navette, assis dans ce vaisseau sur roues.  Et puisque’on vous dit que l’espérance de vie étant plus élevée, vous perdez vos dernières années dans un refuge pour personnes âgées, en perte d’auto-nomie. C’est là que la science vous prolonge souvent dans un état végétatif. Ils appellent ça de précieux aînés qui ont fait notre histoire. Et ils pleurent lorsque vous allez mourir. Ils se baignent dans des snifs, puis d’en vont. Et c’est bien ainsi. Qui se souvient d’Aurilien l’ancien cousin qui a défriché une terre au lieu de voyager dans une blatte rutilante?

Ses proches… Et on l’envoie sous terre en corbillard.

Mais mourir fait partie de la vie. Et en petits philosophes,  perdre  ses années les plus belles pour gagner sa croûte dans une blatte d’acier et de gadgets sophistiqués, avec un cadran qui vous donne la température extérieure de votre véhicule ou la route à suivre sur un écran, n’est pas si malin.  Quand on pense que les oies blanches reviennent chaque année sans compas…

C’est nous qui avons perdu l’essentiel de la vie qui est… la vie simple. On nous l’a rendue tellement compliquée que nous entretenons des affairistes et des politiciens qui nous ont fait bifurquer  vers l’avoir au lieu de l’être.

Oui, la blatte métallique est victime du coronavirus!

Alors  nous sommes des victimes du coronavirus et de la blatte métallique et des zélus zélés drogués à l’économie et à la mégalomanie niaise  qu’ils nomment progrès. C’est le progrès de la négritude translucide. On aura réussi à tuer la beauté de l’humain, des bêtes, du vivant tout entier pour un voyage sur Terre écourté pour le plaisir  de ceux qui nous prennent pour des jouets ou des poupées de Sirs.

Gaëtan Pelletier

 

 

Commentaires

commentaires

A propos de Gaëtan Pelletier

avatar

Check Also

Les Etats-Unis, bernés par les Russes… depuis Reagan !

Ah, on l’avait oublié celui-là, avec sa carrière discrète de lobbyiste et ses amitiés affichées ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Bonjour Gaetan,

    Oui, nous sommes embourbés dans un processus qualifié d’évolution et je crains qu’il n’y ait pas grand chose qui puisse remettre les choses en ordre.

    Merci pour ce texte 🙂

    • avatar
      Gaëtan Pelletier

      J’écoutais des gens de Montréal parler de leur horaire. Coucher: 21h, lever: 3h30 . Pour éviter le trafic… Il en est qui déménagent dans la région de Saint-Hyacinthe pour avoir une « meilleure qualité de vie ».
      Les garages sont devenus des églises… De grandes façades vitrées. C’est une norme maintenant.
      J’ai lu un article sur le « réensauvagement ». Certes, c’est bien. Mais il faut aux animaux énormément d’espace. Espace que prennent ces belles routes asphaltées.
      Ça va mal? On va demander de l’aide à Ottawa. Je ne connais personne qui s’appelle Ottawa. Mais c’est tout le monde avec ses impôts et ses dettes.
      Même demande pour l’aviation…
      Sans doute, qu’au fond, les « petits villages » avaient raison: une ou deux, voire trois petites industries. Et les gens y allaient en dix minutes, très souvent en marchant.
      Il va falloir attendre la suite II de ce film d’horreur: COVID 20. :-). Dans un cinéma fermé loin de chez vous. 40 minutes.
      Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.