Accueil / Général-(EN-RECLASSEMENT) / analyses / Europe : gare au d?rapage incontr?l

Europe : gare au d?rapage incontr?l

Quand ils en auront fini avec l?Irlande, ils (les march?s) s?attaqueront au Portugal avant de passer ? l?Espagne et ? l?Italie? Pourtant, l?Irlande -?dont l?histoire ?conomique et financi?re de ces vingt derni?res ann?es fut une v?ritable ??success story???- n?a jamais failli et a d?montr?, par la voix de son Gouvernement, une ferme d?termination ? lutter pour sa survie d?s le d?clenchement de la crise. En effet, et contrairement aux autorit?s grecques qui opt?rent pour la politique de l?autruche, les responsables irlandais adopt?rent rapidement toutes mesures d?aust?rit? utiles?en vue de?r?soudre par eux-m?mes les tourmentes sans devoir compter sur la charit? Europ?enne ou du F.M.I. La v?rit? est que l?Irlande, excellent ?l?ve Europ?en, a pay? frontalement le prix de la mauvaise conception de l?Euro et des disfonctionnalit?s de l?Union en mati?re de gouvernance ?conomique.

La logique ?tant imparable, cette d?faillance Europ?enne sera quasi enti?rement responsable de l?effet domino de cette crise qui, apr?s la Gr?ce et l?Irlande, ira s?vir ailleurs. Cette faiblesse structurelle de l?Euro et de ses institutions se rappellera?ainsi tr?s prochainement au bon souvenir du Portugal qui, du haut de ses d?ficits publics ? 9.3% de son P.I.B., affiche les plus?mauvais chiffres Europ?ens apr?s la Gr?ce, l?Irlande et l?Espagne. Et pourquoi esp?rer que l?Espagne sera ensuite ?pargn?e, elle dont ces d?ficits arrivent au deuxi?me rang de l?Union? Cette logique ne devrait-elle pas ?galement s?appliquer ? l?Italie qui peine ? masquer ses faiblesses end?miques faites de montagnes d?endettements combin?es ? des d?penses Gouvernementales excessives et ? une ?conomie sempiternellement ? la tra?ne? En fait, si chaque nation de cette Union faillira pour ses raisons qui lui seront propres, la source profonde du mal est la m?me: ces ?conomies au profil trop diff?rent ne peuvent ? en p?riode de forte crise ? ?tre g?r?es et conduites par une seule banque centrale.

N?est-il pourtant pas ais? de prendre conscience qu?une politique de taux d?int?r?ts uniformes au sein de toute l?Union est naturellement vou?e ? l??chec, ces taux n??tant jamais adapt?s ? toutes ces ?conomies aux structures si diverses ? parfois m?mes antinomiques ? et aux cycles d?activit?s souvent divergents??La condamnation de la sp?culation sera ainsi vigoureuse et bien-s?r politiquement opportune mais rien n?y fera: De la crise fiscale grecque ? la bulle immobili?re espagnole en passant par l?effondrement du syst?me bancaire irlandais et pour en terminer avec les exc?dents allemands massifs? dans sa forme actuelle, l?Euro semble bien ?tre une machine ? pr?cipiter les faillites!

A propos de

avatar

Check Also

Le LR en surchauffe ? c’est l’effet Peltier (4 )

L’arrivée de Guillaume Peltier à l’UMP se fait en passant sous l’aile de J-F Copé, ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Le miracle irlandais , bon élève de l’Europe ?

    Au départ une main d’oeuvre bon marché et des dirigeants tout acquis au dogme libéral de la « concurrence libre et non faussée « …

    Je parle de dogme car dans les faits la concurrence est parfaitement faussée .

    Donc dumping social (salaires ) dumping fiscal(moins d’impôts, forcément puisqu’on est contre les politiques de solidarité …

    Devant ce « modèle » libéral , Bruxelles ébloui ,investit en masse , pour permettre à l’Irlande de rattraper son retard …. ;-(

    Le terrain devient trop favorable pour les investisseurs et les banquiers qui suivent et accompagnent ce paradigme (libéral)et patatras !

    Tout se casse la gueule car la mondialisation permet davantage de benefs en Chine par exemple .

    Exit le miracle économique , les entreprises electroniques et d’informatique .

    Rincés les Irlandais , niuqés par l’histoire , les puissants et les anglo saxons , une fois de plus !

    Alors , alors ????