Accueil / T Y P E S / Articles / La politique chinoise au Moyen-Orient : tout faux!
La Chine,?croyant ainsi?d?fendre ses int?r?ts au Moyen-orient, s?est constamment employ? ces derni?res ann?es?? amoindrir les sanctions internationales contre un Iran avec qui elle entretient d??troites relations commercial...

La politique chinoise au Moyen-Orient : tout faux!

La Chine,?croyant ainsi?d?fendre ses int?r?ts au Moyen-orient, s?est constamment employ? ces derni?res ann?es?? amoindrir les sanctions internationales contre un Iran avec qui elle entretient d??troites relations commerciales. Pourtant, un conflit ouvert entre Iran et Isra?l ? probable r?sultante de messages discordants envoy?s ? la R?publique Islamique par la communaut? internationale ? aurait des effets d?vastateurs sur ? la Chine qui subirait de plein fouet une envol?e des prix p?troliers. Le monde?serait ? coup s?r affect? par un?baril qui pourrait bien d?passer les 200 dollars mais ces cons?quences ?conomiques pour la Chine se doubleraient tr?s vite d?une instabilit? politique qui remettrait en question son r?gime actuel.?

Comment interpr?ter dans ces conditions le refus de la Chine?d?adopter des sanctions?et?une attitude? explicites vis-?-vis de l?Iran si ce n?est par une perception ? compl?tement erron?e de sa part ? selon laquelle Isra?l h?siterait ? attaquer l?Iran par crainte des cons?quences g?opolitiques et internationales. Isra?l, qui n?a jamais?recul? devant la d?fense de ses int?r?ts vitaux, a cependant bien tent? ces derniers mois et ann?es d?expliquer ? la Chine les implications?d?un regain de tension dans la r?gion tout en l?assurant de sa ferme intention de ne pas tol?rer un Iran nucl?aire. Pourtant, la Chine, qui?pourrait apporter sa contribution en amenant l?Iran ? plus de r?alisme et en le persuadant de?n?gocier de mani?re loyale, se refuse ? endosser ce r?le?de m?diateur pour des motifs strictement commerciaux certes mais ?galement?? cause d?une d?ficience de clairvoyance motiv?e par son intention de nuire aux Etats-Unis.?

Erreur ou ?troitesse de vue strat?gique?car, en d?pit de son importance diplomatique croissante, la Chine n?a rien d?une superpuissance ? l?Am?ricaine, nulle force arm?e redoutable?ou pr?sence militaire au Moyen-Orient ? mobiliser en cas d?attaque Isra?lienne??En fait, la Chine d?montre qu?elle est?d?autant moins un partenaire diplomatique?fiable que son attitude vis-?-vis de la Cor?e du Nord ? par exemple suite ? la r?cente attaque de Cheonan ? regorge d?ambigu?t?s. De surcro?t, l?alliance objective de semi-connivence envers l?Iran qu?elle forme actuellement avec la Russie pourrait tr?s rapidement voler en ?clats du fait d?une divergence ?vidente d?int?r?ts entre ces deux nations en cas de d?clenchement de la guerre. Les pays producteurs de p?trole n?appartenant pas au Golfe Persique ? dont la Russie?- ayant effectivement tout ? gagner d?une escalade des prix du brut et ce contrairement ? la Chine??

A cet effet, le New York Times r?v?lait la visite cette ann?e d?une d?l?gation Isra?lienne ? P?kin dont le but ?tait d?alerter les chinois quant aux cons?quences d?une nouvelle guerre au Moyen-Orient tout en insistant sur l?importance de leur intervention?afin d?en pr?venir le d?clenchement. Selon le NY Times, les autorit?s chinoises au plus haut niveau furent ?pouvant?es par le sc?nario d?crit par leurs? interlocuteurs.

A propos de

avatar

Check Also

Les démés…

Il existe trois grands traumatismes dans la vie d’un être humain : la naissance, la mort ...