Accueil / T Y P E S / Articles / L??PARPILLEMENT DE NOTRE UNIVERSIT? FRANCAISE

L??PARPILLEMENT DE NOTRE UNIVERSIT? FRANCAISE

Quelques jours apr?s le d?clenchement ?de ce fameux ?printemps ?rable? comme on dit – ?c??tait d?but mars ?si je me souviens bien – le ministre des finances du Qu?bec, M. Bachand, a fait une annonce d?une grande importance politique et culturelle, annonce qui est pass?e inaper?ue. C?est celle qui donnait ? l?Universit? de Montr?al, donc ?? l?universit? de la majorit? fran?aise de la m?tropole ?d?aller s?installer, de se r?pandre, devrais-je dire, dans le nord de la ville, sur les rails de chemin de fer, entre Outremont et Mont-Royal, les deux villes les plus bourgeoises du territoire national.

M. Bachand faisait cette largesse ? il consentait ? payer ?pour la construction de deux ?normes pavillons nouveaux ? ceci trois ou quatre jours apr?s le d?clenchement de la grande gr?ve des ?tudiants coll?giaux et universitaires – pour des raisons de politique culturelle inavou?es.

Justement, comme il n?y a pas de hasard en politique, il faut se demander ?pourquoi ?cette annonce fut faite; ?et pourquoi ?en ce moment-l? ?pr?cis?ment?

Selon mon interpr?tation le conseil des ministres a ainsi voulu apaiser la direction et le corps professoral ?de la plus grande universit?, dans l?espoir de r?tablir la paix sociale. On voit maintenant que si cela se trouve, la strat?gie n?a pas ?t? d?une efficacit? mirobolante. ?Les ?tudiants ?en m?decine de l?universit? de la montagne ? ceux qui seront les mieux pay?s apr?s la graduation, il est vrai, ?ne sont effectivement pas tous jet?s dans la rue, mais le probl?me de la gr?ve n?a pas ?t? r?gl? par ce coup de baguette subventionnaire!

D?autant que l?affaire n?a fait l?objet d?aucun ? D?AUCUN ? d?bat dans la soci?t? qu?b?coise m?me s?il s?agit, d?une ponction budg?taire dans les alentours du milliard de dollars. (Comme le mega h?pital anglais de l?ouest m?tropolitain, appartenant ? l?autre universit? de la montagne et ?dont la construction avance ? pas de g?ant, soit dit en passant?)

Ne nous a-t-on pas dit, pourtant, tout au long des longs mois de gr?ve estudiantine que l?objet du soul?vement populaire ?tait de r?viser les politiques d?investissement scolaire et universitaire; et n?est-il ?pas vrai que l??cho, de cette question, dans les journaux, n?a pas ?fait ?plus de bruit que le son d?une casserole??Si je veux pr?cher pour ma paroisse environnementale et culturelle, je dois dire que l?universit? ? francaise – de la m?tropole ne doit pas ?tre construite sur les rails du CP mais dans le centre de la ville, c?est-?-dire ?? l?ouest ?de la rue Saint-Laurent. ?L?universit? de la m?tropole est d?j? assez cach?e derri?re la montagne pour qu?on ne la fasse pas dispara?tre dans l?anonymat des bungalows de la ville ? s?par?e ? qu?on nomme Mont-Royal! ?Nous ?savons que M. Bachand fait partie de cette bourgeoisie outremontaise, tout comme maints doyens. Mais tout de m?me! ?Ne faut-il pas penser ? la nation avant la tranquillit? et la consommation?

Je crois savoir pour ma part que la ?logique? ?derri?re cette d?cision de notre ?tat, de r?pandre l?universit? au milieu de la richesse, c?est de permettre aux privil?gi?s ? et ? leurs familles – d?aller plus facilement au centre commercial Rockland! La m?me logique qui a d?cid? l?Universit? Laval ? s?installer ?pr?s du centre commercial de Sainte-Foye! Les poss?dants ne veulent pas frayer avec les ?itin?rants? et les ?tranges touristes!

Lorsque la poussi?re de la r?volution tranquille sera retomb?e ? ce qui ne devrait ?pas ?tarder ? y aura-t-il quelqu?un, dans les sph?res de la ?gouvernance?, qui ?ram?nera le gouvernement du Qu?bec ?? ?la raison culturelle? Si ce gouvernement ne veut pas que la soci?t? qu?b?coise se louisianise davantage qu?elle ne le fait actuellement il va falloir ramener l?universit? dans la ville. Il n?y a pas d?autre place pour une universit? ? surtout la principale ? que dans le c?ur urbain. C?est ?tabli! La civilisation se trouve en ville et se d?veloppe en ville, pas dans les champs de patate de Laval ou de Repentigny! Ceux qui en doutent peuvent lire le nouvel ouvrage de Niall Ferguson, intitul? ?Civilization?.

Dans la r?alit? des faits, l?universit? de Montr?al ?se trouve maintenant au coin des rues Sainte-Catherine et Saint-Denis, et c?est pourquoi ?ce quartier s?appelle latin, – la langue des savants n??tait-elle pas latine?
Les millions de M. Bachand, si l?on veut maintenir ?la civilisation francaise en Am?rique, devraient ?tre vers?s dans ce quartier savant. Malheureusement c?est ? cause de l?imp?ritie du gouvernement du Qu?bec que la nouvelle universit? de Montr?al ?(nomm?e UQAM) n?a pas le panache qu?elle devrait avoir. L??l?t situ? ? l?est de la Grande biblioth?que, et apppartenant ?? l?UQAM, est laiss? ? l?abandon depuis 6 ans m?me si des centaines de millions$ y ont ?t? engouffr?s.

Cela, il faut bien le dire, est directement reli? au fait que le gouvernement du Qu?bec n?a aucun minist?re qui veille au bon am?nagement du c?ur urbain des villes. Il nous faudrait un minist?re (? tout le moins une institution) ?qui veillerait ? l?am?nagement, ? l?architecture et ? l?urbanisme de la nation. ?Les Qu?b?cois doivent vivre ?en ville?, pas se contenter d??tre des consommateurs devant alimenter les centres commerciaux. Esp?rons que notre r?volution tranquille servira ? penser ? cet aspect central de notre existence collective.

 

28 mai 2012
JEAN-PIERRE BONHOMME?

A propos de

avatar

Check Also

Philip Morris : tabac, cigarettes, et… morts de soldats au Sahel (4)

L’étude de la contrebande organisée de cigarettes révèle bien des surprises, comme le fait que ...