Accueil / A C T U A L I T É / France: les entreprises surveill?es

France: les entreprises surveill?es

Les services de renseignement de la police ont re?u r?cemment comme instruction de suivre « au plus pr?s » les entreprises en difficult? afin d’anticiper une ?ventuelle « radicalisation » de mouvements sociaux, selon une note de service. « Dans un contexte ?conomique d?grad? qui touche l’ensemble des territoires, il est important de suivre au plus pr?s la situation des entreprises et fili?res fragilis?es, ou susceptibles de le devenir », explique cette note du directeur central de la s?curit? publique (DCSP), qui fixe les objectifs prioritaires de la sous-direction d’information g?n?rale (SDIG, ex-RG).

Ce document, dat? du 30 janvier et transmis aux diff?rents directeurs d?partementaux de la s?curit? publique (DDSP), souligne la n?cessit? « d’anticiper » les mobilisations, ainsi que « les risques d’incidents » ou d’?ventuelles « menaces sur l’outil de production en cas de radicalisation d’un conflit ». Depuis plusieurs mois, le contexte social s’est d?t?rior? en France, avec plusieurs annonces de suppressions de postes dans diff?rents secteurs (PSA, Renault, Petroplus…).

Les services de renseignement, selon des sources polici?res, craignent une « radicalisation » de salari?s de ces entreprises en difficult?, qui pourrait notamment appara?tre lors d’une manifestation le 12 f?vrier ? Paris. Des r?unions ont eu lieu ? cet ?gard, notamment ? la pr?fecture de police de Paris (PP), et ce mouvement, « s’il est confirm? », est « suivi de tr?s pr?s », selon les sources. La note « insiste » notamment sur la « n?cessit? de pr?server et renforcer au besoin le potentiel d’analyse et de couverture des territoires dans ce domaine ».

Concernant les quartiers sensibles, la note pr?cise que le travail de veille doit ?tre « prioritairement » orient? vers les zones de s?curit? prioritaires (ZSP) lanc?es par le ministre de l’Int?rieur, Manuel Valls. Les fonctionnaires de la SDIG sont ?galement invit?s, avec leurs homologues du renseignement int?rieur, ? d?tecter des « groupes ou individus ? risque » qui graviteraient dans les milieux islamiques en France.

Parmi les groupes ou milieux ? suivre « avec constance », la note ?voque « les sectes apocalyptiques, les groupes survivalistes, tout comme les nouvelles th?rapies« .?Les mouvements de d?fense de l’environnement, qui peuvent ?tre amen?es ? conduire des « actions fortes » sur les th?mes du?nucl?aire ou du gaz de schiste, doivent ?galement « faire l’objet d’une veille permanente », explique cette note.

Source

Marc Lafontan

http://au-bout-de-la-route.blogspot.ca/2013/02/france-les-entreprises-surveillees.html

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les graves manipulations historiques allemandes

Preuve que l’économie est également – et peut-être d’abord – politique, les économistes allemands tentent ...