Accueil / A C T U A L I T É / La prostate de Madiba

La prostate de Madiba

 

610x1.jpg

C?est bien beau d?enterrer du grand homme, du g?ant, de la figure tut?laire comme de la princesse anglaise, mais s?est-on seulement pench? une seconde sur la prostate de Mandela ?

Parce qu?il ne suffit pas dans l?hommage ? l?immense, conserver le c?t? Diana et omettre l?aspect?Barghouti,

1242689-1620466.jpg

souligner le peace and love pour mieux gommer?le combat communiste, encore faut il s?int?resser ? l?essentiel, ? savoir l?anecdote, ch?trer l?Histoire pour en faire des histoires.

Sanctifier pour mieux taire. Emouvoir pour brouiller.?Encenser pour denier le sens.

1450238_550113075070214_2005364475_n.jpg

Car, quand l?Histoire te montre la lune, le journalisme prostatique t?enfonce le doigt, te fait de l?enterrement entertainment, fa?on football, et l??tat de la pelouse apr?s le concert de Justin Bieber, et la revue du gratin dans les gradins, mais pour ce qui est du petit nom complet du FNB stadium de Johannesburg, soit le First National Bank Stadium, ce qui t??claire un chou?a sur l??tat des choses mondialis?es, tu repasseras.

Le journalisme prostatique ne fait pas de politique, il fait dans la coloscopie, et au bal des faux culs, pendant qu?une centaine de chefs d??tat rendent hommage ? ce qu?ils ne sont pas, la machine ? fabriquer du consentement canonise aujourd?hui?ce qu?il rangeait au rayon terroriste?hier avec cette m?me propension ? d?cerveler, ? faire du rien de tout.

Non l?expert prostatique ne fait pas de politique, dans les manifs contre la TVA il compte les drapeaux, ? Kiev,?il regarde tomber Lenine?sans s?attarder?sur qui l?abat, avant que de couler un bronze ? Baroso que ??est d?une autre stature. A Caracas, le Jean-Michel Aphatie du toucher rectal te d?crit l?apocalypse collectiviste sans trop noter?la victoire de Maduro aux ?lections municipales?que c?est quand m?me ballot.

Et tandis que mister Oblabla entre deux drones, fait dans l??loge inspir? d?un homme que son pays balan?a aux afrikaners et qui en ce jour glorieux entre par la grande porte comme homme?africainuniversel dans l?histoire, certains dans les gradins se tapent encore l?incruste sur le paillasson ? regarder dessous des fois qu?il y aurait la clef.

1903068-hollande-sarkozy-presque-complices-aux-funerailles-de-mandela-photo-video.jpg

Si pleurnicher faux derche sur une ?toile ne rend pas forc?ment brillant, c?l?brer un r?sistant quand?on passe son temps ? c?dern?octroie pas sp?cialement un dipl?me de rebelle. On ne peut ? la fois couper en deux L?onarda et appeler ? la r?conciliation nationale, encourager ? brandir de la banane ou lyncher Kadhafi financeur de l?ANC et opportun?ment se prosterner devant le vieuxsinge?sage.

Le journalisme prostatique ne te dira pas non plus?que Lumumba ou Ken Saro-Wiwa?eurent pu acc?der aux grandes pompes fun?bres de l?internationale tartufe, pour peu qu?ils passent entre les balles occidentales et les gibets p?troliers, en revanche, ils te feront comprendre qu?un bon communiste est un communiste mort.

Fran?ois Hollande ?tait accompagn? de Robert Hue.

Le journalisme prostatique?se passera avec soulagement de l?hommage du vice ? la vertu, l?apartheid sauce Netanyahou au vainqueur de l?apartheid, Mandela. Il pr?f?rera faire un sujet sur le prix des billets d?avion pour Soweto et un micro trottoir pour savoir si Flanby, l?ami Ricor? de Bibi, pu passer le prendre en Air-Sarko ? Tel Aviv.

MANDELA-ARAFAT.jpg

Bref, le journalisme prostatique pr?f?rera toujours enterrer du Mandela inoffensif d?aujourd?hui plut?t que du Nelson dangereux de demain.

L?on peut se r?jouir que Chavez et Arafat aient ?chapp?s ? ce barnum hypocrite tandis que le journalisme prostatique bavant devant la photo de l??lite pipolis?e r?ve de coloscopie g?n?rale.

tgb

http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/archive/2013/12/11/la-prostate-de-madiba-887727.html

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCLIV) : le Belize, devenu porte-avions grâce aux Mennonites !

Un pays dont la devise est « je fleuris à l’ombre » est une vraie incitation à ...