Récents articles
Accueil / A C T U A L I T É / La tasse Ponzi

La tasse Ponzi

Le sculpteur n?ajoute rien ? la mati?re sur laquelle il ??uvre?: il enl?ve ce qu?il y a de trop pour trouver la forme voulue. De m?me nous devons faire.

? la naissance, nous sommes pris en charge et ?lev?s par nos parents. Avec tout ce qu?ils ont comme bagages. Puis, tr?s t?t, nous sommes pris en charge par la soci?t? qui a son mod?le ??parfait??, et qui par son pouvoir accord? par la soi disant majorit? ou plus simplement par une id?ologie qui marque une p?riode de l?Histoire.

C?est toujours la parfaite?

Un sage disait un jour que le vide d?une tasse ?tait sa fonction la plus importante. C?est en cela qu?est consid?r?e l?intuition, actuellement, mais sans la valeur accord?e par le sage. La plupart d?entre nous seront marqu?s par l?aspect mat?riel, la forme, le mat?riau, la d?coration, etc. Dans l?oubli total du vide, de l?invisible. C?est en cela que nous sommes amput?s de plus en plus?: notre capacit? de voir l?invisible.

Le syst?me d??ducation occidental n?est dirig? que par des ajouts mat?riels. Vous ?tes ce que vous avez. Dans ce que vous avez, il y a la? suppos?e ??qualit? de l?avoir?: une montre en or ne donne que la m?me heure qu?une montre en plastique.

Nous faisons face ? la dualit? du sculpteur?: celle d?avoir le mat?riau brut et de le tracer ? sa guise dans une cr?ation o? se confondent le cr?ateur et sa route ver ??lui??. Car toute d?marche dite artistique n?est qu?une d?marche dans laquelle le marcheur et la d?marche ?sont fondus.

Les am?rindiens n?accordaient aucune valeur ? la possession. Apparurent dans l?Histoire, des ?tres voulant poss?der, contr?ler, et trouver des sujets soumis ou pay?s pour leurs ??grands projets??. Au prix de vies humaines, au prix de massacres, au nom des religions, d?un dieu. Tous les pr?textes ?taient bons?et souvent ??divins??.

Les ?veaux d?or??actuels sont des ?tres ? r?ussite mat?rialiste. Il faut comprendre que si la richesse n??tait accord?e qu?? quelques ?lus, jadis, par le mensonge et dans une formulation camoufl?e, mais ? la Ponzi, on a r?pandu l?id?e d?un bonheur et de pouvoir par une accessibilit? aux surplus des biens et des n?cessit?s.

Les occidentaux ne se sculptent pas, ils s?habillent d?or et de pouvoir. Souvent par la crainte, la peur inculqu?e.

L??chec de la r?ussite mat?rielle ?tant confondu ? une faiblesse de caract?re et ? une unicit? de mod?le. La gangr?ne mat?rialiste du 20e?si?cle allait se r?pandre ? travers tous les individus incapables d??chapper aux ??recettes?? offertes par l?exemple de r?ussites affich?es.

En nous couvrant d?objets inutiles, d?orgueil, de vanit?, nous achetons les travers de ce qui tue l?humain. S?il est un si?cle de destruction sans vergogne, c?est bien celui du 20e?si?cle qui dans une pouss?e extr?miste et exponentielle a vendu un mod?le unique, un moule de citoyen ??parfait??.

Cette technique de s?duction a bien fonctionn?. Le but ?tant d?enterrer le pouvoir de ??penser par soi??, qui est le r?sultat d?une simple observation honn?te sur les r?sultats du bonheur dans le circuit mati?re-temps.

D?truire l?intuition, c?est contr?ler. Contr?ler c?est cr?er un mod?le et le vendre en laissant croire que chacun est unique? en autant qu?il se moule au ??produit?? utile ? une horde ?de marchands ayant investi le temple en nous.

L?humain ayant perdu le pouvoir de retrouver ou de trouver sa singularit?, il finira hypnotis? par les cr?ateurs de miroirs technos.

Bref, plus nous serons ??occup?, plus nous ferons semblant de ??penser??, moins nous aurons le pouvoir de laisser la source de l?intuition se glisser en nous pour nous livrer le r?el potentiel de la seule et unique cr?ation qui soit?: nous. Chacun et chacun d?entre nous. Chacun pouvant apporter ? l??uvre soci?taire son travail, tout en poursuivant ? avec un temps de r?flexion et un pouvoir de choix r?els sa vision ? son apport ? l?ensemble se verra amput? de l?essentiel qui fut ? l?origine de la connaissance humaine.

Car le cerveau ne fut au d?but qu?un outil mal aiguis?. Toutefois, en mati?re de soci?t?s, form?es en clans, le sauvage n??chappa pas ? sa naissance ??animale???: il y eut des guerres, des diff?rents, des luttes.

Mais personne n?aurait song? ? ?tablir un syst?me o? les peaux des b?tes seraient trait?es dans une caverne, par des gens ayant con?u un syst?me de rentabilit? ? la cha?ne.

Personne.

Mais il arriva un quelqu?un qui d?cida de vendre des ??quelqu?un??.

Le pouvoir sur soir fut perdu, peu importe les syst?mes capitalistes ou communistes.

Si Ford a invent? le travail ? la cha?ne, les soci?t?s modernes ont cr?? les ??humains ? la cha?ne??.

Pour retrouver ??le vide?? en soi, il faut donc se d?barrasser de tout cet arsenal d?avoir et de d?sirs d?avoir plus pour ??plus de bonheur??.

Il y a plus de morts-vivants dans les soci?t?s occidentales que dans l?ensemble des pays qui n?ont pas? ?t? touch? par cette ??maladie??.

L??chec est assez ?vident?: on vous a appris ? courir, on vous a appris ? travailler deux fois plus, on a allong? le temps de travail, sous pr?texte de n?cessit? et d?aust?rit?.

On a multipli? la m?dication chez les enfants, sans trop conna?tre les effets secondaires.

Les organisations de travails dans les soci?t?s d?bordent de chefs, de cadres, d?passant ou ?galisant celle des travailleurs, la vanit? a ?t? le grand miroir qui fit de plusieurs des rois mendiants, bien ??toit?s??, bien meubl?s, avec des chars de feu vendus ? rabais.

Bref, on a achet? nos temps de silences. Tout est bruit, confusion, malaises, maladies, mal-?tre. Mais la recette est que vous ?tes en manque de tout ce que vous n?avez pas?

Le vide n?cessaire pour que la tasse comprenne que sa beaut? est fascinante, mais que son r?le est cach? dans le vide de l?intuition.

De par cette vie, le temps est la chose la plus n?cessaire qui soit.

Ce temps que l?on perd?

Nous le vendons chaque jour. De sorte que nous n?avons plus de temps pour nous sculpter et faire? ou trouver le temps de ne pas comprendre qui nous sommes, mais de saisir au moins un fragment d??ternit?.

C?est un pari?

Il faut le loisir et la capacit? de savoir s??loigner un peu pour contempler qu?il y a plus en nous que ce que les syst?mes ont ? offrir.

Ga?tan Pelletier

26 novembre 2012

A propos de

avatar

Check Also

L’Ekranoplan d’Alexeïev, une formule d’avenir ? (3)

Le père des ekranoplanes subsistants actuellement est allemand.  Il s’appelle Hanno Fischer, il est aujourd’hui ...