Accueil / S E C T I O N S / FORUMS-BABILLARDS / 8- Pays émergents / LA « R?VOLUTION » AVORT?E

LA « R?VOLUTION » AVORT?E

Image Flickr par joshme17

R?volution, ou r?volte populaire ?

Lorsqu?on examine des ?v?nements politiques, il importe d?appeler un chat par son nom, au risque que les d?ceptions ne succ?dent aux illusions. Impossible de biaiser?: si un ?l?phant accouche d?une souris, inutile de tergiverser, il vaut mieux l?admettre et regarder la v?rit? en face pour y faire face. Apr?s trente ann?es de gestation, le peuple ?gyptien, gros d?une r?volution, a vu l?accoucheur de l?arm?e assassiner le b?b?.

Le dictionnaire de la langue fran?aise est formel?: ??Une r?volution est le renversement d?un r?gime politique ? la suite d?une action violente?? (1).? Une r?volution c?est une r?volte, c?est un soul?vement ayant pour but de d?truire les bases d?un syst?me politique et social, dans bien des cas corrompu, pour le remplacer par un autre, habituellement tr?s diff?rent du pr?c?dent.

Hosni Moubarak s??tait engag? ? quitter le pouvoir en septembre 2011, au terme de son cinqui?me mandat. Plusieurs centaines de martyrs et des milliers de bless?s plus tard, les ??r?volt?s du Nil?? (2) auront obtenu qu?il avance sa d?mission de six mois et qu?en r?demption de ses crimes et de ses pr?varications il se retire, avec ses milliard de dollars, dans sa datcha de Charm-el-Cheikh, muni d?un sauf-conduit et d?une promesse d?immunit? ent?rin?e par l?arm?e.

Il est utile de rappeler que le gouvernement du colonel Gamal Abdel Nasser a ?t? mis en place, le 23 juillet 1952, ? la faveur d?un coup d??tat de l?arm?e ?gyptienne (3). Le successeur du colonel Nasser, le lieutenant-colonel Anouar el-Sadate, un? temps espion de l?Afrika Corps, ?tait issu des rangs de l?arm?e, tout comme allait l??tre son successeur ? la pr?sidence, le commandant Hosni Moubarak (4). C?est l?arm?e ?gyptienne qui a d?sign? le commandant Moubarak ? ce poste et c?est elle qui l?a soutenu dans ses projets de construction du Mur d?enfermement de ses fr?res arabes ? Gaza, dans sa politique de d?mant?lement des capacit?s industrielles ?gyptiennes ?rig?es sous Nasser et dans sa strat?gie de soumission aux int?r?ts am?ricains, ainsi que dans ses activit?s de collaboration amicale avec l?ennemi sioniste isra?lien, cela, sans la moindre d?faillance, jusqu?au 11 f?vrier dernier.

Il y a quelque temps, Benjamin Netanyahu, Premier ministre isra?lien, pleurait la d?ch?ance de son ami sioniste, le commandant de l?arm?e de l?air Hosni Moubarak, troisi?me pr?sident de la R?publique arabe d??gypte. Juste avant de tomber en disgr?ce, le soldat Moubarak a nomm?, avec l?assentiment de l?arm?e, le chef des services secrets de l?arm?e, le tortionnaire Omar Souleiman, au poste de Vice-pr?sident. Qui osera pr?tendre que cette nomination respectait les v?ux?d?mocratiques?du peuple ?gyptien en col?re ?

Souleiman, l?actuel chef du gouvernement provisoire, a d?clar? publiquement qu?il couperait les pieds et les mains de tout Arabe palestinien qui traverserait la fronti?re ?gyptienne ? Rafah, et l?arm?e constitutionnelle ?gyptienne a applaudi cette prouesse d?magogique. Ce gouvernement provisoire, honni du peuple et ill?gitime, demeure en poste aux ordres de l?arm?e, apr?s la soi-disant ??victoire?? (sic !) de la ??plus grande r?volution de l?histoire de l?humanit? (re-sic?!) (5).

Enfin, sit?t r?install? au pouvoir, le 11 f?vrier 2011, le Conseil supr?me des forces arm?es n?a rien eu de plus press? que d?appeler ? la cessation de toute hostilit??: ??L?arm?e ?gyptienne, en charge du pays depuis la chute le 11 f?vrier du pr?sident Hosni Moubarak, a appel? lundi citoyens et syndicats ? cesser les gr?ves et les protestations sociales, au moment o? les mouvements sociaux prennent de l?ampleur.? Le Conseil supr?me des forces arm?es (les m?mes officiers qui s??taient r?unis au Pentagone quelques jours auparavant, NDLR),?appelle les citoyens et les syndicats professionnels et ouvriers ? assumer leur r?le de la meilleure mani?re, chacun ? sa place (?), dans la paix et le retour au calme.?? (6).

Il est extr?mement rare que l?arm?e d?un r?gime militaire tyrannique et corrompu soit une arm?e du peuple, d?mocratique, magnanime et complaisante pour la population qu?elle a r?prim?e pendant trente ann?es. Il serait avis? de se m?fier de tous ceux qui appellent ? s?en remettre ? l?arm?e pour trancher en faveur du peuple qu?elle a r?prim?, emprisonn?, tortur??: ??L?arm?e, ce n?est pas la police, ha?e pour son r?le r?pressif. Elle (l?arm?e) a jou? un r?le national, s?est pos?e en d?fenderesse de la nation. Ce qui lui vaut un cr?dit moral.?? (7). Ah bon??

Bon an, mal an, les ?tats-Unis accordent une aide de 1,3 ? 1,7 milliard de dollars ? l?arm?e ?gyptienne ??r?volutionnaire?? afin de payer la solde de la pi?taille et d?assurer la fortune des hauts grad?s. Qui stipendie l?arm?e dirige l?orchestre des militaires et des tortionnaires.

Le fil des ?v?nements r?cents

Reprenons le verbatim de cette r?volte populaire dramatique qui n?est jamais parvenue ? se d?ployer en une r?volution d?mocratique, ni, encore moins, en une r?volution populaire anti-imp?rialiste.

D?s 2007-2008, soit avant m?me que la crise ?conomique occidentale ne s?abatte sur l??gypte, le ch?mage end?mique concernait la grande majorit? (76%) des jeunes dipl?m?s des ?coles sp?cialis?es et des universit?s. Le ch?mage frappait ?galement une partie de la classe ouvri?re. Des gr?ves, pour la d?fense du pouvoir d?achat et pour l?emploi, bouleversaient ce pays exsangue. Les ressources de l??tat ?tant accapar?es par l?arm?e et par une coterie corrompue, les prix des aliments de premi?re n?cessit? furent augment?s, sur les recommandations du FMI et de la Banque Mondiale. La rue se manifesta alors dans l?indiff?rence des m?dias occidentaux qui ne daign?rent pas faire ?tat de ces gr?ves pour les salaires et pour l?emploi, ni de ces ?meutes de la faim.

En d?cembre 2010, dans un petit pays, aux confins du Maghreb, la population exc?d?e manifesta? violemment contre un tyran ex?cr?. Apr?s plusieurs jours de protestation populaire, la ??R?volte du jasmin ? emporta le tyran Ben Ali, qui s?enfuit, muni d?un sauf-conduit, avec sa fortune si mal acquise. Le Conseil constitutionnel tunisien reprit en main la populace et reconsolida son emprise sur le pouvoir. Un cacique de l?ancien r?gime, le Premier ministre sortant Mohamed Ghannouchi assura l?int?rim et ils nous cogitera, sous peu, quelques modifications ? la constitution, pour un futur scrutin, ? la grande joie des petits bourgeois friands d??lections ??d?mocratiques?? o?? le petit peuple aura l?opportunit? d?ent?riner le choix de la gente arm?e, l?activit? pr?f?r? des petits bourgeois ??r?volt?s??.

En janvier 2011, inspir?s par les ?v?nements de Tunis, de jeunes ?gyptiens d?soeuvr?s branch?s sur Internet et sur Facebook entament un soul?vement populaire pour renverser le r?gime militaire-autoritaire du vieux ra?s et de tous ses technocrates.? Les technologies nouvelles offrent des moyens de communication mais elles ne fournissent pas, en kit, la conscience de classe, ni l?orientation politique, pas plus que l?exp?rience r?volutionnaire. Ces jeunes cyber-r?volt?s de la Coalition du 6 mai ne connaissaient pas grand-chose ? la politique et ils fut tr?s faciles de les duper pour les vieux roublards de l?opposition patent?e.

Rapidement, tout ce qui grenouille de petits bourgeois intellos occidentaux et de vieux politiciens sur le retour, s?agglutin?rent ? ce mascaret. Les ??Fr?res musulmans ?, dociles collabos du pouvoir, d?abord h?sitants, entr?rent finalement dans la danse, divers comit?s de ?contestataires? de la vingt-cinqui?me heure surgirent de partout et chacun tenta d?accaparer la direction de l?action d?sorganis?e et d?sorient?e.

La lutte pour le pain, le travail, la dignit?, l??quit? et l?honn?tet? devint assez rapidement, sous la f?rule des ??petits bourgeois d?mocrates pacifistes??, une bataille pour renverser Le tyran Moubarak.

L?Ambassade am?ricaine au Caire, d?sempar?e, et l?arm?e ?gyptienne, prise au d?pourvu, appr?ci?rent ? sa juste valeur le service rendu. Partant d?une ??R?volution?? devant d?bouter un r?gime tout entier, les comploteurs se retrouv?rent face ? une ??r?volte?? visant ? chasser un tyran, dont l?arm?e n??tait pas m?contente de se d?barrasser. En effet, le vieux ra?s cherchait ? imposer son fils comme son successeur, un petit homme d?affaires m?diocre n?ayant jamais appartenu ? l?arm?e, et cela n?avait jamais fait l?objet d?un accord avec l??tat-major.

Alors, plut?t que de jeter ? bas toutes les institutions et la vieille constitution et de cr?er une assembl?e constituante pour en r?diger une nouvelle, un gouvernement provisoire, dirig? par un criminel du s?rail fut charg? de modifier quelques articles de la constitution toujours en vigueur. Tous les partis d?opposition pourront pr?senter un candidat ? l??lection ? venir et le candidat financ? par les Am?ricains et soutenu par les m?dias officiels l?emportera ? coup s?r. Au cas improbable o? celui-ci n?y parviendrait pas, il serait toujours temps d?annuler l??lection et d?imposer un nouveau coup d??tat de l?arm?e, comme en 1952.

Dans le cas d?une ??r?ussite?? de ce plan et de la mise en place d??lections, ??les Fr?res musulmans seront la fraction principale au Parlement. Les ?tats-Unis encouragent ce cas de figure et ils ont, d?ailleurs, qualifi? les Fr?res musulmans de ??mod?r?s??. C?est normal puisque les Fr?res musulmans acceptent la soumission ? la strat?gie am?ricaine et laissent Isra?l libre de continuer ? envahir la Palestine. Les Fr?res musulmans sont ?galement en faveur du syst?me de ??march? actuel, qui d?pend totalement de l?ext?rieur. En r?alit?, ils sont ?galement en faveur de la supr?matie de la classe bourgeoise ??compradore?? au pouvoir et ils se sont oppos?s aux gr?ves de la classe ouvri?re et ? la lutte des paysans pour pr?server la propri?t? de leurs terres.?? (9). Pour les ?Am?ricains et pour Isra?l, donc, il n?y a rien ? craindre, de ce c?t?-l?.

?pilogue

Partant d?une menace de ??R?volution?? incontr?l?e, les apparatchiks se retrouvent maintenant confront?s ? une r?volte avort?e, gr?ce aux bons soins de quelques d?mocrates pacifistes qui ont bien accompli leur travail de diversion au grand plaisir de l?arm?e.

Les jeunes internautes resteront d?soeuvr?s (76 %) et les ouvriers continueront ? ch?mer?; le pain restera hors de port?e, les riches rentreront bient?t pour la cur?e et les capitaux du Golfe reviendront arroser les rives du Nil et les stations baln?aires des c?tes de la M?diterran?e et de la Mer Rouge.

Le 14 f?vrier dernier, quelques jeunes cyber-militants ??r?volutionnaires?? na?fs ont rencontr? les repr?sentants de l?arm?e, qui leur a serin? quelques billeves?es?: ??Le conseil supr?me des forces arm?es a indiqu? dimanche qu’il prenait en charge la direction des affaires du pays provisoirement, pendant six mois, soit jusqu’aux ?lections l?gislatives pr?sidentielles, tout en maintenant, pour la gestion des affaires courantes, le gouvernement form? par M. Moubarak le 31 janvier. Le gouvernement d?un cacique du r?gime, Ahmad Chafic, qui s’est r?uni dimanche pour la premi?re fois depuis le d?part de M. Moubarak, a promis de faire de la s?curit? sa toute premi?re priorit?.

Vous aurez not? que la ??s?curit? ? n?a jamais ?t? une revendication de la rue ?gyptienne, mais plut?t une demande de la nomenklatura prise de panique.
??Nous avons rencontr? l’arm?e (…) pour comprendre leur point de vue et pr?senter le n?tre, d?clarent Wa?l Ghonim, un jeune informaticien devenu ic?ne du soul?vement, et le blogueur Amr Salama, dans une note intitul?e?: « Rendez-vous avec le conseil supr?me des forces arm?es » sur un site Internet pro-d?mocratie.? Selon les jeunes militants, l’arm?e a ?galement promis de « poursuivre en justice tous ceux qui sont accus?s de corruption, quel que soit leur poste actuel ou pass? ». Les militaires, accus?s par des groupes de d?fense des droits de l’homme d’avoir emprisonn? et tortur? des protestataires pendant la r?volte, se sont aussi engag?s ? « retrouver tous les manifestants port?s disparus??. (10) L?arm?e ne promet pas d?arraisonner les coupables, mais de retrouver les victimes (mortes ou vives).

Sans conscience et sans organisation?r?volutionnaire, voil? comment une ??r?volution?? arabe se transforme en une ??r?volte?? avort?e. Cependant, les peuples arabes poursuivent leur soul?vement spontan? et je suis absolument certain qu?ils ont d?j? retenu les le?ons de cette exp?rience, qui n?est certes pas termin?e.

________________________________________

(1)???? http://www.toupie.org/Dictionnaire/Revolution.htm et http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/revolution/

(2)???? Les voici, les r?volt?s du Nil. Robert Bibeau. 10.02.2011. http://www.robertbibeau.ca/palestine/edito10022011.html

(3)???? http://fr.wikipedia.org/wiki/Gamal_Abdel_Nasser

(4)???? http://fr.wikipedia.org/wiki/Anouar_el-Sadate et http://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_Hosni_Moubarak

(5)???? D?claration outranci?re lu sur les r?seaux sociaux Facebook et Twitter.

(6)???? http://www.liberation.fr/monde/01012319583-l-armee-commence-lever-les-barricades-place-tahrir

(7)???? Entretien avec le sociologue Rachad Antonius. L?humanit?. 9.02.2011. KARIMA GOULMAMINE http://www.humanite.fr/09_02_2011-entretien-avec-le-sociologue-rachad-antonius-464661

(8)???? L?insurrection en ?gypte. Samir Amin. 7.02.2011.

(9)???? http://www.aloufok.net/spip.php?article3317

(10)? AFP.? 14.02.2011. 10?:38. Pays ?gypte. GlGl.?? FRS10780685.? / AFP-Ok98.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Prince Philip (1921-2021) : à l’ombre d’Élisabeth

Par ses origines familiales et « ses » religions, Philip Mountbatten, duc d’Édimbourg, fut à lui tout ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Vous me faites rire !

    « Sans conscience et sans organisation révolutionnaire…Révolte avortée… »

    Vous vous attendiez à quoi ? Un bain de sang ?

    La révolte couve dans le chaudron des dictateurs arabes soutenus comme vous l’avez précisés par des forces redoutables .

    Vous pouvez y aller , si vous pensez qu’ils ont besoins de théoriciens de la révolution .

    Je vous rappelle que Lénine a pu rejoindre la Russie en émeute grâce à un train blindé que l’Allemagne en guerre a bien voulu mettre à sa disposition…Les USA s’étant engagés à soutenir les alliés …Mieux valait le bordel à l’est quitte à la combattre pendant des années après l’armistice et à déclencher la seconde guerre 20 ans après !

    Je vous rappelle que la révolution française s’est faite par étapes .

    Le peuple voulant imposer une constitution au roi et n’étant pas régicide au départ .
    Seulement l’aristocratie qui avait beaucoup à perdre ne l’a pas vu de cet oeil :manipulations , mensonges et le peuple blousé a enclenché la rupture avec la monarchie…Ennemis de l’intérieur , coalisation des monarchies européennes à l’extérieur…

    Napoléon Bonaparte et l’Empire , la restauration revancharde…

    Ca prend du temps , ça demande des morts pour renverser vraiment un régime…

    Alors laissons les peuples du Maghreb faire le ménage à leur rythme, à leurs manières…

    Et arrêtons de leur donner des leçons , bien au chaud derrière nos claviers .

    « Les conseilleurs ne sont pas les payeurs. »

    Et occupons nous de nos fesses » : là aussi il y a du boulot à faire , ne serait ce qu’empêcher nos dirigeants de soutenir d’une façon ou d’une autre la contre révolution .

    Tk.

  2. avatar

    Bonnes remarques TK, excellentes.

    Je crois également que la première manche ne s’est pas soldée par la victoire de la population égyptienne mais par sa trahison. D’ou l’importance de faire le bon bilan de cette première manche et de ce qui a cloché.

    Une deuxième manche s’amorce à ce qu’il semble. Tous les petits bourgeois organisateux d’élection vont s’émouvoir et s’exciter et pleurer les morts afin de justifier que ce peuple reste dans sa misère pour encore 30 ans mais muni d’un buleltin de vote renouvelable tous les 5 ans….

    On analyse et on explique pas pour les égyptiens qui ne lisent pas le français pour la plupart…

    On analyse l’expérience des autres peuples pour ne pas refaire ici les mêmes erreurs le jour ou ça va péter ici aussi et des bulletins de votes on va en avoir plein nos poches ce jour là… juqu’a plus soif.

    Vive le peuple égyptien et son deuxième round à finir (;-)))

  3. avatar

    Robert Bibeau

    Bravo et merci pour ce texte. Encore… !

    PJCA

  4. avatar

    Souhaitons que de la jeunesse égyptienne émergent de nouvelles forces pour faire pendant aux fréres musulmans et à l’armée et sa nomenklatura !
    A défaut un nouveau général risque de tirer les marrons du feu !