Accueil / Général-(EN-RECLASSEMENT) / analyses / La BCE serait-elle (enfin) pragmatique ?

La BCE serait-elle (enfin) pragmatique ?

Officiellement, le mandat unique de la BCE est la lutte contre l?inflation. Officieusement, sa mission de ces derni?res ann?es ? pour ?tre juste: de ces 15 derniers mois ? consiste ? sauver l?union mon?taire europ?enne et par cons?quent l?Euro. C?est ainsi que dans la pratique, et contrairement ? sa cons?ur la Fed ayant ?galement pour responsabilit? de promouvoir la croissance, la BCE fait donc?r?f?rence ? un objectif de 2% l?an en terme d?inflation ? qui a ?t? ? dans les faits ? d?pass? puisque l?indice (annualis?) des prix ? la consommation sur D?cembre 2010 a atteint 2.2%??Tous les indicateurs commencent en r?alit? ? s?affoler puisque cet indice ne cesse de progresser de mois en mois et que celui des prix ? la production enregistre un record (annualis?) de 5.3% en D?cembre 2010, ayant? connu une ascension m?t?oritique puisqu?il n??tait encore qu?? 0.9% en Mars de la m?me ann?e!

Pourtant, la cr?dibilit? de la BCE?- jusque l? irr?prochable ? a??t? s?rieusement remise en question ? la faveur de la crise financi?re et plus particuli?rement d?s l??t? 2008. C?est ainsi que, aveugl?s par l?envol?e des prix p?troliers, ses responsables ont fait fi des tourmentes financi?res et proc?d? ? ce qui allait devenir la derni?re hausse de leurs taux d?int?r?ts du cycle en raffermissant en Juillet 2008 leur politique mon?taire de 0.25% ? alors que la R?serve F?d?rale US poursuivait pour sa part une r?duction progressive de ses taux ayant d?but? en Septembre 2007. Rappelons-nous de l?euro/dollar ayant touch? 1.60 cet ?t? 2008 en r?action ? ce diff?rentiel de taux tr?s nettement en faveur de la monnaie unique?

Trichet et consorts ont donc ? juste titre ?t? jusqu?? pr?sent tax?s d?ultra orthodoxes car ils semblaient obnubil?s par les hypoth?tiques? menaces? inflationnistes, insuffl?es en?grande partie on le sait, par une Allemagne toujours hant?e par Weimar??C?est ainsi que des personnages tr?s influents comme Weber (Pr?sident de la Bundesbank jusqu?? la semaine pass?e) usaient de leur influence aupr?s de Trichet afin de s?assurer?que la BCE n?h?site pas ? remonter si n?cessaire ses taux d?int?r?ts pour contrer des pressions inflationnistes encore n?gligeables et ce m?me si le prix ? payer aurait ?t? l?enfoncement suppl?mentaire dans le marasme de certains pays europ?ens p?riph?riques.?Le ton de la BCE et de Trichet a n?anmoins amorc? tout r?cemment un virage?qui n?est pas pass? inaper?u puisqu?il a d?clar?, ? l?occasion de sa conf?rence de presse ? l?issue de la r?union du comit? directeur, que les risques inflationnistes ?taient actuellement ??majoritairement ?quilibr?s?? ? alors que l?on constate ? au fil des statistiques ? qu?ils ne le sont pas!

Notre monde se noie sous les liquidit?s offertes par la Fed, les prix des mati?res premi?res, de l?alimentation et des m?taux (cuivre, argent) atteignent des sommets et ne voil?-t-il pas que le Pr?sident de notre BCE pr?tend que l?inflation est ma?tris?e??Le double mandant (??dual mandate?? en anglais) de la R?serve F?d?rale am?ricaine agira certes en faveur du maintien de taux US bas et des injections de liquidit?s tant que la croissance ?conomique n?y aura pas vol? de ses propres ailes (??self sustainable??). Il semble aujourd?hui que M. Trichet son institution se soient de facto arrog?s un second mandat consistant ? remettre au plus tard possible toute hausse des taux europ?ens et ce afin de sauver les pays sinistr?s europ?ens. Ne nous en plaignons ?videmment pas mais cet ?clairage permet mieux de comprendre la d?mission de Weber et sa renonciation ? briguer la succession de Trichet?

A propos de

avatar

Check Also

Le LR en surchauffe ? c’est l’effet Peltier (5) !

Malgré tous ses efforts, Guillaume Peltier n’était toujours pas un élu de l’Assemblée Nationale, le tremplin obligatoire pour de ...