Accueil / Général-(EN-RECLASSEMENT) / analyses / G 20: le cr?puscule de l?Occident

G 20: le cr?puscule de l?Occident

La guerre des monnaies qui se d?roule sous nos yeux ne sera certainement pas r?gl?e ni ne trouvera une issue ??pacifique?? ? l?occasion du prochain G 20 ? S?oul. Car ce ph?nom?ne consistant ? l?appr?ciation des?devises des nations en pleine expansion inversement proportionnelle ? la d?b?cle du billet vert refl?te tout simplement le glissement du pouvoir depuis notre Occident?en faveur de ces nations. Ce r? ?quilibrage ? dont je me f?licite du reste ? est intervenu ou, ? tout le moins, a ?t? pr?cipit? par la crise ?conomique?et financi?re qui n?en finit plus de se d?cha?ner contre les pays anciennement qualifi?s de ??d?velopp?s??. Ainsi, alors que?l?Occident lutte quotidiennement pour s?assurer une croissance minimale, certaines nations ? autrefois affubl?es du qualificatif bienveillant d????mergentes?? -?surfent sur des vagues de croissance impressionnantes.

Les retomb?es de la crise?ont en effet ?t? extr?mement lourdes de cons?quences pour l?ancienne ?lite des nations qui composait nagu?re le G 7. Le Japon, qui en est un des pays ayant ?t? les plus durement touch?s, doit?aujourd?hui affronter et tenter de rectifier une grave crise de sa gouvernance doubl?e d?un d?ficit d?mographique significatif et de ce que l?on peut se risquer ? qualifier de crise existentielle? notamment (mais pas seulement) provoqu?e par la perte (au profit de la Chine) de son statut de deuxi?me ?conomie mondiale. Quant ? l?Europe dont on avait pens? un temps qu?elle avait surmont? les affres financi?res venant des Etats-Unis, elle a subi un choc d?une violence inou?e d?clench? il y a un peu moins d?une ann?e ? la faveur des tourmentes grecques. Ayant mis implacablement en ?vidence les ?carts de comp?titivit? au sein des membres de l?Union, ayant mis en doute jusqu?? l?existence et le bien fond? m?mes de cette Union, les ?pisodes Europ?ens dramatiques qui se sont succ?d?s entre la fin 2009 et l??t? 2010 ont?en outre r?v?l? des probl?mes politiques intra Europ?ens qui avaient ?t? refoul?s depuis des ann?es.

La d?confiture de cette ??Europe de tous les ?go?smes?? ? pour reprendre?ma formule utilis?e dans un pr?c?dent article ? a en r?alit? symbolis? le dernier jalon de cette d?ch?ance de l?Occident. Fin de sa domination ?conomique?et financi?re donc mais ?galement fin de son?emprise id?ologique car, tandis que les crises pr?c?dentes ?taient principalement des ?pisodes n?s au sein m?me des pays ?mergents (crise Asiatique ou Russe des ann?es?90), les tourmentes pr?sentes r?sultent directement des abus de l?Ouest et, en l?occurrence de son sanctuaire,?les Etats-Unis.?Que reste-t-il aujourd?hui de cette ?conomie Am?ricaine ? qui brasse annuellement 14?000 milliards de dollars -?nagu?re encore trait?e avec d?f?rence parce que?consid?r?e ? juste titre comme la locomotive du monde? L?innovation, l?avance technologique et, surtout, l?esprit d?entreprise des Am?ricains?sont certes intacts mais leur h?g?monie appartient bel et bien au pass?. Croulant sous le poids de d?penses militaires tout ? fait superflues, ne pouvant plus compter sur une industrie qui se retrouve en lambeaux, les Etats-Unis s??tranglent quotidiennement du fait de leur endettement public avoisinant?100% de leur P.I.B. ? et condamn? ? s?aggraver dans les cinq ann?es ? venir.

Ne misez donc plus sur?une prosp?rit? ?conomique qui nous viendrait de l?Ouest. Attendez-vous en revanche ? un regain des r?flexes protectionnistes, mercantilistes et des autres instincts conflictuels qui marquent la fin des Empires.

A propos de

avatar

Check Also

Le coup d’état de Trump du 6 janvier : les preuves s’accumulent (3)

Il y a des gens comme ça qui sont tellement peu doués de charisme que ...