Accueil / A C T U A L I T É / Homosexualit? et politique

Homosexualit? et politique

Milk, ?a vous dit quelque chose ? Harvey Milk ? C’est un homme politique am?ricain, homosexuel , qui a beaucoup fait avanc? les choses pour les droits des homosexuels aux Etats-Unis. C’est sa vie que raconte le film MILK , dans lequel il est interpr?t? par Sean Penn

***

L?ar?ne politique qu?b?coise compte peu de personnes ouvertement homosexuelles. Les hypoth?ses sont nombreuses pour expliquer cet ?tat de fait mais un consensus pr?domine parmi les personnes interrog?es : l?orientation sexuelle demeure du domaine priv? et le ? coming-out ? public est un libre choix.

Fr?d?ric Lacroix-Couture Dossiers Homosexualit?, Politique

C??tait au lendemain des ?lections provinciales de 2007. Le Parti qu?b?cois (PQ) terminait derri?re l?Action d?mocratique du Qu?bec (ADQ). Une d?faite cuisante pour les p?quistes qui ont obtenu leur pire score ?lectoral depuis 1970. Certains candidats du PQ ne se sont pas g?n?s pour bl?mer l?homosexualit? de leur chef, Andr? Boisclair. Un facteur qui aurait fait perdre des votes, selon eux.

Trois ans plus tard, le principal int?ress? refuse de rejeter le bl?me sur son homosexualit?. M. Boisclair, aujourd?hui consultant en D?veloppement strat?gique et affaires publiques pour la firme Ernst & Young,? juge que les r?sultats ?lectoraux sont l? pour en t?moigner. ? Je regarde l?appui, il venait surtout des r?gions comme l?Abitibi et le Saguenay Lac-Saint-Jean, des endroits aux valeurs plus conservatrices et traditionnelles ?, se d?fend-t-il. L?ancien chef p?quiste admet que l?homophobie est encore existante, mais demeure minime au Qu?bec.

Homosexualit?, politique et les r?gions

Le maire de B?cancour, Maurice Richard, abonde dans le m?me sens, son homosexualit? n?a plus aucune importance chez ses ?lecteurs. Le politicien a fait son ? coming-out ? public depuis longtemps, soit en 1975. ? Les gens ne sont pas r?ticents ? ?lire des homosexuels. Je ne vois pas l?ombre d?un probl?me dans la population. L?homophobie existe bien s?r dans certains milieux, mais nous sommes reconnus comme une soci?t? progressiste ?, soutient M. Richard.

Malgr? cela, le Qu?bec compte pourtant une liste bien courte d?hommes et de femmes politique ouvertement gais. Pourquoi? La peur de mettre en jeu leur avenir politique en incite certains ? ne rien r?v?ler sur leur orientation sexuelle, croit le professeur en sociologie ? l?Universit? Laval, Michel Dorais.

Ils r?fl?chiront sur les cons?quences qu?aura une sortie du placard sur les intentions de vote de l??lectorat, soutient le pr?sident de Gai ?coute, Laurent McCutcheon. ? Lors des ?lections, le vote est souvent serr? dans une marge de 10%. Il faut seulement 5% des ?lecteurs qui d?cident de ne pas voter pour un candidat parce qu?il est homosexuel pour qu?il soit d?fait ?, pr?tend le militant gai.

? Nous comptons entre 15 et 18% de gais dans la soci?t?, c?est donc tout ? fait normal d?avoir peu d?homosexuels en politique ?,? rappelle toutefois le maire Richard.

Coming-out politique

Le coming-out m?diatique de l?ancien chef du Parti qu?b?cois a ?t? motiv? par le d?sir d??tre un mod?le pour les jeunes. ? Il faut en parler publiquement parce que certains gais vivent des difficult?s et cherchent des mod?les pour s?en sortir ?, soutient M. Boisclair.

Sans pr?tendre que c?est une n?cessit?, le maire de l?arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, R?al M?nard, juge que de rester dans le ? placard ? n?apporte rien de b?n?fique. ? Ne pas le dire am?ne certainement plus de probl?mes. Ils seront victimes de chantage parce qu?ils gardent secret leur orientation sexuelle?, dit l?ancien d?put? bloquiste.

Le libre choix s?impose ?galement en ce qui concerne pr?senter son amoureux ou son amoureuse en public. C?est une question de vie priv?e. La d?cision revient aussi aux conjoints ou conjointes de participer aux sorties publiques ou de rester dans l?ombre, m?me du c?t? des politiciens h?t?rosexuels, selon le professeur Michel Dorais.

? Est-ce qu?un politicien h?t?rosexuel montre toujours sa conjointe en public ?, questionne Maurice Richard. Ce qui n?est pas obligatoire pour un h?t?rosexuel ne l?est pas pour un gai ?, ajoute-t-il.

Comp?tence d?abord

Au final, les aptitudes d?un candidat priment sur son orientation sexuelle. ? ?tre homosexuel ne r?duit pas les standards au niveau ?thique ?, affirme R?al M?nard.

Le professeur Michel Dorais juge que les gais en politique doivent ?tre meilleurs afin de compenser leur homosexualit? qui, selon lui, peut ?tre encore vu par certaines personnes comme un ? l?ger handicap?.

Lorsqu?on demande ? Andr? Boisclair si un jour le Qu?bec aura ? sa t?te un premier ministre gai, il ne peut s?emp?cher de rire. ? Je n?y vois aucun obstacle. Cela d?pend de ses comp?tences ?, conclut-il.

Autres textes sur Homosexualit?

Rapper Hip hop et homosexualit?

VIH, Sida, homosexualit? et suicide

Histoire naturelle: homosexualit? au mus?e

17 mai Journee internationale contre l homophobie

Coalition des familles homoparentales ? Formation Regard sur les familles homoparentales

Journ?e internationale contre l?homophobie

Homosexuel et la Sant? f?d?rale: don d?organe prohib?

Ouverture d?esprit sur les diff?rences sexuelles

R?alit? ? respecter: Familles homoparentales

Couple gai: recherche soci?t? pour s?aimer

.

A propos de

avatar

Check Also

L’Ekranoplan d’Alexeïev, une formule d’avenir (2) ?

Les Ekranoplanes c’est toute une histoire, celle qui constitue aujourd’hui notre feuilleton de l’été. Car ...