ILL?GAL

Source de l?image

? La manifestation est d?clar?e ill?gale ? titrait pompeusement LaPresse.ca. Mais qu?est-ce que la l?galit? d?une manifestation ? ? la base, le simple fait de bloquer une rue, ou m?me de s?attrouper, n?est-il pas ill?gal ? Si on applique la loi ? la lettre, je suis s?r qu?on pourrait arr?ter ? peu pr?s n?importe qui, que ce soit pour avoir crach? par terre, travers? au feu rouge, bloqu? la circulation? Pourquoi cette fois-ci est-elle diff?rente ?

? la base, une manifestation constitue un geste de d?fiance. C?est ill?gal par essence parce qu?on sort du cadre l?gislatif pour entrer dans un pur rapport de force. D?un c?t?, le gouvernement ; de l?autre, la rue. D?un c?t?, la loi ; de l?autre, des milliers de manifestations. Alors oui, manifester, c?est faire la lutte ? la l?galit?, c?est cesser d??tre un individu pour devenir une collectivit?.

Au sein d?une soci?t? normale, ?quilibr?e, ce geste de d?fiance est assimil?, c?est-?-dire qu?il est tol?r?. On d?cide d?appliquer une vision ?lastique de ce qui constitue la l?galit? parce qu?on a compris que les cons?quences d?un tel refus seraient pires que celles d?une entrave temporaire ? la circulation. On a compris qu?on a davantage ? perdre d?interdire une br?ve entorse ? la l?galit? que d?appliquer la loi d?une mani?re plus stricte.

Ce qui se produit aujourd?hui constitue un changement important : de plus en plus rapidement et de plus en plus facilement d?clare-t-on une manifestation ill?gale. Le message lanc? est le suivant : on ne veut plus vous entendre, on ne veut plus vous tol?rer. Sous pr?texte de quelques ? casseurs ?, on p?nalise les milliers de citoyens qui font valoir le droit fondamental de toute d?mocratie : celui de manifester.

Ce geste de fermeture polici?re suit exactement le geste de fermeture de la ministre, qui a exclu la principale organisation ?tudiante gr?viste de soi-disant n?gociations o?, selon Martine Desjardins de la FEUQ, celle-ci n?a ?t? pr?sente qu?une heure sur quarante. Cette fermeture suit ?galement une intensification de l?utilisation de l?appareil judiciaire par des sous-fifres du Parti Lib?ral qui consid?rent que le fait de ne pas donner un cours serait un geste ? ill?gal ?.

La vraie question devrait ?tre : veut-on vivre dans un monde l?gal ?

S?rieusement, veut-on de ce monde o? tous les rapports sociaux se r?sument ? la l?galit? ? Un monde d?avocailleux et de politichiens qui, plut?t que de g?rer les exc?s propres ? toute expression de la volont? collective, se font les serviteurs de l?ordre impos? par une ?lite individuelle et ?go?ste ?

J?ai toujours trouv? folklorique le slogan us? lanc? dans les manifestations : ? La police, au service des riches et des fascistes ! ?. Les derni?res semaines, et plus sp?cifiquement les derniers jours, me poussent ? voir les choses diff?remment. L?intransigeance des forces de ? l?ordre ?, l?intransigeance gouvernementale, l?intransigeance des gosses de riches mwa-mwa, tout ceci me laisse un arri?re-go?t d?une soci?t? qui ne me pla?t pas du tout.

L?gale ou pas, je pr?f?re une manifestation violente, expression de l?exasp?ration et de la col?re l?gitimes d?une g?n?ration m?pris?e et infantilis?e par le gouvernement, ? une soci?t? de loi et d?ordre o? les seuls rapports sociaux sont la r?sultante des rapports de force individuels et o? toute forme de libert? collective est ?cras?e sous le poids de d?sirs ?go?stes propuls?s par le rouleau-compresseur de la droite ?conomique.

Louis Pr?fontaine

Repris du site?http://ledernierquebecois.com/

A propos de

avatar

Check Also

L’Ultime retour des Barbares

  Je remets en ligne ce texte de Fethi Gharbi qui, comme les quelques uns ...