Accueil / T Y P E S / Articles / Harper attaque la coalition et le Bloc

Harper attaque la coalition et le Bloc

Nous sommes dans une grave r?cession mondiale et tous ce que trouve le 1er ministre du Canada est de lancer des attaques fallacieuses sur une proc?dure l?gale qui respecte la constitution parlementaire canadienne. Coalition en passant qui avec les voix du Parti Vert repr?sente plus de 60% des suffrages exprim?s au derni?res ?lections f?d?rales, il y a 6 semaines.

Les conservateurs contre-attaquent

Les conservateurs ne baissent pas les bras devant la fronde de l’opposition qui veut les d?loger pour s’emparer du pouvoir ? Ottawa.

Ils promettent d’utiliser tous les moyens l?gaux afin d’emp?cher la coalition, dirig?e par St?phane Dion, de prendre leur place. Ils veulent s’attirer l’appui de l’opinion publique. Des manifestations sont pr?vues aux quatre coins du pays, de m?me que des p?titions et des appels aux ?lecteurs pour qu’ils expriment leur d?saccord ? leur d?put?.

Ils viennent de lancer une offensive publicitaire pour discr?diter la coalition – entre les lib?raux et les n?o-d?mocrates, avec l’appui du Bloc qu?b?cois – et tenter de convaincre les Canadiens de la nature antid?mocratique d’une telle coalition.

Dans une publicit? radio, ils reprochent notamment ? St?phane Dion d’avoir une entente avec les n?o-d?mocrates ? et il travaille avec les s?paratistes pour que cela arrive. Il pense m?me prendre le pouvoir sans vous demander votre opinion, vous les ?lecteurs ?.

Mardi matin, devant la r?sidence du premier ministre, au 24 Sussex Drive, ? Ottawa, des sympathisants conservateurs ont organis? une manifestation de solidarit? avec le gouvernement Harper. On pouvait lire sur une affiche, ? pas d’entente avec les s?paratistes ?.

Cette attaque fratricide montre de fa?on ?vidente que M. Harper n’est pas le chef d’Etat rassembleur qu’il faut en temps de crise ?conomique majeur. Il est urgent et vital de passer ? autre chose de plus positif et constructif que ces disputes ? cause d’un responsable qui n’accepte pas ses propres erreurs et sa d?faite annonc?e.

Je suis assez triste pour le Canada de ce rebondissement si agressif et anti-parlementaire. Autant j’?tais choqu? que la Presse Fran?aise ne fasse pas ?tat de cette crise ? Ottawa d?but? le 27 novembre, autant je commence ? d?sirer que ce linge sale reste en famille vu le pr?judice qu’il peut donner au gouvernement canadien avec ces derniers rebondissements.

Harper ? la chasse aux ?s?paratistes?

(Ottawa) St?phane Dion et le Parti lib?ral ont trahi le Canada en s’alliant aux ?s?paratistes? qui veulent d?truire le pays. Et Gilles Duceppe a tromp? les souverainistes en s’alliant au p?re de la Loi sur la clart?.

Nous l’avons entendu hier, vous l’entendrez tous les jours, car telle est la ligne officielle du Parti conservateur dans la crise en cours : plus qu’une crise politique, le pays vivrait une crise existentielle. Les conservateurs utilisent tous les moyens pour sauver leur pouvoir, mais l’argument de fond demeure le m?me : Dion et Duceppe, m?me combat. Pour l’instant, ils visent le public anglophone, plus facile ? alerter. Ainsi, ? quatre reprises au parlement, hier, Stephen Harper a r?pondu dans sa langue ? des questions pos?es en fran?ais. L’objectif vis? : d?marrer une nouvelle saison de chasse aux souverainistes, appel?s ?s?paratistes? dans l’autre langue, au risque de s’ali?ner les nationalistes mous. Finie l’?re de la flatterie envers le Qu?bec, et les ministres et d?put?s qu?b?cois sont laiss?s ? eux-m?mes, forc?s de r?gurgiter les lignes directrices du bureau du premier ministre.

Cette strat?gie politique ? court terme est assez pr?judiciable pour l’avenir du Canada. Effectivement en attaquant aussi s?v?rement les souverainistes, le d?bat se radicalise. Le gouvernement conservateur minoritaire de M.Harper perd toute chance d’avoir le soutien du Bloc ? court et moyen terme.

Voil? un chef d’?tat qui a ?t? ?lu en exploitant ? fond l’affaire des commandites qui avait ?clabouss? le gouvernement Lib?ral de Jean Chr?tien pour une centaine de millions de $ sur une p?riode de 10 ans. Sur les 100M$ destin? aux agences publicitaire pour la promotion du Canada au Qu?bec, une petite partie a ?t? surfactur? pour financer de quelques M$ les caisses du Parti Lib?ral. Ironie la commission d’enqu?te du juge Gomery a cout? aux contribuables canadiens 14M$ soit plus cher que ces malversations. Voil? que le rem?de vertueux Harper va couter aux contribuables canadiens en moins de deux ans au minimum le cout d’une ou deux ?lections f?d?rales ? 300 M$ chaque.

Harper veut encore de nouvelles ?lections contre son projet de loi d’?lection ? date fixe. Le parti conservateur devrait rembourser 600 M$ pour donner un bon exemple aux canadiens contre le gaspillage de l’argent public. Je ne me prononcerai pas sur la gestion financiere du gouvernement conservateur qui n’a plus autant de surplus bug?taire pour affronter la crise ?conomique qui s’en vient tres rapidement.

A propos de

avatar

Check Also

EDF: Non au projet Hercule !

Une défense du projet de restructuration d’EDF au Parlement, une mobilisation syndicale qui ne faiblit ...