Accueil / A C T U A L I T É / Europ?ennes : et si les pr?sents avaient tort ?

Europ?ennes : et si les pr?sents avaient tort ?

??Les absents ont toujours tort??, argumente Jacques Sapir dans un?dernier plaidoyer?appelant chacun ? voter le 25 mai pour les prochaines europ?ennes. Sans d?ailleurs s?aventurer ? dire pour qui, ni ?tre ne mesure de justifier autrement son choix. Mais si, cette fois, c??tait les pr?sents qui avaient tort??

??Je rappelle ? tous ceux qui pr?nent l?abstention qu?une ?lection est l?gitime d?s lors qu?elle se tient dans des conditions satisfaisantes??, insiste Jacques Sapir avec qui je partage beaucoup d?id?es, mais certainement pas celle-ci.

Vu les sommes et les efforts d?pens?s par les autorit?s institu?es pour ?viter le d?sastre d?une abstention record, il ne semble pas que celles-ci consid?rent comme r?ellement ?satisfaisantes? les conditions d?un scrutin probablement boycott? par plus ou moins 60?% des ?lecteurs.

Et le fait que mis devant le fait accompli au soir du 25 mai, les m?mes se tamponnent royalement de cet ?l?ment discr?ditant pour f?ter les seuls r?sultats ?exprim?s? (encore que, Marine Le Pen?) ne change rien ? l?affaire.

De toute mani?re, ces tristes repr?sentants du monde d?avant se tamponnent de tout ce qui leur est contraire. Ne se fich?rent-ils tout aussi royalement des r?sultats du r?f?rendum de 2005 malgr? des conditions de scrutin autrement satisfaisantes (participation?: 69,34?%)??

Un acte grave assum?

En une phrase, Jacques Sapir d?truit d?ailleurs toute son argumentation en faveur d?un vote plus utilitaire qu?utile?:

??Il faut alors dire qu?un boycott des ?lections est un acte grave, qui annonce des ruptures politiques importantes.??

Oui, Jacques, c?est bien d?une rupture dont il s?agit. Mais non, il est faux de dire que???telle n?est pas, peut ?tre pas encore, la situation en France??. Toutes tes analyses d?montrent le contraire. Le monde d?apr?s ne se construira pas en rafistolant leur monde d?avant, mais sur les ruines de celui-ci. Nous sommes les premiers ? le d?plorer. Mais personne n?y coupera.

C?est ce que n?a manifestement pas r?alis? le Front de gauche qui s?abandonne p?niblement ? ce marigot en croyant qu?il suffit de crier ?d?sob?issance, d?sob?issance?!? ou ?puissance de la France?!? pour s?affranchir par avance de toute compromission. Alors que le seul rapprochement Parti de gauche/PCF sur l?Union europ?enne est d?j? une compromission en soi.

Le temps est venu d?inverser le m?pris.?Nous, boycotteurs de leur monde finissant, n?avons que faire de leur m?pris de l?abstention. Qu?ils se r?jouissent entre eux ne nous importe plus. Qu?ils aient la l?galit? du pouvoir ne les l?gitime pas pour autant. En attendant d?en ?tre d?barrass?, nous allons juste vivre ? C?T? d?eux. En essayant de nous en prot?ger au mieux. La vraie d?sob?issance civile commence par ?a.

Oui, nous avons conscience de la gravit? de nos actes, des dangers que repr?sentent cette rupture. Mais ce sont les incons?quences dramatiques de leur monde d?avant qui sont responsables de cette in?vitable et d?solante situation, Ce sont eux qui sont ? l?origine de la mont?e en puissance des forces r?gressives (le Front national, par exemple).

Il est grand temps, il est vital de nous en d?sintoxiquer. De passer ? autre chose. Ce qu?il en co?te en p?rils se remboursera en dignit?.

LE YETI

 

A propos de

avatar

Check Also

Les Républicains dignes de Guignol !

L’ascension d’Éric Zemmour dans les derniers sondages, est présentée par la plupart des observateurs politiques ...

One comment

  1. avatar

    « L’abstention massive aux élections européennes, si elle se vérifie, aura une conséquence pour le moins positive : elle témoignera de ce que la nation demeure le seul échelon démocratique au sein duquel peuvent s’affirmer les solidarités. » Emmanuel Todd, (Européennes 2014 – « Non, je n’irai pas voter ! »)

    Je suis de cet avis.

    DG