Accueil / A C T U A L I T É / La d?mocratie ? prendre? ou ? laisser

La d?mocratie ? prendre? ou ? laisser

J?entends par ? d?mocratie ? la doctrine politique qui veut confier la gouvernance de l??tat au peuple et j?appelle ? d?mocraties ? les ?tats dans la mesure o? cette doctrine y est appliqu?e? et selon l??volution de la pens?e politique

Aujourd?hui, d?mocratie signifie que le pouvoir formel de d?cision de l??tat appartient ? la majorit? de ses citoyens, mais on accepte g?n?ralement que ce pouvoir soit : a) d?l?gu? ? des repr?sentants du peuple et b) encadr? par une loi fondamentale (constitution), ou une ?thique transcendante qui fait consensus et prot?ge les minorit?s de la tyrannie d?une majorit?.

Le d?mocratie ainsi d?finie a si bonne presse, que m?me les ?tats qui ne laissent aucun pouvoir significatif ? leurs citoyens mettent aujourd?hui beaucoup d?ing?niosit? ? se pr?tendre d?mocratiques.

Pourquoi cette cote d?amour, alors qu?il est bien clair qu?il n?est pas efficace d?accorder la m?me valeur ? l?opinion de celui qui s?y conna?t qu?a celle de celui qui ne s?y conna?t pas ? L?efficacit? n?est-elle pas n?cessaire ? la survie de l??tat ?

C?est que l?on triche un peu? Le d?mocratie r?ussit son op?ration de charme gr?ce ? une myriade de clins d??il et de sourires complices. On dit que ? va de soi ? tout ce qui ne va pas du tout et un Talleyrand qui s?y opposerait ne ferait pas vieux os?

Ainsi, il va de soi que Quidam Lambda ne s?y conna?t ni en g?opolitique, ni en strat?gie militaire et nos chefs militaires sont donc nomm?s et non ?lus. Normal. Apr?s tout, Q.L ferait-il voter ses copains, si son cardiologue lui recommandait un pontage ? Petit clin d??il pour dire que tout le monde ne peut pas donner une opinion sur tout?

Notre ami Q.L ne sera pas non plus consult?, s?il s?agit d?envahir l?Afghanistan ou la Libye. Que conna?t-il des implications ?conomico-politico-culturelles d?une intervention au Mahreb ou en Asie centrale ? Autre clin d??il, mais si son fils est tu? a Kandahar, dans une guerre dont il n?a pas d?cid? et dont la majorit? des citoyens ne veulent pas, ce sera un bien triste sourire?

Comme Quidam Lambda ne s?y conna?t pas en finances, on ne lui demandera pas non plus son avis pour que la France abandonne ? une Banque Central Europ?enne son droit de battre monnaie. On d?cidera aussi, sans lui en parler, de payer en ? int?r?ts ? l??quivalent de tous les gains de productivit? que la Nation a faits depuis trente ans, cr?ant une dette de pure complaisance qui garantira que les pauvres restent toujours ? leur place dans l??chelle sociale.

QL ne s?y conna?t pas davantage en ?ducation, en sant?, en culture, en s?curit?, en cr?ation d?emplois, en d?mographie? On ne le consultera donc sur rien. Il est ? repr?sent? ?, bien s?r, mais celui qui le repr?sente ne conna?t vraiment bien qu?une seule chose : l?art de se faire ?lire.

Les d?put?s, les ministres, le pr?sident ne connaissent pas autre chose, car se faire ?lire est un travail ? plein temps. Aucun de ceux qui repr?sentent Q.L ne conna?t ce qu?il faut pour g?rer un ?tat, sauf les experts ? fonctionnaires ou conseillers ? qui ont consacr? ? du moins on l?esp?re ? le temps qu?il fallait pour en conna?tre quelque chose.

Notons bien : pas tout en conna?tre, mais ? en conna?tre quelque chose ?. Chacun, comme les aveugles de la fable, conna?t bien, qui la trompe, qui les oreilles, qui la queue de l??l?phant, mais personne ne conna?t bien l??l?phant qu?est le syst?me. Chacun agit dans sa sph?re de connaissance ? au mieux de ses propres int?r?ts, n?en doutez pas un instant ? mais qui coordonne la trajectoire de l??l?phant ?

On peut croire que la grosse b?te fol?tre ? sa guise dans les cultures, en faisant surtout des d?g?ts ou, si on est ? conspirationniste ?, croire qu?une force occulte g?re le tout. Le plus probable est sans doute que des groupes d?opportunit? se font et se d?font, puis s?entendent pour servir un temps de cornac ? l??l?phant?

On choisit la th?se qu?on veut, mais ce qui est s?r, c?est que ni ce que les statisticiens appellent ? la marche de l?ivrogne ?, ni une quelconque th?orie du complot, ne sert au mieux les int?r?ts de Quidam Lambda.

Ce qu?on fait les sert m?me si mal, que c?est devenu une ?vidence crasse que la d?mocratie est un mode gratifiant de gouvernance, mais ne remplit pas ses promesses et qu?il faille changer la d?mocratie ou y renoncer.

Pr?sentement nous sommes ? y renoncer, en permettant que l?INFORMATION sans laquelle aucun choix pertinent n?est possible soit de plus en plus biais?e, partiale, ridiculement incompl?te. En l?absence d?information, pas de consultation valable possible des citoyens et tout tend donc ? favoriser une cession du pouvoir ? des institutions non-d?mocratique, comme la Commission Europ?enne, laquelle fait ou inspire d?j? la majorit? des lois d?un pays membre comme la France.

Il y aurait beaucoup ? faire pour ramener la d?mocratie en France, mais ne faisons ici qu?une suggestion: banaliser le processus r?f?rendaire, pour que le peuple puisse s?exprimer plus souvent sur des aspects sectoriels de la politique de l??tat. On pourrait ainsi donner au peuple un droit de veto absolu sur certaines d?cisions sp?cifiques. Une mesure facile et peu couteuse ? prendre, mais bien motivante, car le peuple, qui ne sait pas toujours dire ce qu?il veut, sait cependant toujours dire ce qu?il ne veut pas !

On pourrait aller plus loin en soumettant aussi au peuple, en forme r?f?rendaire, les propositions de lois du gouvernement et celles d?autres experts, laissant finalement le peuple mieux inform? trancher, en choisissant celle qu?il pr?f?re des alternatives COHERENTES qu?on pourrait lui offrir.

Pourquoi, par exemple, en d?mocratie ? sachant preuves ? l?appui qu?on ne peut faire les trois (3) ? ne serait-ce pas au peuple de choisir s?il veut qu?on r?duise (augmente) les taxes et imp?ts, qu?on r?duise (augmente) les services ou qu?on r?duise (augmente) la dette publique ?

Un pas vers la d?mocratie. Il faudrait bien, aussi, que soient ?lus en France en 2012, et dans les autres pays d?Europe ? la premi?re occasion, un pr?sident et une Assembl?e qui posent clairement un ultimatum ? Bruxelles.

Soit une Europe d?mocratique, avec un Pr?sident ?lu au suffrage universel, disposant du pouvoir ex?cutif selon le mod?le USA en tout ce qui concerne les pouvoirs d?l?gu?s aux instances europ?ennes en y ajoutant le CONTR?LE SUR LA BCE? Soit pas d?Europe, ou une Europe sans la France.

Pierre JC Allard

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCLX) : de Carlos Ghosn à 1,3 tonne de coke (a)

Cet été a été marqué par une saisie remarquable, celle de 1,3 tonne de cocaïne ...

3 Commentaire

  1. avatar

    Pierre,
    Bonjour, il y aurait réellement un débat passionant sur cet article à faire.
    Mais il faut aussi que son auteur réponde aux questions, car il est le mieux placé pour pouvoir le faire.

    Je laisse donc ce mot en attendant le cas échéant une « entrée en martiére »
    Les Voix du Panda et CP ne sont pas le même support il y a une forme de partenariat, alors il nous semble que la meilleure façon de respecter une « démocratie » est d’en débattre.
    Amicalement,
    Le Panda
    Patrick Juan
    😉

  2. avatar

    Le QL croit en cette démocratie… Je parle de la forme actuelle.
    Le seul qui l’ai remise en question ces temps-ci, c’est Pierre Curzi.
    On ne voit plus de Ford-T, sauf au parlement.
    Ah! dans les musées…

  3. avatar

    « il n’y a rien de plus difficile, de plus dangereux, qu’essayer de changer l’ordre de choses. » Machiavel

    PJCA