Accueil / A C T U A L I T É / LA SUCCESSION DE HOSNI MOUBARAK

LA SUCCESSION DE HOSNI MOUBARAK

Image Flickr par VegA79

Apr?s plus d?une semaine de manifestations contre Hosni Moubarak, le monde entier est aujourd?hui conscient de la n?cessit? absolue du d?part de ce chef d?Etat devenu ind?sirable dans son pays. Il ne s?agit pas en effet d?une opposition isol?e d?un parti politique ou d?une fraction de la soci?t? ?gyptienne mais de la totalit? d?un peuple d?cid? d?aller jusqu?au bout et de consentir tous les sacrifices pour se d?barrasser de ce potentat. Plus de trois cents victimes ont ?t? d?nombr?es jusqu?? ce jour.

Tout un chacun aurait tendance ? se demander dans ces conditions pourquoi cet homme de quatre vingt trois ans refuse-t-il jusqu?? pr?sent de comprendre qu?il n?a plus aucune chance de rester encore ? la t?te de son pays, au risque m?me de se voir arr?t? et jug??? Pourquoi persiste-t-il ? utiliser des subterfuges pour gagner du temps ou ? vouloir inutilement amener ses concitoyens ? abandonner leur revendication principale qui consiste en le changement radical du r?gime et de ses hommes??

L?Egypte ?tant un pays de quatre vingt millions d?habitants, partie importante et strat?gique du monde arabe, ayant une fronti?re avec Isra?l, poss?dant le canal de Suez ?par o? transite une bonne partie du p?trole et des mati?res premi?res vers l?Europe, il n?est donc pas difficile de comprendre que son avenir politique ne concerne pas uniquement les Egyptiens mais le monde entier et plus particuli?rement l?Occident.

Les grandes puissances sont par cons?quent pr?occup?es actuellement ? trouver une issue ? la situation en ?gypte et ? imaginer un sc?nario susceptible de garantir les int?r?ts de tous et de pr?server la paix dans la r?gion. L?envoi d?un ?missaire am?ricain au Caire, la nomination du g?n?ral Omar Souleymane en qualit? de vice pr?sident, le dernier communiqu? de l?arm?e pr?cisant qu?il n?y aurait aucune mesure de r?pression contre les manifestants, sont autant d?indices ? la pr?paration d?un d?part arrang? de Hosni Moubarak. On verrait alors Souleymane, un militaire tr?s populaire depuis la r?cup?ration de Sina?, d?sign? comme int?rimaire, charg? des contacts avec les diff?rentes formations politiques du pays pour la nomination d?un gouvernement de transition et l?organisation d??lections. Cette solution laisserait tout le temps n?cessaire aux USA et aux Europ?ens pour agir en vue d?une entente entre les diff?rentes forces politiques du pays.

Washington ne voudrait en aucun cas laisser persister le moindre risque quant ? une ?ventuelle arriv?e au pouvoir en Egypte des Islamistes ou d?une ?quipe hostile ? Isra?l qui remettrait en cause les accords de paix. Les pressions exerc?es soit disant sur le RAIS pour quitter ses fonctions sans tarder, sont-elles sinc?res et refl?tent-elles r?ellement la position am?ricaine?? Les informations selon lesquelles Obama souhaiterait un d?part imm?diat de Moubarak ne sont-elles pas destin?es uniquement ? la consommation de la masse arabe?? Le dernier discours du pr?sident ?gyptien ne lui a-t-il pas ?t? tout simplement dict? par l?occupant de la Maison Blanche??

Mohamed? BOUHOUCH

A propos de

avatar

Check Also

Discours de Thomas Sankara devant l’assemblée générale de l’ONU le 4 octobre 1984

Ce jeune officier qui roulait en Renault 5 pour ne pas gaspiller les deniers de ...