Accueil / T H E M E S / CULTURE / Littérature / anecdotique / Jon Stewart – On utilise même la torture pour protéger le pays !

Jon Stewart – On utilise même la torture pour protéger le pays !

Après le massacre de neuf noirs dans l’église de Charleston, l’Emanuel African Methodist Episcopal Church. Le célèbre animateur et satiriste Jon Stewart a utilisé l’audience de son Daily Show pour exprimer son sentiment face au racisme maladif qui ronge son pays depuis tant d’années. Mais aussi pour sévèrement critiquer la politique menée par les Etats-Unis. C’était un moment de télévision sincère et authentique tellement rare de nos jours, alors que tellement de gens ne sont plus capables de s’émouvoir, alors que l’odieux devient ordinaire, que l’outrance, l’hypocrisie et la récupération politique règnent en maître dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Jon-Stewart

 

Dylann Roof est un suprémaciste comme tant d’autres aux Etats-Unis. Un nom de plus à rajouter sur la liste des tueurs obsédés et convaincus que la race blanche est supérieure aux autres. Pour ces haineux toujours plus nombreux, se mélanger avec un sang impur ne peut qu’engendrer malheur et déclin de la race. Remarquez que le racisme n’est pas seulement une spécificité américaine, la maladie contagieuse se répand avec son odeur de la poudre sur la terre entière. D’ailleurs la haine de l’autre n’est pas l’exclusivité des blancs, il existe aussi des suprémacistes noirs. Et entre couleur de peau et religions, l’odeur putride de la haine de l’autre empeste partout l’atmosphère.

Et lorsque vous entendez le candidat Républicain à la Maison Blanche Donald Trump déclarer « Les Etats-unis sont devenus un dépotoir pour les problèmes des autres. Quand le Mexique nous envoie ses gens, il n’envoie pas ses meilleurs éléments. Il envoient ceux qui ont des tas de problèmes. Ils apportent la drogue. Ils apportent la criminalité. Ils sont des violeurs. Mais certains, je suppose, sont de bonnes personnes ».

Comment après un tel discours, même si dans le cas présent il s’agit des « latinos », et même si le candidat à la présidentielle fait encore plus dans la récupération politique que dans l’incitation à la haine raciale. Comment s’étonner ensuite que des extrémistes torturés par leurs obsessions passent à l’acte criminel.

Mais revenons sur les déclarations de l’animateur vedette, Jon Stewart, qui le 18 juin, face à son public, n’a pas vraiment fait dans la dentelle pour dénoncer sévèrement la politique des Etats-Unis.

« Si ça avait été du terrorisme islamique… Nous avons envahi deux pays, dépensé des milliards de dollars et perdu des milliers de vies américaines ! Aujourd’hui, nous faisons voler des machines de mort dans le ciel de cinq ou six pays. Tout cela pour garder les Américains en sécurité. Nous faisons tout en notre pouvoir, même torturer des gens ! Nous sommes prêts à tout pour protéger les Américains. Mais neuf personnes tuées dans une église… Notre réaction ? Qu’est ce qu’on peut faire… Les fous sont fous, hein ? C’est ce que je n’arrive pas à comprendre !

« Al-Qaïda et ISIS ne sont pas des salauds comparés au mal que nous nous infligeons régulièrement ».

Jon Stewart aurait pu ajouter, nous espionnons et écoutons le monde entier, et pas seulement pour des raisons de sécurité.

Au début de l’émission, l’animateur vedette s’était excusé devant les téléspectateurs, « je n’ai pas fait mon travail, je n’ai ni blague ni grimace. Je n’ai rien d’autre que de la tristesse ».

Le 11 février 2015, Jon Stewart avait annoncé son intention de ne plus présenter le Daily Show avant la fin de l’année.

Quant à Dylann Roof, peut-être sera-t-il jugé irresponsable par le tribunal qui le jugera. Ce qui pourrait lui éviter la peine de mort. Le plus dramatique est sans doute que pour certains illuminés, ce jeune homme perturbé psychologiquement est déjà un héros. Et comment douter que d’autres actes du même type se produiront encore dans les années à venir. Et pas uniquement aux Etats-Unis !

Dylann_Roof

 

Source – http://www.jeuneafrique.com/238526/societe/jon-stewart-sur-charleston-si-ca-avait-ete-du-terrorisme-islamique/

 

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Le LR en surchauffe ? c’est l’effet Peltier (4 )

L’arrivée de Guillaume Peltier à l’UMP se fait en passant sous l’aile de J-F Copé, ...