Accueil / A C T U A L I T É / Gr?ce : Solidarit? internationale pour mettre fin ? l?asservissement par l?endettement

Gr?ce : Solidarit? internationale pour mettre fin ? l?asservissement par l?endettement

http://www.attaccomminges.fr
http://www.attaccomminges.fr/wp-content/uploads/2008/10/bulle3.jpg
La solidarit? internationale s?exprime ? Ath?nes pour mettre fin ? l?asservissement par l?endettement
de : J?r?me Duval
mercredi?1er?juin?2011

C?est dans une salle bond?e d?Ath?nes que la d?put?e Sofia Sakorafa, r?cemment exclue du parti socialiste au pouvoir PASOK pour avoir refus? de voter les mesures d?aust?rit?, introduit la conf?rence ? Dette et aust?rit??: du Sud global ? l?Europe ?. D?entr?e, elle donne le ton en d?pla?ant la probl?matique de l?endettement au-del? des fronti?res et du clivage Nord / Sud?: ?La dette est li?e ? la question de classe?. En effet, l?enjeu de cette activit? qui s?est d?roul?e du 6 au 8 mai 2011, un an, presque jour pour jour, apr?s le ? sauvetage ? de la Gr?ce par le Fonds mon?taire international (FMI) et la Commission europ?enne (C.E), est de tirer un enseignement des exp?riences du Sud contre la dette ill?gitime qui affecte en premier lieu les classes pauvres et de mobiliser pour son annulation. Il s?agit d??tablir un lien entre le ? Tiers-monde ? et la p?riph?rie de l?Europe en voie de ? Tiers-mondialisation ? (Gr?ce, Irlande, Portugal?), d?apprendre des exp?riences en Am?rique latine et d?ailleurs pour tenter de r?cup?rer une souverainet? d?rob?e aux citoyens et ? l?Etat par leurs cr?anciers, d??tablir des solidarit?s en Europe pour mieux lutter contre une dette oppressante envers les plus pauvres, et enfin, d?impulser une commission d?audit en Gr?ce afin de r?pudier la part ill?gitime de la dette qui n?a pas b?n?fici? ? la population.

Au cours de ces 3 jours de conf?rence, se sont encha?n?es les interventions souvent tr?s radicales et, lorsque de la salle le public prend la parole, on sent une rage incommensurable contre l?injustice persistante de la dette. De ces d?bats ressort une volont? affirm?e d?en finir avec l?oppression capitaliste. Il n?y a pas lieu ici de parler de r?formisme mais bien d?un changement radical d?bouchant sur une r?elle justice sociale sans asservissement par l?endettement. La restructuration de la dette ne changera pas le mod?le d?exploitation qui se fait sur les ?paules des plus faibles, cela ne r?soudra pas le probl?me mais l?amplifiera en prolongeant d?autant l??ch?ance des remboursements. Il faut une annulation et l?audit est l?outil n?cessaire pour y parvenir. L?audit est le pr?alable indispensable pour d?terminer la part ill?gitime qui doit ?tre d?clar?e irrecevable et nulle en droit. C?est un outil potentiellement tr?s puissant, capable d?apporter une r?ponse ? la crise, pour peu que ses travaux soient men?s de mani?re ind?pendante, transparente et d?mocratique et que la commission soit ? l??coute des revendications port?es par les citoyens afin d??tre au service de ceux-ci.

Dans un pays qui, dans l?histoire du monde a donn? naissance ? une forme de gouvernement d?mocratique, l?immixtion de la Tro?ka (terme commun?ment utilis? en Gr?ce pour d?signer le trio FMI, Commission Europ?enne, Banque Centrale Europ?enne) dans les affaires de l?Etat reste tr?s impopulaire et donne lieu ? une lutte acharn?e de la part de la gauche ? la gauche du parti socialiste au pouvoir. La Tro?ka n?a pas de mandat du peuple pour imposer ses politiques, la dette qui en d?coule n?est pas le r?sultat de n?gociations d?mocratiques, ce sont des n?gociations entre individus qui s?expriment au nom d?institutions non d?mocratiques. La diff?rence est de taille et la Tro?ka qui occupe politiquement et ?conomiquement la Gr?ce pourrait ?tre expuls?e afin de d?barrasser les citoyens grecs de cette pr?sence ill?gitime. Alors que le peuple grec se saigne aux quatre veines pour rembourser une dette dont il n?a pas ou tr?s peu b?n?fici?, la Gr?ce ach?te du mat?riel militaire ? ses voisins europ?ens cens?s l?aider, les droits des travailleurs sont d?truits et le taux de suicide est pass? de 1 par jour en 2009 ? 2 par jour en 2010.

Il est temps de dire stop au pillage capitaliste par la dette qui op?re un transfert de Capital depuis ceux qui produisent la richesse vers ceux qui sp?culent et influencent les march?s ! Voil? un peu en substance, ce que l?on pouvait ressentir au cours des diff?rentes interventions de ce s?minaire. L?exp?rience de l?audit en Equateur en 2007 et 2008 qui a permis d?annuler une part importante de la dette ill?gitime et d??conomiser 300 millions de dollars par an pendant 20 ans constitue un riche enseignement pour une alternative ? construire en Gr?ce? Plusieurs repr?sentant-e-s de l?Irlande, o? l?Etat pr?voit 6 milliards de nouvelles coupes budg?taires en 2011, ont motiv? l?assembl?e en annon?ant qu?une commission d?experts ind?pendants port?e par les associations AFRI, la coalition Debt and Development Ireland et le syndicat Unite avait d?j? commenc? ? pr?parer le terrain pour un audit citoyen dans leur pays. Pour rappel, l?UE et le FMI ont engag? un plan de 85 milliards d?euros de pr?t ? l?Irlande, r?parti sur plusieurs ann?es, destin? notamment ? renflouer le secteur bancaire.

Le peuple grec, au m?me titre que le peuple tunisien, peut, au regard du droit international, refuser le remboursement de la dette odieuse contract?e sous un r?gime dictatorial qui a servi ? maintenir et enrichir des tyrans au pouvoir tout en r?primant la population. Mais au-del?, peut-on demander r?paration ? Le pr?t de 110 milliards d?euros accord? par Bruxelles et le FMI ? la Gr?ce en ?change de l?aust?rit? impos?e ? la population est-il l?gitime ? La dette aggrav?e par des ? plans de sauvetage ? pour porter secours aux banques est-elle l?gale ? Quelle est la priorit? budg?taire de l?Etat, doit-elle aller en premier lieu vers le remboursement aux cr?anciers et les d?penses en armement ? Toutes ces questions alimentent le d?bat en Gr?ce pour un ? audit ind?pendant ? de la dette qui int?gre des repr?sentants de la soci?t? civile. Elles sont les pr?mices ? autant d?arguments, qui avanc?s sur le plan juridique, doivent poser ces dettes comme irrecevables et nulles en droit. Et si la justice ne le fait pas, la pression populaire peut l?y contraindre. Le bouleversement de rapport de force, produit par un audit efficace, entre les d?tenteurs de richesse et ceux qui la produisent ne pourra qu??uvrer pour une juste r?partition. C?est un pr?alable utile qui appelle d?autres mesures fortes et n?cessaires pour emprunter la voie d?une soci?t? radicalement diff?rente, bas?e sur le partage des richesses, la justice et la solidarit?, et qui reste ? construire par et pour le peuple.

 

http://www.cadtm.org/La-solidarite-internationale-s

 

De : J?r?me Duval
mercredi?1er?juin?2011
.
L’argent-dette,
les liens incontournables
vid?os

Par Eva R-sistons – Publi? dans : R?sistance,R?volutions

A propos de

avatar

Check Also

Les démés…

Il existe trois grands traumatismes dans la vie d’un être humain : la naissance, la mort ...