Accueil / GOUVERNEMENT / Armée / Istanbul : des milliers de manifestants contre la guerre avec la Syrie

Istanbul : des milliers de manifestants contre la guerre avec la Syrie

Istanbul : des milliers de manifestants contre la guerre avec la SyrieL’artillerie turque vient ? peine de marteler les positions de l’arm?e syrienne proches de la fronti?re que les forces politiques et sociales oppos?es ? l’aventurisme militaire de M. Erdogan sont descendues avant-hier (4 octobre, NDLR) dans les rues d’Istanbul pour manifester leur opposition ? la guerre ?la Syrie. Lerassemblement avait commenc? par agr?ger le matin des dizaines de personnes pr?s du Parlement ? Ankara. Un rassemblement qui a grossi ? vue d??il.

Environ cinq mille personnes ? des militants kurdes, les partis de la gauche radicale et des groupes pacifistes turcs – se sont rassembl?s surla place Taksim, le centre traditionnel de la vie politique de la ville, pour protester contre l’autorisation donn?e par le Parlement au gouvernement d’Erdogan de mener des op?rations militaires au-del? de la fronti?re pour une ann?e enti?re. ? Istanbul, les manifestants ont d?fi? le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan et son parti AKP, qui, avec les nationalistes de droite du MHP, a vot? en faveur de la motion au Parlement. Un des slogans le plus couramment entendu a ?t??: ??AKP, pas touche ? la Syrie?!??.

Il ressort de tous les sondages effectu?s ces derniers mois et de nouveau juste apr?s le d?but des bombardements turcs en Syrie qu?une nette majorit? de la population en Turquie s’oppose ? une participation militaire dans la crise syrienne. Les plus majoritairement hostiles ? la guerre sont naturellement les communaut?s kurdes et alaouites, qui comptent des millions de membres en Syrie, mais aussi la plupart des mouvements progressistes ou, plus simplement, des la?cs qui ne voient pas d?un bon ?il le soutien ? l?arm?e syrienne libre et ? ses diff?rentes factions connues pour leur collusion avec l?islam fondamentaliste.

??Les Turcs et la Syrie ne sont pas des ennemis, mais le gouvernement de l’AKP essaie d?amener notre pays ? une guerre contre la Syrie, afin de servir les int?r?ts des ?tats-Unis??, a d?clar? un manifestant aux media. Mais la lecture que peut en faire une partie de la gauche turque est compl?mentaire. Ce n’est un secret pour personne qu?apr?s avoir exerc? un r?le cl? dans l’?viction de Kadhafi en Libye et dans le soutien au ? printemps arabe ? en Tunisie et en ?gypte, la bourgeoisie islamo-nationaliste turque aspire ? exercer un r?le h?g?monique ? Damas. Enfin, le contr?le de la Syrie par la Turquie infligerait un coup mortel ? la gu?rilla kurde qui, durant les derniers mois, est devenue plus agressive et met r?guli?rement ? mal les troupes d?Ankara.

Certains groupes politiques d’opposition ont tent?, malgr? les affrontements de la matin?e avec la police, de venir de nouveau crier leur opposition ?la guerre. Ilsont alors d? faire face ? la police anti-?meute, qui utilisa tous les moyens r?pressifs ? sa disposition?: matraques, gaz lacrymog?nes et canons ? eau. Certains manifestants ont ?t? bless?s.

Outre Ankara, des manifestations pacifistes ont ?galement eu lieu ? Izmir, Mersin, Eski?ehir et d’autres villes turques.

Capitaine Martin

http://www.resistance-politique.fr/article-istanbul-des-milliers-de-manifestants-contre-la-guerre-avec-la-syrie-110949611.html

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCLIX) : la machine turque à laver l’argent sale

La manne d’argent détournée par l’affaire du bio-carburant (voir nos épisodes précédents) était phénoménale, et ...